Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • Wamiz Box
Race de chien :

Torsion d'estomac chez le chien

Le syndrome de dilatation torsion d’estomac (SDTE) chez le chien est une affection très grave qui découle d'une dilatation soudaine de l'estomac pouvant s'associer à une rotation sur lui-même. Cette maladie nécessite une intervention chirurgicale d’urgence, mais elle peut être prévenue chez les races à risque par des mesures alimentaires.

Cette pathologie se manifeste par une dilatation de l’estomac due aux gaz, et risque de se compliquer rapidement par une torsion. Le chien est pratiquement le seul animal susceptible de présenter ce syndrome, par le fait que son estomac présente une assez grande mobilité, notamment autour de son grand axe. Sont surtout concernés les chiens de grand format : Berger allemand, Briard, Beauceron, Danois, Doberman, Saint- Bernard… Les animaux nerveux ou inquiets sont également des sujets à risque.

chien
© Flickr - Alwyn Ladell
 

Les symptômes et signes cliniques

L’estomac se remplit de gaz ; si la respiration du chien s’accélère (comme après un effort), il existe alors une poussée pulmonaire sur le foie, puis sur l’estomac qui est secoué de mouvements de balancement.

Cet effet pendulaire entraîne la rupture d’un ligament qui soutient l’estomac et la rate, qui ne sont alors plus maintenus. La rate gonfle, car la circulation du sang n’est plus assurée correctement, et elle entraîne l’estomac dans sa rotation. L’animal a très mal, il se plaint, essaie de vomir, tourne en rond, et le maître peut observer une distension de l’abdomen (abdomen qui gonfle). La prise en charge par un vétérinaire est nécessaire et très urgente, car le décès de l'animal peut survenir très rapidement.

Une décompression d'urgence de l'estomac est nécessaire, puis une fixation chirurgicale de ce dernier sur la paroi abdominale permet d'éviter les récidives. L’opération consiste à ouvrir l’abdomen, à vider l’estomac de son contenu et à le remettre en place. C’est une intervention très délicate en raison de l’état de choc de l’animal.

Le pronostic de la dilatation-torsion d'estomac après une prise en charge médicale lourde et après intervention chirurgicale est de 90%.

Facteurs prédisposant à la dilatation d’estomac :

- un repas volumineux avalé de manière gloutonne.
- un exercice physique suivant immédiatement le repas.
- l’abreuvement massif au cours du repas : il favorise d’une part le gonflement du contenu gastrique, et d’autre part une surcharge pondérale, souvent douloureuse, entraînant des spasmes du cardia et du pylore.

D’autres causes concernent les spécificités des aliments :
- les aliments à grand pouvoir d’imbibition, comme les « soupes » gonflant dans l’estomac après abreuvement.
- les aliments gazogènes, comme les croquettes qui libéreront dans l’estomac l’air qu’elles emprisonnent.
- les aliments fermentescibles : il s’agit d’aliments riches en sucres ou en céréales très cuites qui fermentent rapidement dans l’estomac.

Prévention du syndrome de dilatation-torsion

Les mesures de prévention sont fondamentales. Elles consistent à :
- fractionner les repas, en répartissant la ration quotidienne sur deux ou trois prises.
- veiller à ce que l’abreuvement se fasse de façon continue sur la journée.
- choisir des aliments peu volumineux, donc concentrés en énergie, non fermentescibles, et peu susceptibles de gonfler à l’imbibition.
- maintenir une ambiance calme quand le chien mange, pour éviter la nervosité, l’inquiétude ;
- ne pas faire faire au chien d’effort ou d’exercice physique violent après le repas (risque de bascule de l’estomac alourdi).

Opération de la torsion-dilatation de l'estomac

Le chien est mis sous perfusion (antibiotiques, antalgiques et anti-inflamatoires) pour soulager la douleur, éviter les infections   et stabiliser son état.

Une sonde gastrique est ensuite introduite pour libérer les gaz et nettoyer l'estomac. Si l’estomac est trop tordu pour introduire une sonde, un trocart (une grosse aiguille) est alors planté sur un flanc de l'estomac à l’endroit le plus gonflé. Dans ce cas de figure, le risque d'infection abdominale est accru.

Taux de réussite de l'opération et taux de récidive :

Le taux de survie d’un chien après une telle opération est de 50%. Si le chien est seulement sondé et pas opéré, le taux de récidive est d’environ 80%.

Le chien sera ensuite placé sous haute surveillance. Il faut compter 2 jours pour estimer que l'animal est hors de danger.

Photos prises durant une opération de dilatation-torsion au Centre Hospitalier Vétérinaire Frégis :

chien diltatation torsion de l'estomac

       Vue per-opératoire d’une dilatation avec torsion de l’estomac. (© CHV Frégis)
 

chien dilatation torsion de l'estomac
 

La fixation préventive de l'estomac (gastropexie) sous coelioscopie est une technique mini-invasive qui permet de prévenir le risque de dilatation-torsion de l'estomac (© CHV Frégis).

 

Le contenu médical de cette fiche a été rédigé avec l'aimable collaboration du Dr Cyrill Poncet, vétérinaire, spécialiste en Chirurgie, diplomé de l'ECVS. Plus d’informations sur la dilatation-torsion d’estomac sur le CHV de Frégis.

 

 
Florence Desachy
  • Docteur vétérinaire comportementaliste, enseignante et directrice d'une collection d'ouvrages animaliers

0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)