Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

EXCLU Interview de Karine Ferri : « Mon amour des animaux, c’est vraiment mon talon d’Achille ! »

Lundi 12 Octobre 2020 | Par Nathalie D'Abbadie

La rédac de Wamiz a eu la chance d’interviewer Karine Ferri, mannequin et animatrice de télévision et radio, au sujet de son amour des animaux et l’importance de la responsabilisation des propriétaires d’animaux de compagnie. Rencontre avec une grande amoureuse des animaux !

On ne présente plus Karine Ferri, animatrice de télévision et radio, et fervente défenseuse des animaux ! Faisant partie des personnalités qui ont soutenu la campagne solidaire de Wamiz pour encourager l’adoption, Karine Ferri a également échangé avec la rédac de Wamiz au sujet de la cause animale, un sujet qui lui tient particulièrement à cœur.

EXCLU Interview de Karine Ferri : « Mon amour des animaux, c’est vraiment mon talon d’Achille ! »

Vous avez animé l’émission « Bébés chats : les 100 premiers jours de leur vie », mais vous êtes plutôt chien ou chat ?

Quand j’étais petite, j’avais plus de chiens que de chats. Mais aujourd’hui, je n’ai pas de préférence car j’aime tous les animaux, quels qu’ils soient !

Avez-vous toujours aimé les animaux ? En aviez-vous quand vous étiez petite ?

J’ai été élevée avec beaucoup de chiens, dont un Husky et un Caniche !

Quand j’étais étudiante, alors que mes copines faisaient du babysitting, moi, je faisais du dogsitting ! Je gardais des animaux en l’absence de leurs propriétaires, mais j’ai dû arrêter parce que je n’arrivais plus à rendre les chiens car je m’attachais trop à eux. Mon amour des animaux, c’est vraiment mon talon d’Achille.

Avez-vous des races coups de coeur ?

Je n’ai pas de préférence de race car je trouve que c’est réducteur de s’arrêter à un « type » d’animal ! La façon d’éduquer l’animal et d’interagir avec lui va tellement influencer son caractère et comportement… Je connais un Pitbull qui est vrai pot de colle affectueux, par exemple !

Quand on aime vraiment les animaux, on les aime tous ! Et c’en est de même du côté de l’animal : il va vous aimer que vous soyez beau ou pas, et que vous ayez de l’argent ou non !

Même si un chien n’est pas très joli à mes yeux, cela ne m’empêcherait pas de l’adopter ou de l’aider s’il a besoin de moi ! Est-ce qu’on ne parlerait pas à une personne parce qu’elle n’est pas jolie ? Cela ne veut rien dire !

Si ça ne tenait qu’à moi, j’aurais une vingtaine de chiens et chats. Mais comme je suis encore en activité, je fais beaucoup d’aller-retour au quotidien, et il faut savoir être responsable et présent pour ses animaux. Lorsque j’aurai plus de temps, j’en prendrai beaucoup plus, et j’encouragerai les gens à adopter.

Pouvez-vous nous présenter vos animaux de compagnie ?

Nous avons un Labrador et un chat Chartreux pour qui nous avons craqué il y a quelques années. On aime toutes les races de manière générale, mais nous avons eu un coup de cœur pour la personnalité de ces deux animaux !

Dolmen est notre Labrador, et elle est très douce et affectueuse tout en étant robuste physiquement et un vrai roc émotionnel. Menhir, notre chatte, a un pelage couleur pierre. Elle est très tendre et gentille !

Dolmen et Menhir ont toutes les deux 8 ans, et nous avons voulu que leurs prénoms aient une connotation bretonne, en référence à la région où nous élevons nos enfants, et où mon mari a grandi. Elles portent extrêmement bien leurs prénoms, qui ne sont pas courants en plus !

Nos animaux sont câlins, présents et affectueux au quotidien. On leur donne beaucoup d’amour et d’affection, et nous tenons à être des propriétaires responsables. Je pense que c’est très important ! Si on sait éduquer un animal, il finit par représenter le comportement de ses maîtres ! Nous sommes des personnes chaleureuses donc nos animaux ont été élevés ainsi. Ils nous donnent tellement d’amour que c’est difficile d’envisager un jour une vie sans eux !

Qu’apportent-ils au quotidien à votre famille ?

Vivre avec des animaux apprend à nos enfants que l’animal dépend de ses maîtres, et qu’il faut en prendre grand soin ! Ils apprennent aussi à donner et recevoir de l’amour d’un autre animal que l’humain, ce qui les aide à développer leur empathie. Les enfants sont les adultes de demain, et on doit les responsabiliser vis-à-vis des animaux !

L’année dernière, nous avons gardé 10 chèvres dans notre jardin pendant plusieurs mois grâce aux Tontons tondeurs qui proposent de l’éco-pâturage dans le Morbihan et le Finistère. C’est plus écologique et naturel qu’une tondeuse, et cela nous permettait de côtoyer ces animaux en allant leur donner des graines avec les enfants ! Nous avons adoré cette expérience.

Après avoir soutenu une campagne de la SPA contre l’abandon, vous avez accepté de participer à notre opération solidaire en faveur des refuges. L’engagement pour la cause animale, c’est un sujet important pour vous ?

J’ai une énorme sensibilité envers la cause animale. C’est une cause que j’aime plus que tout ! Je suis très à l’aise avec les animaux : ce sont mes meilleurs amis ! Ils viennent vers moi tout le temps, comme si on se comprenait.

Je suis très proche de la cause animale : je donne régulièrement à des refuges et à 30 Millions d’Amis, et j’ai payé plusieurs opérations à des animaux en détresse, comme un jeune chien renversé par une voiture l’été dernier. Je donne aussi de la nourriture et des couvertures pour les chevaux de refuges, pour essayer de leur apporter un maximum de confort !

Je prête ma voix à cette cause autant que possible, en participant à des opérations des associations de protection animale. Je pense que plus on reste soudés, et plus on fait entendre nos voix, plus les choses avancent pour le bien-être animal ! La semaine dernière, on annonçait l’interdiction progressive des animaux sauvages dans les cirques et delphinariums. C’est notamment grâce au soutien pour le référendum pour les animaux que cette mesure est passée !

Je trouve aussi qu’il faudrait un permis pour être propriétaire d’un animal de compagnie, comme en Belgique. Tout le monde ne peut pas le faire : il faut savoir se projeter, et accepter de prendre en charge les problèmes de santé d’un animal qui vieillit, par exemple. Un animal n’est pas une peluche ! On n’a pas le droit de ne pas être à la hauteur.

>>> Un projet de permis de détention pour les animaux domestiques voit le jour en France

A mes yeux, il vaut mieux s’abstenir de prendre un animal si on va l’abandonner un jour par manque de place ou car c’est les vacances d’été. A un moment donné, il faut être responsable !

Un grand merci à Karine Ferri pour cette interview ! Vous pouvez vous abonner aux comptes de Karine Ferri sur Instagram ou Facebook, ou la retrouver sur TF1 !

A lire aussi : Line Renaud fait un AVC : elle raconte comment son chien lui a sauvé la vie

# célébrité, cause animale
Par Nathalie D'Abbadie Crédits photo :

Instagram - @karineferri

0 commentaire(s)
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)