Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Exotic

Exotic
Exotic
Autre(s) nom(s)
Exotique à Poil Court

Le chat Exotic (ou Exotic Shorthair) est le Persan à poil court ; c’est un très beau chat aux yeux d’ours en peluche et à l’air infantile qui attire les sympathies des amateurs de chats. C’est le matou idéal pour ceux qui aiment la compagnie et la majesté du Persan, mais ne peuvent consacrer beaucoup de temps au soin de son pelage : en effet, à la différence de ce dernier, sa robe a le poil court.

Il s’agit indiscutablement d’un grand avantage, surtout durant les périodes de mue : son poil n’envahira pas tous les recoins de la maison. L’Exotic est affectueux et débonnaire, mais il ne faut pas oublier qu’il supporte mal d’être traité et manipulé comme un jouet.

Les origines du chat Exotic

L’histoire du chat Exotic n’est pas ancienne et ses origines sont « artificielles » : il a été créé par hasard, en Amérique, au début des années soixante-dix. La sélection de la race prit environ dix ans. Au départ, on accoupla des Persans et des Burmeses, puis des Persans et des American Shorthairs et enfin, des Persans et des British Shorthairs.

Dans tous les cas, on choisit des exemplaires au poil court, à la tête ronde et au corps robuste, afin d’obtenir un chat à l’expression douce et aux caractéristiques morphologiques du Persan, ayant une fourrure abondante, laineuse et très douce, mais courte. Même si le parcours pour arriver à créer l’Exotic a été long et difficile, il est aujourd’hui considéré comme le chat américain par excellence. La race a été officiellement reconnue en 1967, grâce à l’intérêt de Jane Martinke, juge CFA (Cat Fanciers’ Association).

Le chat idéal

La carrure robuste et compacte de le chat Exotic en fait un chat puissant mais pas très agile. De corpulence robuste et moyennement grand, il paraît court et trapu. Son ossature est lourde, sa musculature bien développée, sa poitrine et ses épaules larges.

La tête est ample et ronde, avec un front haut et rond. Le museau est court et large, avec des joues bien développées et rondes. Le nez est court et il est placé juste sous les yeux qui sont ronds. Le cou est très robuste et court. Les oreilles sont petites, bien écartées, arrondies à la pointe et riches en poils à l’intérieur.

Les yeux sont ronds, très grands et espacés ; la couleur doit être intense et brillante. Les pattes sont courtes, elles ont une forte ossature et se terminent par des pieds ronds et trapus qui présentent des touffes de poil interdigitales. La queue est courte, même si elle est proportionnée au corps, et elle est recouverte d’un poil très abondant. La robe est abondante, dense et très douce.

La couleur du poil

Les variétés de couleur et de dessins qui caractérisent la robe du chat Exoticsont les mêmes que celles du Persan. Les yeux sont en général couleur orange ou cuivre, à l’exception du chat blanc, chez qui on admet les yeux bleus, du silver tabby qui a des yeux verts ou noisette, du chinchilla et du shaded silver, qui doivent avoir les yeux verts.

Le caractère

Grâce à une sélection attentive, le caractère du chat Exotic a été rendu le plus domestique possible. Il est intelligent, sympathique, curieux et doux. Comme le Persan, il adore le confort et la tranquillité, mais se montre moins indifférent et plus actif, alternant tranquillité et moments de vivacité : toujours aux aguets et attentif à ce qui se passe autour de lui, il joue avec tous les objets qui bougent, retrouvant l’instinct de chasseur très certainement hérité de son ancêtre le Burmese. Il est très réservé, miaule peu et adore les longs moments de repos.

Câlin :
L’Exotique à poil court est très affectueux et câlin. Il ne se fera pas prier si vous insistez pour le flatter !

Joueur :
Son instinct de chasseur est un peu plus présent que chez son cousin à poil long, possiblement une conséquence de ses ancêtres à poil court.

Calme :
Tranquille, l’Exotic a gardé ce trait du Persan, mais il est quand même un peu plus actif que ce dernier. 

Intelligent :
Ce n’est peut-être pas le chat qui va apprendre à ouvrir une porte (et encore !), mais il est attentif et curieux, et possède certainement une intelligence émotionnelle et sociale développée. 

Craintif / méfiant avec les inconnus :
Cela dépend grandement de l’individu, mais en général, le Persan à poil court est plutôt sociable et curieux.

Indépendant : 
Comme il est capable de s’amuser seul, pourvu qu’on lui ait laissé des jouets et quelques places où grimper, l’Exotic ne s’ennuiera pas en l’absence de ses humains, tout en étant heureux de les revoir à la fin de la journée.

Comportement 

Bavard :
Sa petite voix se fait très peu entendre : le Persan à poil court préfère parler avec ses yeux.

Gourmand / glouton :
Ce matou a une petite réputation de glouton... et il faudra veiller à éviter l’embonpoint.

Besoin d’exercice :
Des périodes quotidiennes de jeu lui seront grandement bénéfiques, même si elles sont courtes, puisqu’elles l’aideront à lutter contre l’embonpoint et l’ennui. 

Fugueur :
L’Exotic a peu tendance à fuguer. Il préfère définitivement le confort de son foyer !

Compatibilité

Le chat Exotique avec les Chiens :
Félin plutôt tranquille, il faut que le chien ne soit pas trop excité en sa présence et qu’il y ait une bonne introduction entre les deux.

Le chat Exotique avec les Autres chats :
Le secret est dans la méthode de présentation entre les chats. Si elle est bien faite, les minous se toléreront et pourront même développer une amitié féline.

Le chat Exotique avec les Enfants :
Il aime généralement la présence des enfants ainsi que jouer avec eux, mais il faut quand même s’assurer que le tempérament du chat n’est pas trop à l’opposé du style de la famille. La patience a toujours des limites ! Et attention aux enfants trop turbulents !

