Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Dogue argentin

Dogue argentin
Dogue argentin
Autre(s) nom(s) :
Dogo Argentino, Argentine Dogo
Origine :
Section :
Molossoïdes

Caractéristiques physiques du Dogue argentin

Le Dogue argentin est un molosse mésomorphe et mésocéphale, c’est-à-dire avec des proportions du corps et de la tête moyennes et harmonieuses ; la tête est très particulière chez le Dogue : il a le crâne d’un chien de prise et le museau d’un « flaireur », pour remplir ses fonctions de chasseur. Le profil du crâne est donc convexe, en raison également de l’énorme développement des muscles masticateurs, tandis que le profil du museau est légèrement concave vers le stop. Les yeux peuvent être foncés ou de couleur noisette : ils sont très écartés. L’expression est attentive et vive mais aussi dure, surtout chez le mâle. Les oreilles sont attachées haut, bien écartées à cause de la largeur du crâne ; normalement elles sont amputées. Les membres doivent être parfaitement d’aplomb. La queue est grosse et longue jusqu’au jarret : plus large à la base, elle se rétrécit progressivement jusqu’à l’extrémité.

Poil : court et lisse.
Couleur : entièrement blanc. De petites taches noires ne sont admises qu’autour de l’oeil si elles ne dépassent pas dix pour cent de la superficie de la tête. Entre un sujet tacheté et un sujet tout blanc, il faut toujours préférer ce dernier.
Taille : 62 à 68 cm pour le mâle et 60 à 65 cm pour la femelle
Poids : environ 45 kg

Origines et histoire

L’histoire du Dogue argentin est très récente et commence dans les années 20, quand les frères Agustín et Antonio Nores ont décidé de créer un chien courant pour le gros gibier, adapté au relief particulier de l’Argentine. Pour cela, ils sont partis d’un chien de combat : le Perro de pelea cordobès. Toutefois, d’autres races sont intervenues dans la formation du Dogue : le Bull Terrier, le Bulldog, le Dogue allemand arlequin, le Boxer, le Mâtin des Pyrénées, le Lévrier irlandais, le Pointer, Le Dogue de Bordeaux et le Mâtin espagnol.

Caractère et aptitudes

Il y a beaucoup de controverses sur les aptitudes réelles du Dogue argentin qui est né comme chien de chasse (utilisé contre le sanglier et le puma) mais qui est complètement inadapté, dans ce domaine, aux territoires et aux types de chasse européens. Ainsi, il serait préférable de l’employer comme chien de garde et de défense. Sa beauté et son élégance expliquent le choix de beaucoup de propriétaires de le faire participer à des expositions. Comme il descend de chiens de combat, il peut parfois se battre avec d’autres sujets du même sexe : on peut éliminer ce problème grâce à une bonne socialisation. Il est très bon avec les gens et sans danger pour les enfants s’il a été bien éduqué.

Caractère

Affectueux :

Le Dogue argentin a un caractère qui va à l’encontre de ce qu’il peut dégager de part sa carrure impressionnante. Il est aussi doux et affectueux que fort et puissant. Sensible, ce molosse a besoin d’être proche de ses maîtres, auquel il est très attaché et particulièrement loyal.

Joueur :

D’un naturel sportif et athlétique, le Dogo adore jouer. Avec la force de sa mâchoire, il sera indispensable de lui apprendre les auto-contrôles pour cesser le jeu dès lors qu’il entre dans une excitation extrême.

Calme :

Ce chien faisant partie des plus équilibrés de sa catégorie, il sait se montrer tantôt dynamique et joyeux et tantôt très serein et tranquille. C’est l’un des traits de caractère de ce dogue qui est particulièrement apprécié par les amateurs de cette race.

Intelligent :

L’utilité et les aptitudes de ce chien sont sujets à controverses. Initialement sélectionné pour la chasse aux gros gibiers, dans son pays d’origine, il n’est pourtant absolument pas adapté aux pratiques européennes. Ainsi, il excelle davantage dans diverses fonctions comme la garde et la défense, la recherche de décombres et d’explosifs ou encore auprès des forces de l’ordre ou des personnes en situation de handicap.

L’intelligence de ce chien est donc traduite par sa capacité d’adaptation à de nombreuses situations. En effet, il remplit souvent avec brio les fonctions que l’on lui attribues.

