Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Peut-on laisser son lapin vivre au jardin sans risque ?

Jeudi 23 Avril 2020 | Par Nathalie D'Abbadie

Avec les beaux jours, c’est l’heure du déconfinement pour nos lapins nains ! De nombreux propriétaires qui possèdent un jardin sont tentés d’en faire profiter leurs petits compagnons ; c’est une excellente idée ! Toutefois, il faut prendre des précautions pour que son lapin puisse vivre dehors, au jardin, en toute sécurité.

Les températures s'adoucissent, ce qui signifique que beaucoup de propriétaires de lapins relâchent leurs compagnons poilus dans leurs jardins, pour qu'ils puissent gambader à leur guise. Le grand air va fortifier le lapin nain et lui permettre d’avoir accès à une alimentation fraîche et nutritive (herbe, pissenlit, trèfle…) et lui faire le plus grand bien.

Mais le jardin n’est pas sans dangers pour les lapinous. Plantes toxiques, prédateurs, parasites, insolation… Comment les repérer et comment protéger mon lapin nain qui vivrait dehors, dans un jardin ? La liberté pour les lapins, oui… mais en prenant certaines précautions pour leur sécurité.

Quels dangers pour mon lapin qui vit dehors ?

Le jardin, c’est un peu l’aventure pour nos lapins nains cantonnés dans leur cage tout l’hiver. Les petits intrépides peuvent malheureusement courir quelques périls en accédant à la pelouse :

Les plantes toxiques pour le lapin au jardin

Elles sont nombreuses dans les jardins et nos lapins citadins pas toujours aptes à s’en méfier. Voici une liste non exhaustive des plantes toxiques les plus courantes :

  • Lierre, glycine, vigne vierge, clématite
  • Buis, houx, if
  • Rhododendron
  • Laurier cerise ou rose
  • Muguet, jonquille, lys, tulipe, pivoine, œillet, crocus, coquelicot
  • Rhubarbe…

Cette liste est extrêmement longue et contient des végétaux présents dans la quasi-totalité des jardins. En fonction de la quantité ingérée, ces plantes peuvent engendrer des intoxications plus ou moins graves allant de la mort subite à une diarrhée passagère.

Attention aux fruits tombés des arbres, s’ils ne sont pas toxiques, une trop grande ingestion peut provoquer une indigestion.

Peut-on laisser son lapin vivre au jardin sans risque ?

Les prédateurs du lapin

Et oui, nos lapinous domestiques restent des proies, surtout s’ils sont de petite taille. Prenez garde aux renards, fouines et autres belettes. Comme ce sont plutôt des chasseurs nocturnes, il est conseillé de rentrer les lapins pour la nuit. Attention, un renard est tout à fait capable d’ouvrir un clapier peu solide. Dans certaines régions, rapaces et serpents peuvent constituer une menace.

Enfin, les chiens, et dans une moindre mesure les chats, peuvent également représenter un danger pour nos lapins nains. En particulier, les chiens de chasse auront du mal à résister à leur instinct et sont capables de blesser mortellement un petit animal sans vous laisser le temps de réagir. En ce qui concerne les chats, les lapins savent habituellement les tenir à distance. Attention tout de même, si votre lapin est petit (lapereau ou race mini).

La météo

Les lapins nains, habitués au confort thermique de nos maisons, sont moins résistants que leurs cousins sauvages aux températures extrêmes. Il est déconseillé de sortir un lapin nain en dessous de 15 °C. En cas de forte chaleur, assurez vous que votre compagnon a accès à un coin d’ombre pour éviter qu’il ne fasse une insolation. Les lapins nains, surtout à pelage foncé, sont très sensibles au coup de chaleur.

Les maladies et parasites qui s'attaquent aux lapins

Au jardin, un lapin nain a plus de risques de contracter la myxomatose (transmise par les puces et les moustiques). De même, si des lapins sauvages ont accès à son territoire, il peut être exposé au virus du VHD (maladie hémorragique). Ces deux maladies sont mortelles, mais il existe des vaccins.

Peut-on laisser son lapin vivre au jardin sans risque ?

Comment protéger mon lapin au jardin ?

Face à ces dangers bien réels, il existe des solutions pour sécuriser son jardin :

Aménager un enclos dans le jardin pour mon lapin nain

La solution de l'enclos pour lapin a plusieurs avantages : elle permet de restreindre l’accès à des plantes toxiques, de protéger des prédateurs (si l’enclos est assez solide) et de récupérer votre lapin plus facilement !

Il faut veiller à installer l’enclos dans un endroit à l’abri des courants d’air et prévoir un coin d’ombre en cas de canicule. On conseille d’enterrer le grillage sur 30 centimètres de profondeurs. Les lapins sautant très haut, la hauteur de l’enclos doit être d’au moins 1 mètre 20. On trouve dans le commerce des parcs à lapins avec un toit, plus efficace contre les prédateurs.

L’enclos a aussi pour avantage d’éviter les fugues si votre extérieur n’est pas bien clos. De nombreux lapins se perdent chaque année en « s’évadant » de leur jardin.

Rentrer mon lapin la nuit

C’est fortement conseillé pour les lapinous qui vivent habituellement en maison et qui auront du mal à supporter les températures plus fraîches de la nuit. Et c’est essentiel si vous ne disposez pas d’un clapier bien fermé, résistant à Sieur Renard et Damoiselle Belette.

Peut-on laisser son lapin vivre au jardin sans risque ?

Vacciner mon lapin nain pour le protéger des maladies

Les vaccins contre la myxomatose et les VHD1 et 2 (les 2 variants de la maladie hémorragique) sont indispensables. Deux injections à quelques semaines d’intervalle sont nécessaires. Vous pouvez également demander à votre vétérinaire un anti-parasitaire pour éviter que votre lapin n’attrape des puces.

Habituer progressivement mon lapin à vivre au jardin

Il est essentiel de sortir graduellement votre lapin nain. D’abord pour qu’il s’habitue à ce nouvel environnement ; les lapins étant des animaux plutôt craintifs, privilégiez un moment calme pour lui faire découvrir son enclos. D’autre part, si votre animal n’est pas habitué à consommer de l’herbe fraîche, il vaut mieux y aller progressivement pour éviter des soucis digestifs.

Avec ces quelques précautions, votre lapin nain pourra profiter du jardin sans danger. Les oreilles en éventail !

Isabelle Vixège
Dr vétérinaire

Dois-je faire opérer mon chien de la cataracte ?

A lire aussi : Mon lapin m’attaque : pourquoi et que faire ?

# lapin nain
Crédits photo :

Shutterstock

0 commentaire(s)
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)