Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Mon chien tourne en rond dans la maison : pourquoi, et que faire ?

Jeudi 02 Mai 2019 |

Votre chien tourne en rond dans votre maison et vous ne comprenez pas bien pourquoi ? Déambulation, marche automatique, troubles répétitifs et compulsifs : ces comportements peuvent être les signes cliniques d’une maladie d’origine biologique ou comportementale. Parfois, ces symptômes arrivent simplement quand le chien prend de l’âge, mais ils peuvent aussi se déclencher plus tôt, brutalement, et être le signe d’un problème de santé ou d’un mal-être.

« Mon chien tourne en rond dans la maison et marche, d’un pas monotone, en évitant l’air pataud les obstacles qui se présentent à lui. Comme une personne perdue dans ses pensées dans la rue, il a l’air absent. Même quand je l’appelle : au mieux, il s’arrête, me regarde quelques secondes, puis reprend sa marche, la tête légèrement baissée. »

Ce témoignage arrive souvent lors des consultations, sans que cela soit le motif de visite initial. D’autres rapportent comment leur chien creuse des sillons dans le jardin, où déambule l’air hagard dans la maison. Ces comportements, bien que proches, peuvent pourtant avoir des origines variées, aussi bien neurologique, qu’orthopédique, ou comportementale.

Pourquoi mon chien tourne en rond dans la maison ?

Il y a de nombreuses causes qui expliquent pourquoi un chien ne reste pas couché. Nous distinguerons en premier les causes dites biologiques, c’est-à-dire tout ce qui n’est pas uniquement comportemental :

Selon la description que le propriétaire va faire, et grâce aux questions que va poser le vétérinaire, ainsi que son examen clinique, il va pouvoir envisager des causes comportementales :

Ces listes sont non exhaustives : la recherche évolue constamment sur ces sujets. Les recherches en neuroscience et en comportement révèlent de nouvelles données très régulièrement. Il devient donc intéressant, voire indispensable, de consulter des vétérinaires spécialisés dans ces disciplines pour certains cas ! Le comportement d'un chien inquiet varie beaucoup selon les animaux, tout comme chez les humains.

Mon chien tourne en rond dans la maison : pourquoi, et que faire ?

Comment aider mon chien qui ne reste pas couché ?

Il faut bien sûr déterminer s’il y a une souffrance, et dans quelle mesure nous pouvons agir dessus. Les causes neurologiques, ou dues à l’âge (syndrôme discognitif du vieux chien, par exemple), sont souvent difficiles à traiter à l'heure actuelle, et ne provoquent pas forcément une douleur physique.

Dans de nombreux cas, c’est l’inverse : le propriétaire ne voit pas ce comportement comme une souffrance, alors qu’il peut s’agir bel et bien de l’expression d’un mal-être. Il convient alors d’être humble et bienveillant : une thérapie, qu’elle soit médicale et/ou comportementale, peut être longue.

Le pronostic dépend de la cause : la guérison, dans le cas d’un chien qui marche par ennui, dépression, ou défaut d’activité, peut venir simplement en répondant à ses besoins. A l’opposé, en gériatrie, avec un vieux toutou qui déambule, on proposera une gestion de l’environnement et des soins qui peuvent être attribués à vie, suivant les cas.

Dans tous les cas, ne prenez pas le problème à la légère. Parlez-en à votre vétérinaire et demandez si vos doutes méritent une consultation, vous serez alors averti d'une première estimation des hypothèses. Et il vaut mieux l'avis d'un spécialiste pour déterminer s'il y a besoin d'intervenir.

Comment réagir si le comportement de mon chien me donne des doutes ?

Il faut bien prendre conscience qu’aucun vétérinaire ne peut détecter tous les symptômes d’une maladie pendant une consultation, tant certains signes peuvent être discrets. C’est particulièrement le cas des maladies dites « chroniques », c’est-à-dire qui s’installent lentement, d’évolution lente.

Attention cependant, certaines maladies neurologiques peuvent provoquer des comportements de marche automatique, et être d’apparition brutale ! Une crise convulsive, par exemple, souvent difficile à diagnostiquer, peut provoquer ce genre de symptômes. D’où l’importance de passer par le vétérinaire pour reconnaître le comportement d'un chien inquiet !

Le propriétaire doit donc rapporter également ce qu’il se passe à la maison, et ses observations : il faut profiter de la consultation pour évoquer ses moindres doutes. Le vétérinaire pose quelques questions pour vous guider, mais vous pouvez par exemple noter dans son carnet de santé les choses qui vous paraissent anormales, pour les présenter lors de la consultation.

Seul le vétérinaire peut déterminer l’importance de certains symptômes, comme en neurologie, et déterminer les premières hypothèses. Cela peut être délicat et subtile, ou nécessiter un examen complémentaire comme l’IRM pour avoir une réponse diagnostique.

Dr Stéphane Tardif
Docteur vétérinaire et rédacteur pour Wamiz

A lire aussi : Les chiens peuvent-ils mentir ?

Besoin d'un rendez-vous chez le vétérinaire ?
Vetclic est la solution qu'il vous faut !

# vétérinaire, comportement
Crédits photo :

Shutterstock

0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)