Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Cultivez la jeunesse d'esprit de votre chat</p>
  • <p>Assurance pour chien et chat</p>
Race de chien :

Les maladies et la santé du Yorkshire Terrier

C’est un chien qui a une bonne longévité avec une espérance de vie médiane de 12,7 ans et une durée maximale de 17,3 ans.

Cardiologie : cœur et maladies cardiaques

Le Yorkshire est un chien qui a naturellement un cœur d’une taille plutôt supérieure à la normale.

Comme toutes les races, il peut être atteint de malformations cardiaques mais il présente une prédisposition à la persistance du canal artériel, une malformation qui se corrige chirurgicalement avec un bon pronostic.

Comme beaucoup d’autres chiens de petite taille, il est prédisposé à l’endocardiose mitrale (maladie dégénérative de certaines valves du cœur). La maladie survient sur des chiens d’âge moyen et c’est souvent la mise en évidence d’un souffle cardiaque qui la fait suspecter.

Dermatologie : peau et maladies cutanées

L’alopécie des robes diluées est provoquée par certains gènes qui déterminent la couleur du pelage. Les lésions se manifestent par un mauvais développement des poils puis une perte de poils irréversible.

Chez le Yorkshire terrier, la « maladie des oreilles de cuir » semble être d’origine génétique et touche les chiens entre 6 mois et 3 ans.

Endocrinologie : Hormones et maladies endocriniennes

Le Yorkshire est prédisposé à certaines formes de maladie de Cushing, encore appelée hypercorticisme. La maladie touche en particulier les animaux d’âge moyen ou âgés et plus souvent les femelles (55 à 60 %).

Gastro-Entérologie : maladies digestives, intestin, estomac, foie, pancréas, …

Différentes prédispositions sont décrites dans la race. Une des plus documentée est le shunt portosystémique congénital, une malformation de certains vaisseaux amenant le sang depuis le tube digestif jusqu’au foie. Il peut s’ensuivre divers troubles neurologiques, urinaires, … Un régime adapté et une correction chirurgicale permettent de généralement bien contrôler la situation.

Néphrologie-urologie : maladies urinaires, reins, vessie, …

Différents types de calculs urinaires sont décrits dans la race, le plus souvent chez des chiens d’âge moyen.

Neurologie : maladies nerveuses, cerveau et nerfs

L’hydrocéphalie et la subluxation atlanto-axiale sont décrites. La première, dans sa forme congénitale, est assez fréquente chez le Yorkshire. Les premiers symptômes apparaissent généralement vers 4-5 mois mais parfois beaucoup plus tardivement.

Les instabilités atlanto-axiales sont liées à un défaut de conformation de l’articulation entre la première et la deuxième vertèbre cervicale. Elles sont responsables de troubles nerveux qui vont d’une simple douleur cervicale jusqu’à une paralysie des quatre membres. Le traitement de choix est chirurgical.

Ophtalmologie : maladies des yeux, paupières, …

D ‘assez nombreuses affections de l’œil ou de ses annexes sont susceptibles d’atteindre le Yorkshire, comme une cataracte, une kératoconjonctivite sèche (encore appelée « œil sec »), des affections de la rétine, …

Orthopédie - Appareil locomoteur : maladies des os, des articulations et du squelette, maladies des muscles

Trois grandes affections orthopédiques sont assez courantes :

• Luxation congénitale du coude

• Luxation médiale de la rotule 

• Nécrose aseptique de la tête fémorale 

Elles s’observent souvent sur des chiens assez jeunes et le symptôme dominant est une boiterie. Un examen orthopédique et des radiographies permettent alors d’établir le diagnostic et de choisir le traitement le plus adapté.

Maladies de l’appareil respiratoire

Chez le Yorkshire terrier, le collapsus trachéal est une maladie respiratoire assez fréquente. Elle s’observe le plus souvent chez le chien âgé mais des formes congénitales sont possibles. Il existe plusieurs degrés. Les formes les plus graves peuvent mettre en jeu le pronostic vital. Un certain nombre de cas graves peut être géré par la pose d’un stent trachéal. L’affection est aggravée par l’obésité et se manifeste par de la toux sèche, une respiration bruyante et parfois de graves difficultés respiratoires.

Reproduction

Le Yorkshire terrier semble prédisposé à la cryptorchidie (anomalie du développement testiculaire) et comme beaucoup de chien de petite taille à des mises-bas (accouchements) parfois délicates.

> Le contenu médical de cette fiche a été rédigé avec l'aimable collaboration du CHV Frégis. Plus d’informations sur la santé du Yorkshire sur le site du CHV Frégis

 
0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)
b Partager sur Facebook