Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Assurance pour chien et chat</p>
Logo wamiz

Pourquoi mon chat joue-t-il avec son caca ?

Vendredi 12 Octobre 2018 |

Le chat est un animal espiègle, malicieux, et joueur : un bout de ficelle ou un bouchon en liège suffit souvent pour l’occuper un moment. Mais parfois, certains propriétaires sont surpris : le jouet qui va rendre votre chat fou, c’est l’une de ses propres crottes. Est-ce normal, même pour un animal, de ne pas être dégouté par les excréments ? Pourquoi fait-il ça ? Que faire pour qu’il arrête de jouer avec son caca ?

Le comportement éliminatoire du chat nous interroge, il suffit pour cela d’aller explorer le forum question/réponse de Wamiz, et compter le nombre de questions en rapport avec la malpropreté d’un chat. Mais le chat qui joue avec ses fèces va au-delà d’une simple élimination.

Dans cet article, nous expliquerons pourquoi le chat peut jouer avec ses propres excréments : quel est son comportement normal pour éliminer, et comment ce genre de comportement peut apparaître.

Le comportement éliminatoire du chat

Le chat est réputé pour être assez sensible avec ses toilettes. Leur comportement d’élimination est très structuré, et apparaît très tôt chez le chaton. En effet, à peine sevré, le chaton développe spontanément les comportements liés à ses besoins.

Il va notamment chercher des zones calme et sécurisée, présentant quelques caractéristiques physiques que les chats adorent : il faut que ça absorbe, et idéalement, qu’il puisse recouvrir en grattant. Ce qui fait que le chat se dirige très souvent sans qu’on lui apprenne vers la litière (quand il ne sort pas). Il y a parfois des petits écarts (le pot de fleurs, le canapé, les chaussures…), mais globalement, le chat est un animal assez propre, selon nos critères.

Par contre, tous les chats ne maîtrisent pas le recouvrement de manière efficace. Le comportement « inné » consiste à gratter autours de ses besoins, mais il arrive que le chat gratte à côté du bac, ou envoie le gravier complètement à côté. Ce qui peut laisser les excréments à l’air libre.

En dehors de ces moments, le chat a tendance à éviter les zones où il fait ses besoins. Il n’a pas notre dégoût pour les excréments, mais ce n’est pas non plus comme le chien, qui lui a tendance à être attiré par ces odeurs (au point d’en faire souvent un aliment...).

Le chat est donc plus délicat que le chien, mais reste néanmoins un animal, et il ne va pas focaliser sur l’objet « excrément » comme étant quelque chose de sale. Une fois la crotte sèche et sans odeur, il peut tout à fait la voir comme un vulgaire caillou, et s’en servir pour jouer, sans exprimer notre dégoût.

Le chat : un joueur opportuniste, qui ne loupe jamais une occasion

Quand on veut comprendre le chat, il faut bien chasser une idée reçue sur les chats : ce ne sont pas des animaux paresseux. Bien qu’il présente souvent un comportement calme et en apparence peu actif, en réalité le chat est actif toute la journée.

Cela est dû à son mode d'alimentation : dans la nature, ce sont des petites proies qui composent son régime. Et il faut l’équivalent de 12 souris pour nourrir un chat sur une journée : ce qui fait qu’il passe la journée à les chercher, dès qu’il est réveillé. La chasse est donc le comportement principal du chat !

A la maison, le chat trouve sa nourriture dans une gamelle, souvent sans avoir à chercher. C’est donc le jeu qui occupe le chat, et on constate bien qu’il reproduit dans le jeu ses comportements de chasseurs. Et notamment, il ne loupe jamais une occasion de sauter sur un petit objet qui bouge.

D’où le terme de joueur opportuniste : contrairement au chien, qui chasse en meute en étant capable de traquer ses proies, le chat va plutôt chasser à l’affut. Il attend qu’une proie se manifeste près de lui pour bondir d’un coup, et les poursuites, si elles ont lieu, ne durent pas. Et surtout, le moindre petit objet passant dans son champ de vision peut rapidement devenir attractif pour lui.

Une plume, une boulette de papier, les jouets pour chat, un bout de ficelle : tout peut faire office de jouet, bien que chaque chat développe rapidement des habitudes et des préférences.

Mais comme dit plus haut, une crotte imitant à la perfection une balle (légère, solide, qui roule) ne dégoutera pas le chat, et présentera des caractéristiques de jouet : le pas est vite franchi !

La propreté chez le chat, comment un caca devient un jouet

Le chat va rapidement sélectionner les jouets avec lesquels il s’amuse le plus, et aura tendance à négliger les autres. Au grand dam des propriétaires qui achètent de nombreux jouets, le chat a tendance à en ignorer une partie.

Mais le fait de jouer avec ses excréments est donc une habitude qu’il peut prendre au départ. Un chat adulte ayant déjà ses jeux favoris aura peut de risque de se mettre à jouer avec ses crottes.

Par contre, il est très fréquent de voir les chatons jouer avec des excréments. Le chaton est curieux et explorateur, et tous les comportements liés à la chasse décris plus haut sont exacerbés chez le chaton. Tout ce qui est petit et qui bouge va le passionner pendant de longs moments.

La majorité des chatons abandonneront donc ce jouet au profit d’autres jeux, mais certains prolongent ce comportement au cours de leur vie adulte.

Que faire pour que mon chat ne joue pas avec ses crottes ?

Vous pourrez difficilement empêcher votre chat d’accéder à sa litière (ce ne serait pas très gentil pour lui, et il risque de se soulager ailleurs !). Il est rudement déconseillé de le gronder, car il associerait la réprimande à votre présence : le chat sait reconnaître les moments où vous n’êtes pas là pour éviter les punitions. Cela dégraderait juste la relation que vous avez avec lui.

La meilleure solution consiste simplement à rendre la sortie des crottes de la litière impossibles. Il existe pour cela des litières avec des parois hautes, voire une sortie par le haut. Cela ne pose aucun problème au chat pour accéder à la litière, par contre, il est impossible pour lui de sortir une crotte en donnant des coups de pattes dedans.

N’oubliez pas de lui fournir, en échange, des jouets qui soient équivalent à la « balle » improvisée qu’il utilisait ! Il est important de donner de l'activité à son chat, qui correspondent à ses besoins.

Dr Stéphane Tardif
Docteur vétérinaire et rédacteur pour Wamiz

A regarder aussi : Pourquoi le chat se dirige-t-il toujours vers la personne qui n’aime pas les chats ?

Crédits photo :

shutterstock

0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)