Le chat Exotique avec les Personnes âgées : 
Calme, affectueux et de peu d’entretien : il est le chat parfait pour vivre à l’intérieur avec une personne qui s’accorde avec son tempérament ! 

Prix 

En moyenne, le prix d’achat d’un Exotic varie entre 400 et 2500€. Le sexe, l’âge, le pedigree, la conformation, etc… occasionnent les variations dans le prix. Un budget mensuel d’environ 30€/mois est ensuite à prévoir.

Entretien 

Toilettage : 
Souvent appelé le « Persan des paresseux », son entretien est minime : il suffit de passer un petit peigne dans son poil, une fois par semaine. Seuls ses yeux ont besoins d’être essuyés régulièrement, surtout s’ils ont tendance à couler, car une infection des replis de peau du visage peut se développer rapidement avec l’humidité.

Perte de poils :
Même s’il perd moins de poils que la version poil long, l’Exotique à poil court en perd quand même relativement beaucoup, étant donné l’épaisseur de sa fourrure et son sous-poil. 

Alimentation 

Il a besoin d’une alimentation de qualité, servie dans des bols interactifs. 

Les soins

Le chat Exotic grandit très rapidement, se montre timide et un peu peureux, mais n’a pas de difficultés à s’habituer à son nouveau maître et à sa nouvelle maison. Pendant les premiers jours toutefois, il faut garder et respecter les habitudes, le régime et les horaires qui ont rythmé sa vie dans l’élevage.

Ensuite, il ne souffrira pas des éventuels changements d’habitudes ou de milieu. Il faut particulièrement prendre soin de ses yeux : ils doivent être nettoyés fréquemment avec du coton hydrophile imbibé de camomille ou d’eau. Le poil ne demande pas de soins particuliers ; il suffit de le brosser une ou deux fois par semaine. Ce n’est que pendant la période de la mue, qui se produit au printemps, qu’il faut augmenter la fréquence du brossage.

La santé

Espérance de vie : 
L’Exotic vit en moyenne 12 à 15 ans.

Résistant / robuste :
L’Exotique à poil court n’est pas beaucoup plus robuste que son cousin et préfère vivre dans un milieu contrôlé, comme un appartement.

Tendance à grossir :
Comme tous les chats de type « cobby » (bréviligne), l’Exotic est enclin à prendre trop de poids.

Maladies fréquentes :

  • La polykystose rénale, ou maladie polykystique des reins : maladie rénale génétique autosomique dominant, elle est très fréquente chez le Persan. Les symptômes apparaissent vers l’âge de 7 ans. Un test de dépistage est disponible. Le seul moyen d’enrayer la maladie est de ne reproduire que les individus sains
  • La cardiomyopathie hypertrophique : pathologie cardiaque qui entraîne l’insuffisance cardiaque
  • La hernie péritonéo-péricardique : le passage d’organes abdominaux dans le péricarde, la cavité où se trouve le cœur
  • L’atrophie progressive de la rétine : héréditaire, elle cause une perte de vision dès les premiers mois de vie. On recherche actuellement le ou les gènes responsables afin de développer un test génétique
  • Les séquestres cornéens : pathologie de la cornée spécifique aux chats, surtout les Persans
  • Les cystites et les calculs vésicaux : maladies de la vessie
  • Le shunt porto-systémique : pathologie vasculaire diminuant la circulation sanguine du foie. Ses symptômes sont reliés aux toxines qui s’accumulent dans le sang au lieu d’être normalement métabolisées au foie 
  • La polykystose hépatique : associée à la polykystose rénale
  • Les maladies de peau : la dermatite faciale idiopathique, la dermatophytose (la teigne), la séborrhée primaire, certaines tumeurs… 
  • Le syndrome de Chédiak-Higashi : pathologie presque spécifique au Persan Blue Smoke qui entraîne un défaut d’accumulation de mélanine dans les lysosomes ainsi qu’un mauvais fonctionnement des plaquettes et de certains globules blancs
  • Les polypes naso-pharyngés : des tumeurs bénignes pouvant se retrouver dans le nez, les sinus, les oreilles, le pharynx…
  • La cryptorchidie : les testicules qui ne descendent pas jusqu’au scrotum lors de la maturation des organes sexuels 
  • Les maladies parodontales : la mâchoire beaucoup plus courte des races brachycéphales entraîne des différences dans la préhension et la mastication de la nourriture ainsi que dans la position des dents (le nombre de dents est le même que les autres chats) et des problèmes de tartre, de gingivite et parfois même de digestion
  • Les problèmes de respiration reliés à sa conformation brachycéphale 

Et toutes les autres pathologies des chats domestiques.

    Reproduction : 
    Sa maturité sexuelle est un peu plus tardive que les autres races. Le nombre de petits par portée est légèrement moindre aussi. Le risque de complications à la mise-bas est plus élevé, en raison de la tête des chatons qui est assez volumineuse.

    Les croisements autorisés, outre avec lui-même, sont uniquement avec le Persan.

    Bon à savoir 

    Le gène du poil court est un gène dominant. L’Exotic est donc homozygote ou hétérozygote. Cela veut dire qu’il peut arriver que certains rejetons de la portée ressortent… à poil long ! Ces individus seront reconnus comme des Exotics à poil long par certaines fédérations félines, alors que pour d’autres, ils seront des Persans.

    Aussi, il est essentiel à la race de conserver du sang Persan, sinon, la qualité particulière de son poil change avec les générations et devient moins dense.

    4 commentaire(s)
    Je deteste se chat je naime pas sa tete????
    adorable minous des vrais enfants
    je trouve ce chat trop beau, il a comme une tête de nounours et j'adore les nounours
    J'adore

    Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)