Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Comment corriger le comportement d’un chiot destructeur ?

Vendredi 04 Décembre 2020 |

Pieds de meuble rongés, chaussures mordillées, canapé éventré… sont le cauchemar de tout propriétaire de chien. Si, peu après son adoption, votre chiot commet des destructions dans la maison, n’attendez pas pour agir. Phéromones, jouets à mâcher, longues promenades… il existe de nombreuses solutions pour remédier au comportement d’un chiot destructeur.

 Les destructions d’un chiot ne sont jamais agréables ; elles sont coûteuses et il n’est pas plaisant de retrouver sa maison saccagée après une dure journée de travail. Elles peuvent aussi se révéler dangereuses pour votre chiot qui peut se blesser ou ingérer des objets, voire des médicaments. Corriger un comportement destructeur chez le chiot, c’est avant tout le comprendre…

Pourquoi mon chiot détruit-il ?

Tout d’abord, il est normal pour un chiot de mordiller un peu tout ce qu’il trouve. Comme l’enfant qui met tout à la bouche, le chiot explore son environnement avec sa gueule. Pour répondre au besoin de mordillement du chiot, il faut lui fournir des jouets ou un os à mâcher à sa taille. Cependant si cette exploration prend de l’ampleur et s’accompagne de destructions, on peut incriminer 2 grandes causes :

  • Le chiot s’ennuie. Et pour tromper son ennui, il mordille et détruit ce qui lui tombe sous la dent.
  • Le chiot est anxieux. Et pour calmer son anxiété, il mordille et détruit plus fréquemment les affaires personnelles de son humain.

Faire la différence entre ennui et anxiété n’est pas toujours facile. Un chiot anxieux aura tendance à être pot-de-colle quand vous êtes là et à détruire en votre absence. Les destructions du chiot stressé s’accompagnent souvent de vocalises (pleurs, aboiements). Le stress peut aussi se manifester par des diarrhées ou des urines dispersées dans la maison, mais il n’est pas toujours évident de différencier ces pipis de stress d’une malpropreté normale chez un jeune chiot.

Quoi qu’il en soit, il n’est pas conseillé de crier sur l’animal lorsqu’on découvre ses destructions. Il ne fait pas le rapport entre votre mécontentement et ce qu’il a fait plusieurs heures avant, et cela risque de le stresser encore plus. Cependant si vous le prenez sur le fait en train de ronger un pied de table, vous pouvez bien évidemment le gronder et le rediriger vers ses jouets à mâcher.

Comment corriger le comportement d’un chiot destructeur ?

Comment occuper mon chiot destructeur ?

L’ennui étant une cause majeure de destructions chez le chiot, vous pouvez y remédier de deux façons :

  • Lui faire faire de l’exercice pour le fatiguer (promenade plus longue, jeux). Ainsi, il devrait dormir lorsque vous vous absentez.
  • Lui fournir de nombreux jouets solides et attrayants : kong, bois de cerf, balle de tennis…

Et puis, rangez ! L’occasion fait le larron ! Evitez de laisser trainer des objets éminemment attirants comme vos tennis ou le sac poubelle plein ! Si votre chiot s’attaque à un endroit particulier (bas de porte, pied de meuble), vous pouvez essayer de l’enduire de moutarde, poivre ou vinaigre pour le dégoûter.

A noter que si ce comportement destructeur perdure et qu’il s’accompagne d’ingestion d’objets (ou pica), il est conseillé de consulter un vétérinaire comportementaliste.

Il est aussi évident qu’on ne laisse pas un chiot tout seul de 8 heures du matin à 19 heures le soir ! Avant d’adopter un chien, c’est un paramètre qu’il ne faut pas négliger. Un toutou a besoin de la présence de son maître, encore plus lorsqu’il est jeune.

Comment soigner mon chiot anxieux ?

Un chiot anxieux a du mal à rester seul. Vous devez donc lui apprendre la solitude progressivement. Commencez par le laisser seul quelques minutes puis augmentez la durée. Il est important de « banaliser » les départs et les retours. Quelques minutes avant de partir, ignorez-le, ne lui dites pas au revoir, ne lui expliquez pas que vous allez revenir bientôt, cela ne ferait qu’augmenter le stress de votre chiot. De même au retour, ne répondez pas à ses démonstrations de joie, attendez qu’il soit calme pour le caresser.

Comment corriger le comportement d’un chiot destructeur ?

Pour aider votre chiot stressé, vous pouvez utiliser :

  • Des phéromones sous forme de collier ou de diffuseur
  • Des cocktails d’huiles essentielles en spray ou en diffuseur 
  • Des anxiolytiques naturels doux à base d’une molécule apaisante présente dans le lait maternel 

Les effets du stress, notamment les diarrhées, peuvent être combattus par l’ajout de probiotiques à sa ration. Les probiotiques sont des compléments alimentaires qui apportent de « bonnes » bactéries dans les intestins. 

Et pourquoi pas une cage pour mon chiot destructeur ?

Vous avez tout essayé, rien n’y fait ? Pourquoi ne pas isoler votre petit démon dans une cage (ou, à défaut, une petite pièce). Il faut la choisir spacieuse et résistante (type Vari kennel), la rendre confortable en y plaçant son panier, sa gamelle d’eau et tous ses jouets. Ne forcez pas votre chiot à entrer dedans mais incitez-le plutôt en y disposant des friandises. Petit à petit, sa cage deviendra son refuge et vous permettra de mettre fin aux destructions de votre chiot.

Dr Isabelle Vixège, vétérinaire

 

*Etude menée en France auprès de 150 vétérinaires et parmi 6 grandes marques de pré et/ou probiotiques pour chiens et chats – GFK 2019.

# fortiflora
Crédits photo :

Shutterstock

0 commentaire(s)
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)