Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

L’herbe à chat : pourquoi il ne faut pas hésiter à s’en servir

Mardi 08 Mai 2018 |

On dit souvent du chat que c’est un carnivore strict, et pour cause. Mais tout régime carnivore comporte aussi son lot de végétaux. Les propriétaires de chats le savent déjà : à voir l’intérêt que peut porter son chat pour un pot d’herbe fraîche, on se demande si c’est naturel ? Est-ce bon pour leur santé ? Comment leur donner l’herbe ?

L'herbe à chat désigne en vérité deux choses assez proches : d'une part l'herbe que le chat va donc consommer pour ses besoins, et ensuite, cela désigne également des herbes aux odeurs particulières, et qui plaisent au chat (sans forcément qu'il les mange). Dans les deux cas, cela répond à ses besoins et n'est pas dangereux pour sa santé, au contraire.

L'herbe à chat : pourquoi il aime la sentir

Le chat est un animal extrêmement ritualisé, et on comprend peu à peu que la bonne santé psychologique d’un animal, quel qu’il soit, passe par la réalisation de ses comportements naturels, notamment les rituels. Cela procure une détente, la libération d’hormones apaisantes, et diminue le stress et l'anxiété. Pour le chat, bon nombre de ces rituels peuvent être des besoins fondamentaux : toilettage, utilisation des griffoirs, etc… et naturellement, tout ce qui tourne autour du plaisir alimentaire peut donner lieu à une ritualisation ; l’herbe ne fait pas exception.

On le voit très bien dans la séquence de comportements que le chat présente lorsqu’il mange de l’herbe : il se frotte dans les brindilles avant de les grignoter. Il passe du temps à sentir les différentes essences végétales, et il ne grignote que les parties les plus appétissantes.

C'est donc un plaisir pour votre chat, en plus des intérêts biologiques. Vous pouvez variez les essences végétales et tester les préférences de votre chat. D'ailleurs, vous le verez souvent malgré vous se diriger vers certaines de vos plantes pour en grignoter les feuilles : attention aux plantes potentiellement toxiques dans votre maison.

Une étude s'est intéressée à 4 essences : La silver vine (qui sert beaucoup dans la fabrication de griffoirs), la catnip (ce qu'on appelle "herbe à chat" couramment), la valériane et le chèvrefeuille. Cette dernière est celle qui offre le moins d'intérêt pour les chats, mais les 4 essences restent tout de même très attirantes. En proposer dans l'environnement du chat, à disposition, est un bon enrichissement olfactif.

Un carnivore a aussi des besoins en fibres végétales

Un régime carnivore strict (celui du chat notamment) ne signifie pas un régime à base de viande uniquement : un carnivore mange des animaux, ce qui signifie qu’il mange de la viande, mais aussi de la graisse, de la peau, des poils, des os, le tube digestif et son contenu… il y a beaucoup d’éléments différents, et la notamment une part végétale, non négligeable.

Pour un chat, on estime à environ 5-10% la part végétale de son régime. Il s’agit en grande partie des restes de végétaux dans l’intestin des rongeurs qu’il consomme, mais il mange également un peu de verdure, directement.

Généralement, le chat est attiré par l’herbe : il frotte son museau et ses vibrisses dans le gazon, et grignote l’extrémité des brins d’herbe. Un chat qui sort va trouver son bonheur sans difficulté autours de nos foyers, mais un chat d’intérieur ne peut exécuter ce besoin fondamental, il faut donc lui en fournir nous-même.

Le mode d’alimentation du chat est le grignotage : vous pouvez ajouter l’herbe à la distribution quotidienne de nourriture, en la laissant en libre-service (et pas nécessairement au même endroit, vous pouvez varier). Le chat disposera alors de cet aliment selon ses désirs. Cela vient donc s’ajouter à son régime habituel.

N’hésitez donc pas à réaliser une transition alimentaire, afin de garantir que le chat digère le nouvel aliment progressivement : s’il se découvre une passion pour l’herbe, proposez lui d’abord progressivement, pendant une quinzaine de jours, avant de le laisser à volonté, afin d’éviter une indigestion et des vomissements.

Quel est l’intérêt pour la santé ? Y a-t-il des risques ?

On associe souvent cette habitude avec une purge, car en effet, il arrive de voir le chat vomir quelques brins d’herbe après en avoir mangé (surtout quand il n’en a pas l’habitude). L’adage a du vrai, même si ce n’est pas la fonction première de l’herbe ingéré. Mais effectivement, les fibres végétales vont jouer un rôle mécanique dans la digestion, aidant au transit. Elles ne sont donc pas digérées, et l’intérêt des fibres dans l’alimentation d’un carnivore n’est pas tellement nutritionnel, elles aident surtout à la bonne santé du tube digestif. Parler de purge est donc sans doute exagéré, mais les végétaux et les fibres participent à l’équilibre de la flore intestinale également.

Il y a donc peu de risque, à part une intolérance alimentaire provoquant des réactions comme le vomissement, et qu’on prévient avec la transition alimentaire. Non seulement ajouter de l’herbe au régime de votre chat correspond mieux à ses besoins naturels, mais en plus la distribution est facile et sans risque : autant ne pas se priver et lui offrir ce plaisir.

L'herbe à chat, une drogue pour les chats ?

La réponse du chat face à certaines essences peut surprendre : l'association est souvent faite avec la prise de psychotropes. Malheureusement, on manque d'études pour bien comprendre ce phénomène, mais il semblerait en effet que les molécules végétales, bien que ne produisant aucun effet chez nous, ont des activités chimiques comparables à certains psychotropes dans le cerveau du chat. Mais rassurez-vous, la comparaison s'arrête là : les conséquences biologiques de ces odeurs sont un chat plus détendu, plus apaisé et moins stressé, sans les effets sédatifs ou sur la santé. On ne peut même pas parler d'addiction, puisque les chats ne s'intéressent généralement à l'objet odorant que 2 ou 3 fois par jour, et savent rester équilibrés.

L'herbe à chat donc un outil intéressant, jouant sur le sens primordial du chat. Proposer des odeurs variées au chat et stimuler son odorat, c'est comme stimuler nos yeux avec un beau film ou une belle peinture : c'est un divertissement nécessaire pour son bien-être et son équlibre !

 

Dr Stéphane Tardif
Docteur vétérinaire et rédacteur pour Wamiz

A lire aussi : L'herbe à chat : liste des essences

# alimentation pour chat, herbe a chat
Crédits photo :

shutterstock

2 commentaire(s)
Bonjour, vous la trouvez où la nepeta ? j' ai cherché, pas moyen d'en trouver. Merci.
alors pour l'herbe à chats (orge), et bien bon courage j'ai toujours eu des chats et AUCUN n'en a voulu, argent jeté par les fenètres, par contre la menthe aux chats "NEPETA" c'est génial et en puls cela les calmes, la Valériane et aussi pour certain petits curieux la ciboullette !!! Là j'ai pas compris pourquoi mais d'après un véto c'est sans dangers !!?
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)