Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Assurance pour chien et chat</p>
  • <p>Cultivez la jeunesse d'esprit de votre chat</p>
Race de chat :

6 réflexes à avoir absolument lorsque vous sauvez un chaton de la rue

Mercredi 24 Mai 2017 |

Tout au long de l’année, les chattes sont à même de pouvoir mettre bas. Aussi, il n’est pas rare de tomber sur des petits, errants ou abandonnés, surtout au printemps.

Il vous est déjà arrivé de tomber sur un ou plusieurs chatons abandonnés, blottis les uns contre les autres, au cours de l’une de vos balades en extérieur ? Mais avez-vous eu les bons réflexes lorsque vous vous êtes mis en tête de leur porter secours ?

On le sait, pas évident de savoir avec exactitude comment réagir dans ce genre de situation. Voici donc quelques automatismes à développer pour pouvoir les aider au mieux.

1. Enquêter

Non, ce n’est pas une blague. Avant de recueillir un ou plusieurs petits, il faut vous assurer que ceux-ci sont bien seuls, orphelins ou délaissés par leur mère.  Si après un long moment d’observation la chatte ne revient pas, que les petits sont sales, maigres et semblent agités et/ou désorientés, il vous faudra agir très rapidement. Dans le cas contraire, la maman peut simplement s’être absentée pour chasser. Par conséquent, il faut donc éviter de les déranger.

2. Aller chez le vétérinaire

Après enquête, le ou les chatons sont bel et bien livrés à eux-mêmes. Le vétérinaire sera alors votre salut pour savoir comment réagir. En effet, il vous donnera leur âge exact et les soins à leur prodiguer pour les maintenir en vie.

Si aucun cabinet n’est ouvert par chez vous, pensez aux services d’urgences vétérinaires ainsi qu’aux Ecoles Nationales Vétérinaires qui pour certaines disposent de tout le nécessaire. Amenez les petits chez vous le temps que l’intervention se fasse et installez-les au calme, près d’une source de chaleur avec nourriture et eau.

3. Donner de la chaleur

Un chaton est tout bonnement incapable de réguler sa température de lui-même. C’est pourquoi, en cas de sauvetage, il vous sera impératif de veiller à lui apporter de la chaleur. La température moyenne d’un chat nouveau-né est de 35.5°C et en dessous de 35, sa vie est en danger. N’hésitez donc pas à les placez dans une pièce chauffée à au moins 28°C, emmitouflés dans des draps et couvertures à proximité (tout en restant assez éloigné) d’un radiateur…

> Comment s’occuper d’un chaton non sevré

4. Nourriture et besoins

Avant 5 semaines, un chaton a besoin exclusivement de lait. Mais pas n’importe lequel : il doit être maternisé et adapté à lui. Il ne faut donc pas qu’il soit de vache, de chèvre ni même venir de supermarchés. Sachez d’ailleurs que jusqu’à 2 semaines, un chaton a besoin de manger 8 fois par jour… Ce n’est qu’à partir de 5 semaines donc qu’il vous sera possible de commencer à lui présenter de la nourriture solide tout en continuant le lait et lui donnant de l’eau.

> Tout ce qu’il faut savoir sur l’alimentation d’un chaton non sevré

Par ailleurs, un chaton ne fait pas ses besoins instinctivement. Et parce que c’est vital pour lui, il va vous falloir l’aider comme sa mère l’aurait fait. Pour se faire, munissez-vous d’une compresse ou d’un linge humidifié à l’eau tiède et frotter délicatement sexe et anus du petit afin de lui permettre d’uriner et déféquer. 

> Comment apprendre l’usage de la litière à son chat

5. Donner de son temps

Vous imaginez bien que tous ces soins prennent du temps. Aussi, il ne va pas falloir compter vos heures. A raison de 8 tétés quotidiennes et autant de stimulations pour les aider à faire leurs besoins, vous devez en effet vous montrez très disponible. D’autant plus que les chatons ont besoin de calme autant que de douceur et de chaleur pour se développer au mieux…

6. Se faire accompagner des bonnes personnes

Vous ne voulez ou pouvez pas vous occuper d’un ou plusieurs chatons ? Pas de souci. Portez-leur au moins secours en les déposants dans un refuge ou une association plus que dans une fourrière ou chez un vétérinaire qui ne seront pas en mesure de les garder pour les soigner.

A lire aussi : Donner du lait de vache à son chat, bonne idée ou pas ?

> Vous recherchez une assurance pour votre chat ?
Assurez la santé de votre animal avec la mutuelle des vétérinaires

Avez-vous déjà porté secours à un ou plusieurs chatons abandonnés ?

  • Oui
  • Non
Crédits photo :

Shutterstock

2 commentaire(s)
J'avais secouru une portée de 5 chatons, on s'en était bien occupé et quand ils étaient assez grands, on les a lâché dans notre jardin mais ils sont restés quelques jours et après on les a plus revue
javais trouver un chaton sur un parking sous une voiture on a fait avec ma mere toute ces etapes en laissant un message sur la voiture ou etait le chaton et les personne qui avait la voiture sont aller l'adopter ou on lavait laisser cest a dire chez le veterinaire
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chat :
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)
b Partager sur Facebook