Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • Wamiz Box
  • <p>Cultivez la jeunesse d'esprit de votre chien</p>
Race de chat :

Comment préparer l'arrivée d'un chat à la maison ?

Mardi 02 Avril 2013 |

Le chat va enfin arriver. Après avoir bien réfléchi et visité de nombreux élevages ou refuges, on a enfin trouvé le chat qui convient. La joie et l’émotion sont immenses. Mais il faut savoir que le chat va être dépaysé par son nouvel environnement, effrayé par l’absence de sa mère et de ses frères s’il s’agit d’un chaton, dérouté par le changement d’habitudes s’il s’agit d’un chat adulte.

Calme, patience, et tendresse !

Il va falloir du calme, de la patience et de la tendresse pour l’aider à se détendre : il est inutile de tenter d’accélérer le processus, et même dangereux de le contraindre à accepter câlins et caresses. S’il n’est pas trop timide, il s’approchera de ce nouvel ami « humain » au bout de quelques minutes et, rassuré par ses mains chaudes, remerciera des soins en ronronnant.

Muni du panier de transport, on part chercher son chat. Mieux vaut mettre un matériau absorbant dans le fond, de façon à éviter que le chat ne se salisse au cas où il ferait pipi ou autre chose, à cause de l’émotion et de la tension provoquée par le transport.

> Cage pour chat : comment voyager pratique ?

Il ne faut pas commettre l’imprudence de le porter dans les bras : il pourrait se dégager et se sauver avec toutes les conséquences que l’on peut imaginer. Une fois à la maison, on ouvre la cage et on laisse sortir le chat sans le forcer et en lui montrant l’endroit où est placée sa litière.

Ensuite, on le laisse explorer la maison sans le déranger. C’est lui qui décidera du moment où il vous abordera pour fraterniser, sans oublier que le chat associe à l’intrépidité et à la curiosité une bonne dose de demande de câlins.

Les territoires du chat

Le chat aime disposer de quatre zones pour ses besoins, mais assez éloignées les unes des autres. Les éthologues les appellent des « territoires ».

Chaque camp correspond à une activité précise : le jeu, qui équivaut pour lui à la chasse, l’alimentation, l’élimination, c’est-à-dire le bac à litière, et le sommeil.

C’est la raison pour laquelle il faut éloigner la litière des écuelles et placer le griffoir à l’endroit où il préfère se faire les griffes, sans modifier ultérieurement la disposition de ces éléments, car le chat a ses habitudes. Il faut aussi lui montrer où se trouvent ses écuelles.

Arrivée du chat et visite des lieux

 L’eau doit être en libre-service. Dès que le chat arrive à la maison, il faut lui offrir de la nourriture dans sa gamelle, en maintenant initialement les doses et le type d’aliment conseillés par l’éleveur, de façon à lui garantir une continuité de saveurs et d’aliments nutritifs.

Ensuite, une visite détaillée chez le vétérinaire donnera la ligne directrice d’une bonne alimentation établie sur mesure.

Il faut également lui montrer où se trouve son panier, sachant que c’est lui qui choisit son lieu de repos et que ce qui lui est imposé est voué à l’échec.

Pour finir, et seulement quand il s’est bien habitué, on peut jouer avec lui, en lui lançant une balle, ou en actionnant des jouets pour chat à ressort de type souris ou toupie.

Crédits photo : zletzz - Flickr
1 commentaire(s)
Très sympas merci wamiz
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chat :
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)
b Partager sur Facebook