Chasseur :

Chasseur né, il n’est pas utilisé pour cette fonction en France mais garde un instinct de prédation très développé. Attention alors s’il parvient à attraper sa proie, il n’en fera qu’une bouchée avec la puissance de sa mâchoire.

Cette particularité rend d’ailleurs la cohabitation avec de petits animaux de compagnie très complexe.

Craintif / méfiant avec les inconnus :

Le Dogo ne fera pas confiance à n’importe qui aisément, il a besoin d’observer et juger de la potentielle dangerosité d’une situation.

Beaucoup utilisé pour sa méfiance et son côté dissuasif, ce chien est parfait comme gardien et/ou défenseur d’une propriété ou de personnes.

Attention à l’éducation et la socialisation que ce chien aura reçu, des manquements et maladresses pourraient stimuler son agressivité et donc faire de lui un chien incontrôlable et dangereux.

Néanmoins, dès lors qu’il est en confiance et que l’attitude de son interlocuteur est respectueuse et cohérente, c’est un amour de chien.

Indépendant :

Malgré son côté forte tête parfois, le Dogue argentin n’est absolument pas indépendant. Il a besoin d’être entouré et d’obtenir l’aval de son maître. C’est un chien particulièrement fidèle et loyal qui aura à coeur de faire plaisir aux membres de son groupe social.

Comportement

Supporte la solitude :

Les maîtres du Dogo doivent être suffisamment disponibles car ce grand chien n’aime absolument pas rester seul.

Avec une habituation positive à la solitude, ce chien peut éventuellement la supporter mais c’est aller contre sa vraie nature : il a besoin d’être entouré.

Facile à éduquer / obéissant :

Le chiot Dogue argentin doit être éduqué et surtout socialisé dès son arrivée au sein du foyer. Si l’éducation est cohérente et juste, ce chien obéira sans difficultés mais attention, une once de brutalité ne ferait qu’attiser son agressivité.

Les méthodes éducatives doivent répondre aux principes de l’éducation positive, en alliant fermeté et douceur. Très joueur, le jeu pourra aider à mettre en place des séances à la fois ludiques et éducatives.

Pour pallier au côté forte tête de ce chien, son maître doit être sûr de lui, avoir une attitude cohérente et travailler de manière régulière avec lui.

Aboiement :

L’une des particularités de ce chien est sa discrétion. Il n’est absolument pas bruyant ni encombrant, tant que tous ses besoins de dépense sont comblés.

Fugueur :

Le naturel loyal et protecteur du Dogo n’est pas compatible avec l’idée de fuir. Toutefois, son fort instinct de chasse, notamment si son environnement n’est pas bien clôturé, pourra le pousser à suivre une piste sans se retourner.

Destructeur :

L’ennui est le pire ennemi de ce grand athlète, s’il reste seul trop longtemps, sans aucune occupation, il peut se défouler en détruisant tout ce qu’il trouvera sur son passage.

De plus, s’il n’est pas habitué positivement, dès son plus jeune âge, à rester seul, le Dogue argentin pourrait développer une anxiété liée à la séparation. Ceci peut alors également entraîner des destructions.

Par ailleurs, même lorsqu’il joue, sa mâchoire est tellement puissante qu’il détruit en seulement quelques secondes un jouet tout neuf.

Gourmand / glouton :

La gourmandise n’est un vilain défaut que lorsqu’elle est excessive, or, ce n’est pas le cas du Dogo. Ce chien appréciera une bonne friandise en récompense de ses bonnes actions mais ne sera pas le plus grand des quémandeurs lorsque ses maîtres seront à table.

S’il est bien éduqué et que des règles de vie sont instaurées et respectées à la maison, il sait rester à sa place et attendre son repas dans le calme.

Chien de garde :

Sélectionné à partir d’un chien de combat argentin, ce molosse pouvait difficilement ne pas garder de son ancêtre cette aptitude innée pour la garde et la défense. A cela s’ajoute son dévouement et sa loyauté sans faille vis à vis de son groupe social.

Attention tout de même, un Dogue argentin agressif ne correspond en rien au standard de sa race, il doit être mesuré, équilibré et d’un tempérament calme. Pour cela, nul besoin de renforcer son instinct de garde ou de combat : il saura se montrer dissuasif et repousser tout intru de manière spontanée.

Premier chien :

Le Dogo ne doit absolument pas être mené par des maîtres néophytes. Une éducation légère et une socialisation médiocre le rendrait beaucoup trop dangereux.

