Publicité

accueillir un chat

Accueillir un chat chez soi 

© Shutterstock / Konstantin Aksenov

Comment préparer l'arrivée et accueillir un chat à la maison ?

La rédaction

mis à jour le

Dans quelques jours, quelques semaines, un chat fera son arrivée tant attendue à la maison !

Etes-vous fin prêts à accueillir cette boule de poils comme il se doit ? Son premier voyage, ses indispensables accessoires, ses jouets, sa santé... Comment bien préparer l'arrivée de votre chaton, et gérer ses premiers pas dans son nouvel environnement ?

Préparer l'arrivée du chat à la maison

Séparé de sa mère et de ses frères et soeurs, le chat sera forcément angoissé. Il est donc important de le rassurer, et cela peut commencer avant même qu'il ne rejoigne son nouveau foyer.

Vous pouvez par exemple essayer de l'habituer à votre odeur, et celle de ses éventuels congénères si vous avez déjà des chats à la maison.

Si vous avez l'occasion de rendre visite au chat, apportez avec vous un tissu imprégné des odeurs qui l'entoureront lorsqu'il sera chez vous. Cela lui permettra de se sentir moins perdu au moment de faire ses premiers pas dans sa nouvelle maison.

Bien choisir la caisse de transport du chat 

Vous allez vous-mêmes chercher votre chat, dans un élevage, un refuge, ou chez un particulier ? N'oubliez pas la caisse de transport !

Même si le voyage est bref, elle est indispensable, pour la sécurité de l'animal comme pour la vôtre.

Faites-en un nid douillet en y déposant une couverture, et n'hésitez pas à couvrir en partie la cage. L'obscurité rassurera le chat.

Pensez en outre à vous équiper de papier absorbant. Stressé, le chat risque de souiller sa caisse...

Arrivée du chat et visite des lieux

L’eau doit être en libre-service. Dès que le chat arrive à la maison, il faut lui offrir de la nourriture dans sa gamelle, en maintenant initialement les doses et le type d’aliment conseillés par l’éleveur, de façon à lui garantir une continuité de saveurs et d’aliments nutritifs.

Il faut également lui installer son panier, sachant que c’est lui qui choisit son lieu de repos et que ce qui lui est imposé est voué à l’échec.

Pour finir, on veille à installer différents jouets que l'on dispose à différents endroits dans l'environnement. A chaque fin de semaine, il est conseillé de ramasser les jouets et d'en sortir d'autres afin de maintenir l'intérêt de votre nouveau compagnon. Vous ferez ainsi 2 ou 3 set de jouets différents qui auront un roulement hebdomadaire.

Pour finir, quand votre chat s'est bien habitué, on peut jouer avec lui selon une routine quotidienne avec l'aide d'un plumeau que l'on agitera au loin afin d'initier le jeu et qu'on bougera à travers l'appartement. On veillera à tenter de faire sauter le chat sur une chaise, sur différents supports afin de lui permettre de bien dépenser son énergie et lui offrir une activité ludique en lui assurant d'attraper le plumeau environ une fois sur 4 afin de bien le maintenir motivé à jouer.

Le territoire du chat

Le chat aime disposer de quatre zones pour ses besoins, mais assez éloignées les unes des autres. Les éthologues les appellent des « territoires ».

Chaque camp correspond à une activité précise : le jeu, qui équivaut pour lui à la chasse, l’alimentation, l’élimination, c’est-à-dire le bac à litière, et le sommeil.

C’est la raison pour laquelle il faut éloigner la litière des écuelles et placer le griffoir à l’endroit où il préfère se faire les griffes, sans modifier ultérieurement la disposition de ces éléments, car le chat a ses habitudes. Il faut aussi lui montrer où se trouvent ses écuelles.

Acheter les accessoires indispensables pour chat 

Pour bien accueillir votre petit compagnon félin, quelques accessoires sont primordiaux.

Si vous avez d'autres animaux, il est important, dans un premier temps, d'offrir au nouveau venu un endroit bien à lui, où il pourra se réfugier et se sentir en sécurité.

Installez-y un panier bien douillet, et laissez-y quelques jouets, très importants pour le développement et l'équilibre du chat tout au long de sa vie.

La litière du chat devra être éloignée de ce lieu de repos, tandis que son espace de repas sera différent du votre. Le chat ne doit en effet pas confondre son assiette et celle de ses maîtres !

Enfin, pensez au griffoir du chat. Votre canapé, vos murs, et autres meubles et tissus vous remercieront !

Ne pas brusquer le chat

Vous, et vos enfants, aurez certainement envie de câliner et jouer tout de suite avec cette petite boule de poils. Mais le chat, lui, aura besoin de temps pour s'habituer à cette famille et à son nouvel environnement.

Ne le brusquez surtout pas. Il doit pouvoir évoluer à son rythme, calmement, sans se sentir oppressé. Chaque chose en son temps !

Prendre soin de la santé du chat

Dès les premiers jours suivant l'arrivée du chat à la maison, il vous faudra l'emmener chez le vétérinaire pour réaliser un premier bilan.

Cette visite sera l'occasion de mettre en place le protocole de vermifuge du chat. Rappelons que jusqu'à l'âge de 3 mois, un chat doit être vermifugé toutes les 2 semaines, puis une fois par mois jusqu'à ses 6 mois. Le rythme passe ensuite à 2 fois par an.

Vous pourrez en outre profiter de cette première visite chez le vétérinaire pour réaliser ou programmer certains vaccins. Ils ne sont pas obligatoires, et tous les chats n'ont pas besoin d'être vaccinés contre les mêmes maladies et au même rythme. C'est pourquoi il est important de faire un bilan avec le vétérinaire.

> En savoir plus sur la vaccination du chat

L'identification du chat 

L'identification des chats, comme des chiens, est obligatoire. La fugue ou la perte d'un animal sont si vite arrivées, et sans cette identification, les chances de retrouver son compagnon sont extrêmement minces...

Deux possibilités s'offrent alors à vous : le tatouage et la puce électronique. Si vous choisissez le premier, pensez à faire refaire le tatouage de votre chat régulièrement, car il s'efface au fil des mois.

La puce électronique, elle, a l'avantage d'être inaltérable, et les données qu'elle contient sont infalsifiables. Sa pose est totalement indolore pour l'animal, qui ne n'aura donc pas besoin d'être anesthésié.

Plus de conseils sur...

Qu'avez-vous pensé de ce conseil ?

Merci pour votre retour !

Merci pour votre retour !

5 personnes ont trouvé ce conseil utile.

Laisser un commentaire
Connectez-vous pour commenter

1 commentaire

  • Utilisateur anonyme
    Utilisateur anonyme
    Merci,merci .
Confirmation de la suppression

Êtes-vous sûr de vouloir supprimer le commentaire ?

1 commentaire sur 1

Vous voulez partager cet article ?