Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Assurance pour chien et chat</p>
Logo wamiz

Gastrite du chien et du chat : causes, symptômes et traitement

Mardi 06 Novembre 2018 | Par Stéphane Tardif

La gastrite est l'un des principaux motifs de consultation : un animal qui vomit inquiète souvent. Mais c'est aussi l'un des symptômes les plus fréquents, associé à de très nombreuses causes possibles. De gravité variable, il est souvent nécessaire de rechercher la cause d'une gastrite, afin de la traiter au mieux.

La gastrite est un terme médical, qui renvoie à une inflammation de l’estomac. Il s’agit donc d’un symptôme, qui peut avoir de très nombreuses origines. Or, le mot gastrite est souvent employé à tort pour désigner la maladie. Le terme est alors souvent incompris, car il renvoie aussi bien à des pathologies légères que graves.

Qu’est-ce qu’une gastrite ?

En science médicale, les mots se terminant par –ite correspondent souvent à une inflammation, par exemple :

  • gastrite = inflammation de l’estomac
  • entérite = inflammation de l’intestin
  • méningite = inflammation des méninges
  • cystite = inflammation de la vessie
  • etc…

Une inflammation est une réaction d’un tissu face à un stimulus irritant : en général, il y a un gonflement local (œdème) avec une douleur. Tout ce qui va potentiellement abimer un tissu peut provoquer une inflammation : chocs, brûlures thermiques ou chimiques, infections par des micro-organismes,…

Donc une gastrite est une inflammation de l’estomac, quelle qu’en soit la cause. En général, cela se manifeste par des nausées et des vomissements. Vous verrez donc souvent un docteur évoquer le terme de gastrite dès que le patient présente des vomissements.

Parfois, l’irritation et l’inflammation sont telles qu’il y a des micro-saignements au niveau des parois de l’estomac : les vomissements peuvent se colorer en rose, voir en rouge, suivant l’importance des saignements (cela peut aller jusqu’à l’ulcère, c’est-à-dire un « trou » dans la muqueuse de l’estomac).

Quelles sont les causes de gastrite ?

C’est là que le sujet devient complexe : il y a de très nombreuses causes de gastrite… Nous allons distinguer deux cas : la gastrite aiguë, qui s’installe en moins de 48h, et la gastrite chronique, qui s’étale sur des semaines voir plus.

Voici les causes les plus courantes de gastrite aiguë :

  • alimentaire : que ce soit un désordre microbien (le chien coprophage, ou celui qui boit dans une flaque d’eau croupissante, et qui vomit en rentrant de balade) ou un aliment qui ne passe pas (notamment quand le chien n’a pas l’habitude, par exemple lors d’un changement de régime)
  • infectieux : le chien attrape une maladie qui provoque des nausées et des vomissements
  • toxique : attention à cette cause, car les vomissements sont souvent le premier symptôme visible d’une intoxication !
  • mécanique : c’est l’une des causes les plus pénibles à diagnostiquer : le corps étranger. Les chiens sont des gloutons, et autant la plupart des objets non comestibles qu’ils avalent vont traverser leur tube digestif sans problème, autant il en suffit d’un qui ne passe pas, et c’est la catastrophe.

La gastrite chronique se définit par un animal qui vomit régulièrement, et depuis longtemps. La fréquence des vomissements et son évolution est déterminant pour le diagnostic. Parmi les causes, on retrouve :

  • alimentaire : cette fois ce n’est pas lié à une intolérance sur le court terme, mais sur le long terme. On peut parler d’allergie alimentaire, mais en pratique, on ne relie pas toujours exactement la gastrite à un aliment précis. Le diagnostic se fait souvent par élimination, en changeant l’alimentation de l’animal et en observant si cela entraine une amélioration. Il faut avoir au préalable exclu toutes les autres hypothèses.
  • infectieux : certaines maladies peuvent provoquer des gastrites sur le long terme, comme des maladies virales (parvovirose, maladie de Carré), ou des parasites
  • métabolique : un problème lié à un organe interne peut entraîner des vomissements en effet secondaire. Cela va concerner notamment les reins, le foie et le pancréas.
  • tumoral : que ce soit une tumeur directement sur l’estomac, ou ailleurs dans le corps, les vomissements peuvent rapidement devenir un symptôme chronique, cela dépend énormément du type de tumeur et de sa localisation.