Des maîtres avertis et sûrs d’eux sont une nécessité absolue pour parvenir à évoluer sereinement aux côtés de ce molosse argentin et l’intégrer au mieux au sein de la société qui le perçoit souvent, à tort, comme un chien catégorisé dit “dangereux”.

Conditions de vie

Il peut vivre tranquillement dans une maison (il est très propre) ou à l’extérieur. Il a besoin de beaucoup d’exercice, surtout pendant sa période de croissance.

Dogue argentin en appartement :

Beaucoup pensent que les chiens débordants d’énergie ne peuvent vivre en appartement, et pourtant si plusieurs balades par jour sont proposées, beaucoup d’entre eux peuvent tout à fait évoluer dans un environ citadin.

Et c’est le cas du Dogo qui, certes, a besoin d’énormément d’exercices quotidiens pour être pleinement épanoui, mais qui peut éventuellement vivre à l’intérieur, sans jardin. D’autant plus s’il bénéficie de longues balades et diverses stimulations olfactives, sociales et mentales dans la journée.

Son tempérament calme et discret est tout à fait adapté à ce mode de vie. Néanmoins, il est toujours préférable d’accueillir le Dogo argentino, comme il est appelé dans son pays d’origine, dans un environnement rural, avec la possibilité de sortir librement dans le jardin.

Mais attention, un Dogue argentin qui ne sort que dans son jardin et qui ne dépasse jamais la limite de son portail peut devenir un chien très compliqué à gérer. Il a besoin de sortir tous les jours pour se dépenser physiquement, d’une part, mais aussi et surtout de manière olfactive et sociale.

Besoin d’exercice / sportif :

Son corps d’athlète trahit quelque peu ses grandes capacités sportives. Ce molosse argentin a énormément besoin de se dépenser pour être bien dans ses pattes. Quelques sorties d’une dizaine de minutes par jour ne lui suffiront pas !

Plusieurs activités régulières peuvent lui être proposées, comme le pistage, l’agility, l’obé-rythmée, les cani-sports de course, etc. Il paraît extrêmement compliqué d’adopter ce type de chien si l’on est pas un minimum sportif.

Voyage / Facilité de transport :

Le Dogo argentino n’est pas le chien le plus facile à transporter, du fait notamment de son gabarit imposant.

En voiture, une caisse de transport adaptée à sa taille devra être logée dans le coffre pour le transporter en toute sécurité. En train, le port de la muselière et la tenue en laisse seront obligatoire, comme pour tous les autres chiens de taille moyenne à grande.

Compatibilité

Le Dogue argentin et les Chats :

Son passé de chien de chasse est encore bien ancré dans les gênes de ce grand molosse. De fait, s’il ne côtoie pas de chats dès son plus jeune âge, la cohabitation avec un félin s’avère très compliquée.

Le Dogue argentin et les Autres chiens :

D’un naturel assez bagarreur, il n’est pas rare que les rencontres congénères se finissent d’une manière quelque peu brutale, notamment entre deux mâles entiers.

Même si une bonne socialisation précoce permet de limiter cette caractéristique, le Dogo reste un chien peu enclin aux rencontres congénères amicales.

Le Dogue argentin et les enfants :

Tranquille à la maison, ce molosse s’adapte parfaitement à la vie familiale qu’il intègre. Toutefois, il faut, comme avec tous les chiens, se montrer vigilant et respecter des règles de vie indispensables à une bonne cohabitation :

  • Ne pas laisser des enfants seuls avec un chien

  • Toujours initier les débuts et fin d’activités

  • Ne pas déranger le chien lorsqu’il est dans son panier

  • Respecter la tranquillité du chien, ne pas le considérer comme une peluche

  • Apprendre aux enfants les différents signes d’avertissement du chien

  • Apprendre au chien à aller et rester dans son panier

  • Interdire ou réglementer l’accès au canapé lors de la présence d’enfants en bas âge

Le Dogue argentin et les Personnes âgées :

Le Dogo argentino étant puissant, dynamique et très actif, il ne conviendra absolument pas à un foyer constitué de personnes dites fragiles, encore moins si elles sont sédentaires.

Santé

C’est un chien très robuste mais il faut bien le surveiller pendant sa période de développement.

Résistant / robuste :

Le Dogue argentin est particulièrement robuste et solide. Il tombe rarement malade et jouit d’une bonne santé générale.

Supporte la chaleur :

Ce chien est résistant mais attention tout de même aux coups de chaleur.

