Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Assurance pour chien et chat</p>

Auxiliaire vétérinaire : tout ce qu’il faut savoir sur ce métier

Vendredi 13 Octobre 2017 | Par Elisa Gorins

Les auxiliaires vétérinaires, également appelés ASV (Auxiliaire de Santé Vétérinaire) ou ASA (Auxiliaire de Santé Animale) assistent au quotidien les vétérinaires, et sont aussi bien au contact des animaux que des clients. Voici tout ce qu’il faut savoir sur cette profession de passion : formation, compétences requises et salaire.

Qu’est-ce que le métier d’auxiliaire vétérinaire ?

Les ASV et ASA travaillent généralement au sein d’un cabinet ou d’une clinique vétérinaire, mais ils peuvent également exercer dans des refuges pour animaux ou encore dans des parcs animaliers.

Polyvalents, ils assistent le vétérinaire dans leur travail et ont des missions diverses et variées, telles que :

  • Accueil des clients
  • Gestion administrative et logistique du cabinet vétérinaire
  • Soins aux animaux
  • Vente de produits (alimentation, médicaments, etc.)
  • Surveillance des animaux hospitalisés

Quelles qualités faut-il avoir pour devenir auxiliaire vétérinaire ?

L’amour des animaux est indispensable puisque l’auxiliaire vétérinaire est à leur contact en quasi-permanence.

Il faut être organisé et polyvalent, avoir une capacité d’adaptation à son environnement professionnel, être résistant physiquement (car l’ASV peut passer plusieurs heures debout et soulever des charges plus ou moins lourdes) et moralement (il faut savoir faire face à la maladie, à la mort d’un animal et à la tristesse de son propriétaire, et ne pas se laisser envahir par le stress).

L’ASV doit connaître les espèces avec lesquelles il est amené à travailler, les principales races, et connaître la biologie de l’animal (morphologie, anatomie). Il doit aussi maîtriser la pharmacologie.

Il doit accorder la plus grande attention à l’hygiène, ne pas avoir peur de nettoyer des excréments ou de l’urine, et être consciencieux (notamment dans un bloc opératoire dont l’hygiène doit être irréprochable).

Quelle formation pour devenir auxiliaire vétérinaire ?

Pour devenir auxiliaire vétérinaire, plusieurs parcours sont possibles :

  • On peut passer un bac scientifique et s’orienter vers des études spécialisées en santé ou biologie animale
  • Opter pour une formation à distance (d’un à trois ans) qui permet d’obtenir une attestation de formation professionnelle. Il est recommandé d’effectuer un maximum de stages au cours de ses études pour mieux appréhender le métier.
  • Obtenir le titre certifié d’auxiliaire vétérinaire qualifié (AVQ), uniquement en alternance dans le cadre d’un contrat de professionnalisation pour les moins de 26 ans titulaire d’un CAP ou d’un CAP agricole (niveau V),
  • Obtenir le titre certifié d’auxiliaire spécialisé vétérinaire (AVS), se prépare dans le cadre d’un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation, formation de 2 ans (niveau IV), accès après Bepa (certification intermédiaire), niveau classe de première, bac pro.

Quel est le salaire d’un auxiliaire vétérinaire ?

Le salaire d’un ASA débutant est d’environ 1 500 euros brut par mois.

Bon à savoir : il n’existe pas de passerelle pour passer d’auxiliaire vétérinaire à vétérinaire ; ce sont deux métiers bien distincts.

A lire aussi : Notre fiche sur le métier d'auxiliaire de santé animale et notre fiche sur celui d'auxiliaire vétérinaire

Crédits photo :

Shutterstock (image d'illustration)

4 commentaire(s)
il faut prendre en compte également que les risques auxquels sont confrontés les professionnels des soins vétérinaires sont nombreux et très divers , d'ou nécessité d'une très bonne formation : http://www.officiel-prevention.com/formation/fiches-metier/detail_dossier_CHSCT.php?rub=89&ssrub=206&dossid=473
Mamaelfie, c'est un beau métier, ça sauverait les chiens qui seront euthanasiés à cause de leur comportement
J'ai également fait aussi des stages dans des cabinet vétérinaire, 1 semaine en 3ème mais c'était calme et 2 semaines en 2nd. J'ai également assisté a des euthanasies, sa ma beaucoup marqué. J'ai vu des opérations, des blessures très profonde, des animaux amaigris... Je m'étais beaucoup intéresser pour être ASV et puis enfaîte je me rend plus compte que je préfère être qu'avec les chiens, en se moment même je voudrais être éducatrice comportementaliste canin.
En 3ème, j'ai effectué un stage de 2 semaines dans un cabinet vétérinaire, ça m'a énormément plu et les deux personnes étaient très sympas ! Je suis d'accord avec cette article, un jour en arrivant un chat est malheureusement décédé, c'était la première fois mais j'ai réussi à surmonter ça. Il y a eu aussi des euthanasies et celle qui m'a marqué, c'était un husky (ou chien-loup tchèque je ne sais plus) il devait avoir 3/4ans, il était horriblement maigre et perdait beaucoup de poils... Le véto l'a fait piquer... J'ai un peu parler avec les propriétaires, c'était très émouvant... Avec le temps, je pense que ce n'est pas vraiment le métier que je voudrais faire, je ne suis pas très proche de tous les animaux. Je suis plus proche des chiens alors j'aimerais travailler exclusivement avec eux
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)
b Partager sur Facebook