Publicité

Javel, colle, huiles essentielles... : quels sont les produits domestiques toxiques pour le chat ?

un chat sur une cuvette de wc

un chat sur une cuvette de wc

© Olivia Lorot / shutterstock

A la maison, de nombreux produits sont susceptibles d'être dangereux pour votre chat. Que ce soit parce que cet élément présente une odeur attirante, que sa forme puisse en faire un jouet, ou que le chat soit particulièrement sensible au produit : il faut faire très attention à ce qui est accessible à votre animal dès son arrivée dans la maison.

Par Stéphane Tardif

Publié le

Les produits domestiques représentent l'une des sources d'intoxication les plus fréquentes. Le chat est un animal très curieux, et qui peut facilement jouer ou s'attaquer à des substances disponibles dans son environnement.

Il n'est pas toujours évident de se rendre compte de la cause de l'intoxication, mais en général, on trouve des traces du méfait. Il est utile et important d'estimer la quantité avalée à ce moment-là, afin de le communiquer au vétérinaire et déterminer rapidement l'urgence de la situation.

L'idéal est naturellement d'intervenir le plus tôt possible, avant que le toxique ne passe dans le sang dans le tube digestif : suivant l'heure du dernier repas, cela prend entre 30 minutes et 4 heures. Mais souvent, ces problèmes se déroulent lors de nos absences, et nous arrivons souvent lorsque les symptômes sont déjà en place, et c'est alors trop tard pour faire vomir l'animal.

C'est pourquoi il est important de comprendre le principe d'une intoxication, afin de pouvoir prendre la meilleure décision rapidement, dès que l'on suspecte le problème. Le premier réflexe à avoir est toujours d'appeler une clinique vétérinaire ouverte, quel que soit l'heure !

L’eau de javel

C'est un produit domestique très répandu, elle devient dangereuse quand elle est concentrée, à partir de 1%. Le chat est particulièrement attiré par son odeur et peut lécher les surfaces netoyées à l'eau de javel. Elle provoque une irritation des muqueuses touchées, notamment par projection. Les symptômes sont principalement des vomissements, et une douleur abdominale avec abattement.

Les huiles essentielles

Porté par la mode du « c’est naturel donc c’est bon », on trouve aujourd’hui beaucoup de ces produits à la maison en parfumerie ou en aromathérapie sans que les propriétaires d’animaux se soucient de leur toxicité éventuelle. Malheureusement, certaines substances naturelles sont toxiques : les chats sont les plus exposés, mais aussi les chiens, que ce soit par inhalation ou ingestion.

© Madeleine Steinbach / Shutterstock

Le tabac et la nicotine

Cela concerne surtout les chiens, qui peuvent ingérer du tabac en jouant avec nos cigarettes, mais aussi les herbivores comme les lapins, attirés par l’odeur végétale. Le chat est moins concerné mais attention à la présence de cigarettes accessibles, qui peuvent servir de jouet. L’intoxication provoque une salivation excessive, des vomissements et de la diarrhée, avec parfois de l’incontinence urinaire, et des troubles nerveux.

©goffkein.pro / Shutterstock

Le chocolat

Connu pour sa toxicité chez le chien (lié à la théobromine), il suffit d’une plaquette de 20g de chocolat noir pour intoxiquer un chien de 10kg. Le chocolat au lait, moins concentré en théobromine, nécessite de plus grosses quantités pour être dangereux. Le chat est moins attiré par la saveur mais étant de petite taille, de très petite quantité suffisent à le rendre malade. Si après avoir ingéré une quantité inconnue de chocolat, votre chat déclare des symptômes digestifs, c’est qu’il a manifestement absorbé une trop forte dose.

©Elena Mokhova / Shutterstock

L’alcool

Au contraire de l’humain qui apprécie particulièrement les symptômes d’intoxication à l’alcool, le chien n’y est pas habitué et son poids moindre demande moins d’alcool pour que cela devienne dangereux. D’un simple trouble de la démarche au coma éthylique, les symptômes sont exactement les mêmes que chez l’humain, principalement due à la dépression du système nerveux. Ils peuvent être dangereux si la quantité avalée est trop importante.

©Brent Hofacker / Shutterstock

Les détartrants

Ces produits acides servent à éliminer le tartre, attention au chat qui aime boire dans la cuvette des toilettes ! Ils provoquent des symptômes digestifs, avec une douleur importante.

Les détergents

Ces produits servent à nettoyer (savon, lessive, liquide vaisselle, nettoyant carrelage ou moquette…). Les symptômes sont dus à leurs propriétés irritantes et moussantes : attention au contact avec les yeux, mais le plus dangereux reste le cas où la mousse entre dans les voies respiratoires. C’est pourquoi en cas d’ingestion de détergent, il ne faut ni faire boire l’animal, ni le faire vomir, car cela pourrait engager de la mousse dans la trachée.

Les colles

On en trouve de différentes formes et compositions : colles blanches en pates ou en bâton, colles pour papiers peints, colles « superglu » ou cyanoacrylates (qui sont dangereuses parce qu’elles peuvent coller très rapidement la peau ou les muqueuses), colles à rustines, colles pour revêtement de sol, colles à carrelage… Elles sont dangereuses en cas de contact avec la peau, rarement ingérées car de mauvais goût (mais cela peut arriver si léchage du pelage collé).

Les peintures

Il faut distinguer 2 types de peintures : les peintures acryliques (que l’on dilue dans l’eau) et les peintures glycéro (diluées dans le White Spirit). La première est peu dangereuse, mais la seconde attire particulièrement les chats. Le danger vient si l’animal s’en colle dans les poils, ou par ingestion.

©Sebastian Duda / Shutterstock

Les hydrocarbures

Le chat est très attiré par les odeurs d’essence, ce qui explique pourquoi on le retrouve souvent à dormir près du moteur des voitures. On trouve des hydrocarbures dans énormément de produits domestiques. Certains sont très volatils, et les symptômes provoqués par une intoxication peuvent être très variables : digestif, cutané, respiratoire et nerveux.

L’acétone

C'est un solvant très présent dans nos produits domestiques (cosmétique, ménager, bricolage), c’est un produit irritant pour la peau et la muqueuse respiratoire. Attention à son contact, car il est très volatile, et peut provoquer une intoxication aiguë lors d’inhalation.

Les absorbeurs d'oxygène

Présentés sous forme de sachets, ils contiennent du fer, irritant pour la muqueuse digestive. Le chien est le plus exposé, le chat également, mais les doses sont faibles et les symptômes digestifs sont généralement peu graves, à moins que l’animal soit de petite taille.

Dr vétérinaire Stéphane Tardif
 

A lire aussi : Mon chat s’arrache les poils, pourquoi ?

Laisser un commentaire
0 commentaire
Confirmation de la suppression

Êtes-vous sûr de vouloir supprimer le commentaire ?

Connectez-vous pour commenter