Publicité

Découvrez l’histoire de Claire et sa chienne Rebelle, un duo face au handicap !

La chienne Rebelle dog-serious

Depuis maintenant deux ans, Claire se bat pour offrir la plus belle vie à Rebelle, sa chienne handicapée neurologique.

Par Elodie Carpentier

Publié le

Lorsque Claire rencontre pour la première fois sa chienne Rebelle, le coup de foudre est immédiat. Pourtant, Rebelle est une petite chienne atteinte d’hypoplasie cérébelleuse. Une maladie qui se traduit par un cervelet plus petit que la normale qui entraîne des difficultés de coordination des mouvements. 

Offrir le maximum d’autonomie 

Alors que de nombreux propriétaires auraient déjà rebroussé chemin, la jeune femme qui vit dans un petit village de la Somme n’hésite pas une seconde avant de l’adopter. Pourtant, à cette époque, elle est encore loin de se douter de l’aventure qui l’attend. 

Claire se donne alors pour mission d’accompagner au quotidien son animal de compagnie pour lui offrir un maximum d’autonomie. Elle va notamment réaménager sa maison, aider sa chienne à faire ses besoins et se déplacer en promenade. 

Sur Facebook, elle ouvre « Rebelle, ma vie de chien handicapé neurologique » pour partager la vie de sa petite chienne. 

Malheureusement à l’aube de ses deux ans, l’état de santé de Rebelle va se dégrader. Elle va subir deux opérations à trois semaines d’intervalle en raison d’une luxation de ses deux hanches. 

Depuis le mois de septembre 2022, Claire est dans l’obligation de soutenir sa chienne au harnais afin qu’elle puisse faire ses besoins. 

La générosité des internautes

Une bonne partie de ses économies est engloutie dans les frais vétérinaires de sa chienne. Grâce à la générosité de nombreux internautes, Claire finance une partie des opérations. Une association suisse va aussi lui prêter un chariot pour lui permettre de soutenir son animal et ainsi se reposer le dos. 

Aujourd’hui, Rebelle reprend du poil de la bête et se déplace de mieux en mieux. Claire continue de partager son combat pour montrer qu’un propriétaire ne doit jamais abandonner : « Beaucoup m'ont dit qu'ils auraient euthanasié ma chienne à cause de son handicap neurologique et moteur. Je veux montrer qu’il ne faut jamais se décourager et abandonner le combat ». 

À lire aussi : Ce chien de refuge a perdu ses deux oreilles : les bénévoles imaginent un accessoire pour le rendre moins effrayant

Laisser un commentaire
0 commentaire
Confirmation de la suppression

Êtes-vous sûr de vouloir supprimer le commentaire ?

Connectez-vous pour commenter