Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Cultivez la jeunesse d'esprit de votre chat</p>
  • <p>Assurance pour chien et chat</p>
Race de chien :

Comment rendre harmonieuse une cohabitation entre plusieurs chiens

Jeudi 29 Septembre 2016 |

Que vous ayez pour projet d’adopter un deuxième chien, que vous partiez quelques jours avec des amis qui ont également un chien, que vous receviez régulièrement un autre chien chez vous ou pour n’importe quelle autre situation, voici quelques conseils et astuces pour faciliter cohabitation entre plusieurs toutous.

Le premier conseil, pour n’importe quelle situation, est de procéder à la rencontre entre les chiens sur un terrain neutre. En effet, ne rentrez pas directement avec votre chien chez une personne qui a également un chien ou encore ne procédez pas à la rencontre entre votre « premier chien » et le petit nouveau chez vous dans votre salon. Préférez dans un premier temps aller vous promener tranquillement, dans un endroit neutre, sans trop de stimulations et où vous pourrez lâcher les chiens pour qu’ils puissent se rencontrer de manière détendue, avec la possibilité de fuir si cela ne se passe pas comme prévu.

Rester zen pour le bien-être des chiens

Surtout, lors de cette première rencontre, soyez très détendu. N’oubliez pas, les chiens sont des éponges à émotions et ressentent tout, et surtout notre stress. Si vous stressez, votre chien le sentira et ne sera pas serein et tranquille pour la rencontre. Vous pourriez même lui communiquer votre appréhension. De fait, votre chien sera, de base, davantage sur la défensive qu’en temps normal. Vous devez donc être vigilant quant à votre attitude. Si vous êtes trop angoissé à l’idée de faire cette rencontre, reportez là à un autre jour, prenez le temps de vous poser et dites-vous que dans le pire des cas, il y aura bagarre. Souvent, les bagarres entre chiens paraissent impressionnantes pour nous, humains, mais en réalité c’est beaucoup de bruits pour parfois peu de choses. D’ailleurs, si vraiment vous avez peur : muselez les chiens pour plus de sécurité. Si cela peut vous permettre d’être plus détendu : pourquoi pas !

Quelques règles à suivre lors d’une rencontre entre deux chiens

-    D’abord tenus en laisse, commencez à marcher avec les chiens en gardant une distance de 2 mètres minimum entre les deux. Surtout, ne les laissez pas se renifler lorsqu’ils sont attachés.

-    Tant que les chiens sont excités, ne les lâchez pas.

-    Lorsque les deux chiens commencent à sentir leurs odeurs chacun de leurs côtés : détachez les laisses.

-    Continuez à marcher ! Ne restez pas immobile, à attendre les bras croisés, de voir qui va manger qui.

-    N’intervenez pas dès les premiers grognements, c’est un moyen de communiquer entre chiens, ne les coupez pas.

-    N’intervenez que si une bagarre éclate. Si bagarre il y a, prenez les deux pattes arrière du « mordeur » et éloignez-le de l’autre chien.

Avant même la cohabitation (ponctuelle ou définitive), il est mieux de procéder à des rencontres régulières en terrain neutre.

Une fois que les rencontres sont faites, vous pouvez rentrer dans la maison. Attention : si l’un des chiens est très territorial concernant sa maison, son panier, ses maitres, etc. soyez très vigilant. Si c’est le cas, faites un travail individuel sur le chien pouvant agresser par territorialité avant de lui imposer un autre chien chez lui.

Le respect, la clé pour faciliter la cohabitation

Deuxième conseil : respectez les caractères de chacun des chiens. Si vous présentez un chiot à un chien adulte, il y peu de risques que cela se passe mal. Le chiot considèrera le chien adulte comme son modèle et ne remettra pas en cause « l’autorité » (s’il y a) du chien adulte. En revanche, si vous procédez à une rencontre entre deux chiens adultes, il y a un peu plus de risques, mais cela n’est pas impossible. Vous devez surtout multipliez les rencontres en terrain neutre (lieu qu’aucun des deux chiens ne connait). Il faut également laisser du temps aux chiens pour « apprendre à se connaitre ». Pour certains chiens, l’entente sera immédiate, pour d’autres un peu plus longue et parfois même cette entente sera impossible. Tout comme pour nous, humains : certains individus sont tout simplement incompatibles, aucune affinité ne se créée, et bien pour les chiens c’est la même chose. Bien entendu, grâce aux conseils précédents, vous pouvez tout faire pour que cela se passe bien, mais parfois, même avec toute la bonne volonté du monde : quand ça ne veut pas, ça ne veut pas.

Troisième conseil : Parlons justement des incompatibilités ! Pour mettre un maximum de chance de votre côté, vous pouvez faciliter et aider à ce qu’une rencontre se passe bien en privilégiant des chiens de sexes opposés et de même gabarit par exemple. Si vous mettez ensemble deux mâles non castrés, mal socialisés, l’un est un chihuahua et l’autre est un dog argentin… Je ne dis pas que cela ne collera jamais, mais vous aurez peut-être plus de difficultés qu’avec une femelle border collie et un mâle berger australien par exemple.

Tout ça pour dire, que dans tous les cas, il ne faut pas s’acharner et forcer une bonne entente. Parfois, il faut laisser faire les choses, laisser du temps au temps, sans trop s’en mêler et tout se passe bien.

Eduquer ses chiens au partage et à l'individualité

Quatrième conseil : Apprenez, dès tout petits à vos chiens le partage des ressources. C’est très important. Petit exercice simple à faire, mettez les deux chiens en assis, à deux mètres de distance l’un de l’autre, en face de vous. Prenez plusieurs friandises et donnez-leur chacun leur tour pour qu’il comprenne cette notion de partage.

Cinquième et dernier conseil pour une bonne cohabitation entre plusieurs chiens : Surtout, respectez bien leur individualité. Si deux chiens vivent ensemble, il est indispensable qu’ils aient chacun leur espace, chacun leur panier, chacun leur gamelle, etc. Je vous invite également à répondre à leurs besoins de manière individuelle, c’est à dire ne pas systématiquement les promener ensemble. Préférez des balades individuelles, ce qui aura comme double avantage de renforcer votre relation avec chacun d’eux, puis, et surtout, leur apprendre à gérer la solitude. J’en viens à des choses plutôt tristes : si l’un des deux chiens part avant l’autre (ce qui est souvent le cas) et qu’ils n’ont jamais été autrement qu’à deux, le changement pourrait être brutal pour le chien qui reste.

Tout comme l’apprentissage de la solitude pour un chiot, il faut que vous rendiez vos départs avec l’un des chiens très positifs pour celui qui reste à la maison. N’hésitez pas à lui laisser un jouet d’occupation ou un jouet Kong avec des friandises dedans par exemple. Vous verrez, au début c’est très compliqué, on entend le chien resté à la maison « pleurer » et/ou aboyer, mais ne cédez pas. Renouveler l’expérience régulièrement et vous verrez, les départs en promenade individuelle se passeront de mieux en mieux.

Clémentine Turgot
Comportementaliste chez Nature de Chien
www.naturedechien.fr
Comment rendre harmonieuse une cohabitation entre plusieurs chiens

A lire sur le même thème : Promener son chien : comment rendre ce moment parfait ?

Avez-vous eu du mal à faire cohabiter vos chiens ensemble ?

  • Oui
  • Non
Crédits photo : Shutterstock
0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)
b Partager sur Facebook