Comment diagnostiquer un problème lié à une gastrite ?

Naturellement, le traitement d’une gastrite dépend énormément de la cause. D’où l’importance de ne pas s’arrêter aux symptômes, et d’aller vraiment jusqu’au bout du diagnostic. Ce n’est pas toujours évident, face à autant d’hypothèses, il faut parfois faire preuve de patience car les premiers examens réalisés ne révèlent pas toujours la cause de manière évidente.

Et ces examens peuvent être nombreux :

  • prise de sang : on mesure d’une part les cellules du sang (globules rouges, blancs, plaquettes), et d’autres parts les marqueurs biochimiques du corps. Cela permet de tester de nombreuses causes possibles, c’est donc un examen rapidement indiqué, mais ça dépend beaucoup de l’examen clinique et des autres symptômes.
  • imagerie : radio, échographie, voir dans certains cas, scanner. Ces examens permettent de voir directement dans le corps de l’animal. On proposera très souvent une radio face à une suspicion de corps étranger, même s’il n’est pas toujours possible de voir l’objet avec les rayons X.
  • analyses de laboratoire : elles sont aussi nombreuses que diverses, on proposera ces examens pour vérifier certaines hypothèses après l’examen clinique. Cela permet par exemple de trouver un agent microbien, mais également de mesurer la malignité d’une masse tumorale.

Comment traiter une gastrite ?

Comme dit plus haut, le traitement dépend de la cause. Il s’agit en général de supprimer le trouble à l’origine du déséquilibre : éliminer le microbe, enlever le corps étranger, etc…

Mais tant que cette cause n’est pas connue, le thérapeute va vouloir soulager l’animal : en premier lieu, on peut donner des anti-vomitifs, qui sont importants pour stopper les vomissements. En effet, il y a un cercle vicieux avec les vomissements, les sucs acides de l’estomac brûlant la muqueuse et renforçant la nausée. Il faut donc à tout prix arrêter les vomissements avant l’ulcère gastrique.

Parallèlement, on peut donner un pansement gastrique, qui va tapisser la muqueuse gastrique et la protéger justement contre l’acidité des sucs. Cela va diminuer un peu l’inflammation de l’estomac.

En général, on associe le début de ce traitement à un jeûne de 12h, de façons à laisser le temps à cette muqueuse de se reposer, et cicatriser.

Il est très important de comprendre que le traitement de la cause est indispensable, sans quoi les vomissements risquent de revenir à l’arrêt du traitement symptomatique. N’essayez donc pas de traiter une gastrite chez vous si vous n’êtes pas sûr de la cause, car vous risquez de masquez les symptômes jusqu’à ce que ça se complique.

Dr Stéphane Tardif
Docteur vétérinaire et rédacteur pour Wamiz

A lire aussi : Comment la génétique influence la santé de mon chien ?

> Vous recherchez une assurance pour votre chien ?
Assurez la santé de votre animal avec la mutuelle des vétérinaires
# vétérinaire, maladie
Crédits photo :

shutterstock

1 commentaire(s)
Article très intéressant, mais bien souvent, ce sont ces fichues croquettes de supermarché qui provoquent des vomissement, car tellement complexes à digérer pour l'animal (chat ou chien), qu'ils produisent énormément de bile, et quand ils ont faim et rien dans l'estomac, hop... Mes chiens, mes chats avaient ce problème jusqu'à ce que j'apprenne qu'il existait des croquettes sans céréales : depuis, plus de vomissements ! Alors je sais qu'il y a les pour et les contre, mais pour moi, le choix est évident ; ils sont en pleine forme, beau poil, bonne digestion et bon transit, bonne santé etc...
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)