Son pelage court et d’un blanc pur peut être sujet à des coups de soleil. Il ne faudra pas non plus le laisser se dépenser de manière intense en plein soleil, cela pourrait engendrer des complications médicales.

Supporte le froid :

Ce chien peut s’adapter à de nombreux climats, toutefois, sa robe ne lui confère pas une si bonne protection contre les intempéries que l’on pourrait croire. Attention donc de ne pas le laisser dormir dehors en hiver.

Tendance à grossir :

Très dynamique et sportif, aucune raison ne justifie le surpoids d’un Dogo. En revanche, si ses besoins de dépense ne sont pas comblés et qu’il est uniquement considéré comme un “chien de canapé”, dans ce cas, il aura tendance à prendre du poids.

Maladies fréquentes :

Toilettage et entretien

Au vu de son poil court, l’entretien du Dogo est très facile. D’autant plus que ce chien est un animal très propre. Son poil nécessite un entretien hebdomadaire avec une fréquence plus importante lorsque le poil est accompagné d’un sous-poil épais, selon le climat dans lequel il évolue.

Perte de poils :

La perte de poil est très modérée mais s’accentue selon les climats puisque ce molosse s’adapte aux températures extérieures.

Prix

Le prix d'un Dogue argentin varie en fonction de ses origines, son sexe et son âge. Il faut compter en moyenne 1200€ pour un chien inscrit au LOF. Les lignées les plus hautes peuvent être vendues jusqu’à 1600€.

Concernant le budget mensuel, il faudra compter entre 60 et 70€ par mois pour subvenir aux besoins nutritifs et de soins de ce grand costaud.

Espérance de vie moyenne : environ 11 ans

Remarques et conseils

C’est un gardien et un défenseur spontané. Il est préférable de ne pas trop stimuler son agressivité.

Bon à savoir : Au vu de son aspect de molosse et de son passé de chien de combat, de nombreuses personnes pensent à tort que le Dogue argentin est d’office un chien de catégorie. Or, il n’en est rien.

Il pourrait éventuellement être assimilé à un chien de première catégorie dans le cas où il ne serait pas LOF et si sa morphologie ne répondait pas tout à fait au standard officiel. Les plus petits gabarits par exemple peuvent devenir concernés par les critères physiques mentionnés dans la loi de 1999 sur les chiens de 1ere catégorie.

Par ailleurs, du fait de sa robe blanche pure, il a souvent été dit que ce molosse était sujet à des problèmes de surdité. Or, très peu de chiens sont touchés par ce handicap (moins de 1% selon la SCC).

48 commentaire(s)
je c pas vous mais moi j'adors les dogo
c trop beau c le chien que je veux etant adulte
Le dogo est le meilleur des chiens. J'en ai toujours eu et je les adore... Chiens sans problèmes, faciles à élever, fidèles, calmes, courageux et très proches de nous. Bref, un amour de molosse qui n'en a que le nom, car tendre et câlin, il est la loyauté même. On peut lui faire confiance, et on doit l'élever dans la douceur et l'intelligence, tout comme un enfant.
J' ai eu 2 soeurs dogo . Elle sont parti à un an d' intervalle , il y a 4 et 5 ans .....Mon mari et moi n' arrivons pas à guérir de leur absence .....Tous les voisins les trouvaient imposantes , mais c' étaient 90 KG d ' amour à elles 2 .Elles ne connaissaient que la gentillesse et adoraient les câlins . N ous vivons dans un grand parc et depuis qu ' elles sont parties à 10 ans 1\2 et 11 ans 1\2 , Je me sens très seule et n ' ai plus jamais ressenti la même sécurité ni le même amour qu' au temps ou mes "fifilles " veillaient avec tendresse sur nous .....Mon mari ne veut plus en reprendre , car les perdre est trop dur.De tels chiens , ce sont comme des êtres humains ...ça ne se remplacent jamais.
Bonjour,
je possède actuellement une chien ne de 8 ans labrador x bouvier bernois, pratiquant du canicross avec elle, elle commence à fatiguer. Je cherche donc une race me correspondant et le dogue argentin me plaît beaucoup je voudrais savoir si c'est un chien sportif ? Est ce qu'il s' entendais avec d'autres animaux ?
je connais deux dogos il y en a un qui s' entends avec tout le monde mais l'autre non.... je ne sais donc quoi penser
merci !
il y a 5 ans
J'adore cette c'est le cane corso

Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)