Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Carcinome épidermoïde chez le chat : comment protéger mon chat de ce cancer de la peau ?

Mardi 11 Août 2020 |

C’est bien connu, les chats aiment lézarder au soleil. Cette activité innocente n’est cependant pas sans risque pour leur santé, surtout s’ils sont à pelage blanc. En effet, en s’exposant au rayons solaires, ils peuvent contracter un cancer cutané induit par le soleil : le carcinome épidermoïde du chat.

Les ultra-violets (UV) sont responsables, chez le humains comme chez les animaux de brûlures aussi appelées « coup de soleil ». Ces rougeurs sont douloureuses mais heureusement réversibles.

Cependant, les UV ont aussi le pouvoir de modifier l’ADN des cellules de la peau, entraînant des mutations à l’origine de cancer : le mélanome chez l’humain, le carcinome épidermoïde chez le chat. 

Se développant surtout au niveau des oreilles, cette tumeur est la seconde cause de cancer de la peau chez les félins (après le fibrosarcome). Elle nécessite une prise en charge rapide et souvent radicale.

Carcinome épidermoïde chez le chat : comment protéger mon chat de ce cancer de la peau ?

Quels sont les dangers du soleil pour le chat ?

Chez le chat, les UV sont responsables de coups de soleil, se manifestant par un érythème de la peau. En cas d’exposition répétée, les rougeurs deviennent persistantes, parfois associées à des croûtes. Ces lésions sont considérées comme pré-cancéreuses. On parle de kératose actinique.

Les lésions de kératose actinique se développent essentiellement au niveau des zones peu poilues du corps du chat :

  • Bords des pavillons auriculaires
  • Paupières et zones de poils clairsemées au dessus des yeux
  • Truffe

Si l’exposition au soleil perdure, ces lésions vont dégénérer, s’étendre, devenir plus profondes avec des ulcères et des saignements. On bascule alors au stade cancéreux. Les oreilles sont les parties les plus atteintes (55 % des cas) et, en fin d’évolution, elles semblent comme « mangées » par le cancer.

Tous les animaux ne sont pas égaux face aux dangers du soleil. Les chats nus et les chats blancs sont les plus sensibles. En effet, les premiers ne sont pas protégés par leurs poils, les seconds ne possèdent pas de mélanine, pigment assurant une protection contre les UV.

Les chats blancs ont 13 fois plus de risque de souffrir d’un cancer de la peau que les autres. Les matous et minettes à panachures blanches (noir et blanc, tigré et blanc…) sont également concernés lorsque leurs oreilles sont à pelage blanc. Le carcinome épidermoïde touche généralement les chats d’âge moyen à âgé (entre 8 et 12 ans).

Le mode de vie joue un rôle dans l’apparition de ce cancer provoqué par les UV ; les chats d’extérieur vivant dans des zones ensoleillées sont plus touchés par le carcinome épidermoïde.

Carcinome épidermoïde chez le chat : comment protéger mon chat de ce cancer de la peau ?

Comment reconnaître un cancer induit par le soleil chez le chat ?

Face à un chat blanc ou partiellement blanc présentant des croutes et ulcères sur le bord des oreilles ou le nez, le vétérinaire émettra une suspicion de carcinome épidermoïde. Cependant le diagnostic définitif ne pourra être posé qu’après analyse histologique des lésions au microscope.

Pour ce faire, le chirurgien va prélever la lésion (si elle est encore peu étendue) ou pratiquer une biopsie (retrait d’un petit bout de peau abîmée) sur le chat anesthésié. Le prélèvement est ensuite observé par un vétérinaire anatomo-pathologiste. Ce spécialiste pourra déterminer l’origine de la lésion et son stade.

En l’absence de traitement, le cancer va continuer à évoluer détruisant toujours plus les zones touchées puis envahissant les ganglions satellites et enfin des organes profonds (mais cela reste rare, ce cancer étant surtout agressif localement). Par contre, si la maladie est prise à temps, la guérison est possible.

Si votre chat présente des croûtes qui ne guérissent pas sur le bord des oreilles (surtout si elle sont blanches) ou la truffe, rendez-vous sans tarder chez votre vétérinaire.

Carcinome épidermoïde chez le chat : comment protéger mon chat de ce cancer de la peau ?

Comment se traite le carcinome épidermoïde chez le chat ?

Le traitement doit être précoce et agressif. A chaque fois que cela est possible, la chirurgie doit être privilégiée. Cela implique des opérations radicales comme l’otectomie ou la truffectomie.

L’otectomie (coupe d’oreille) est une opération simple qui consiste à découper la peau et le cartilage du pavillon auriculaire sous la lésion cancéreuse. La peau est ensuite suturée et l’animal devra porter une collerette pendant une quinzaine de jours ; le résultat esthétique est satisfaisant. La truffectomie (retrait de la truffe partiellement ou en totalité) est plus délicate.

Lorsqu’il est impossible d’opérer, la radiothérapie apporte de bons résultats, mais il faut disposer d’un centre près de son domicile. Une chimiothérapie locale peut aussi être envisagée.

La prévention de ce cancer dû aux UV chez le chat passe par l’application renouvelée d’une crème solaire au niveau des zones sensibles.

En pratique, cela est possible au niveau des oreilles mais pas de la truffe (en raison du léchage) et des paupières (à cause de la proximité des yeux).

Vous pouvez utiliser un écran total pour chat et chien, ou pour humain. Si vous ne pouvez pas appliquer une protection solaire, il faudra vous résoudre à enfermer votre compagnon aux heures les plus chaudes de la journée pour lui éviter le carcinome épidermoïde du chat induit par le soleil.

Isabelle Vixège
Dr vétérinaire

Dois-je faire opérer mon chien de la cataracte ?

A lire aussi : Comment reconnaître, soigner et éviter un coup de chaleur chez le lapin ou le cochon d'Inde ?

> La santé de votre chat est aussi une priorité.
Assurez le avec notre partenaire Assur O'Poil.

# été, cancer, danger
Crédits photo :

Shutterstock

0 commentaire(s)
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)