Publicité

L'apprentissage vicariant : quand un chaton imite sa maman pour "survivre"

chaton qui imite sa maman © Capture d'écran Dailymotion

Depuis quelques semaines la vidéo d’un chaton imitant sa maman tourne sur les réseaux sociaux. Elle est amusante, attendrissante et nous offre quelques secondes de douceur. En réalité, elle est même bien plus que ça…

La rédaction

Publié le

S’il fallait illustrer la phase de vicariance chez le chaton, c’est sans conteste la vidéo ci-dessous que prendrait Marie-Hélène Bonnet, comportementaliste du chat. Pour elle, cette dernière montre vraiment toute l’importance de cette partie éducative.

Un système d’éducation par phases

Mais qu’est-ce que c’est au juste, la vicariance, vous dites-vous derrière votre écran, en re-visionnant la vidéo ?

Sachez tout d’abord que le chaton est éduqué par phases. Et la première phase éducative qui - débute vers 4 semaines et prend vers aux alentours de 8 semaines - est celle dite «phase de vicariance». La vicariance, c’est le fait d’imiter un geste, une attitude, une façon de faire. Les enfants utilisent d’ailleurs souvent la vicariance dans leur éducation : prendre les chaussures de maman, se maquiller, faire semblant de conduire en même temps qu’un adulte, tous ces gestes d’apprentissage sont en effet de la vicariance.

La vicariance, l’apprentissage de la survie

La chatte profite donc de cette aptitude chez les jeunes chatons pour se mettre en scène. Ici, elle fait sa toilette. Le chaton reproduit les gestes de sa mère, jusqu’à les maîtriser parfaitement. Ensuite, elle passera à un autre geste. La toilette chez le chat est d'ailleurs une question très importante. Nous avons tous remarqué le nombre d’heures qu’un chat utilise pour faire sa toilette méticuleusement ! Pour lui, c’est avant tout un moyen d’échapper à un prédateur dans son instinct de survie. Un chat mal toiletté se « sent » de loin. Aussi, maman va faire en sorte que toute la portée sache s’y prendre correctement dès le plus jeune âge afin que ses petits ne soient pas repérables à l'odeur.

Chasser un jouet, manger des croquettes, recouvrir ses besoins sont aussi des gestes « de survie » basiques que la vicariance va aider à mettre en place, tout en douceur. Jour après jour, la chatte recommencera pour que chacun sache refaire correctement.

Marie-Hélène Bonnet
Comportementaliste du chat

http://www.comportement-chat.fr

A lire sur le même thème : L’éducation du chaton : l’importance de la vicariance

Laisser un commentaire
3 commentaires
Aurore Boréale
Aurore Boréale
C'est trop mignon !!!
Utilisateur anonyme

Utilisateur anonyme

Il me fait fondre le chaton ! La maman est très jolie aussi .
Agnès
Denisemolik
Denisemolik
trop joli cette video
Confirmation de la suppression

Êtes-vous sûr de vouloir supprimer le commentaire ?

Connectez-vous pour commenter