Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • Wamiz Box
  • <p>Cultivez la jeunesse d'esprit de votre chat</p>
Race de chien :

Comment savoir si mon chien souffre en vieillissant ?

Jeudi 02 Mars 2017 |

Le vieillissement est souvent synonyme de souffrance. Douleurs articulaires, maladies de la bouche, cancers… les risques sont à l’évidence plus nombreux lorsque l’animal vieillit. L’augmentation de l’espérance de vie ne sera cependant une belle victoire que si elle s’accompagne d’un confort de vie optimal.

Nous sommes tous d’accord pour garder nos vieux chiens le plus longtemps possible mais seulement si leur bien-être est assuré. La médecine vétérinaire permet aujourd’hui ce qui fut longtemps inimaginable : vivre longtemps sans souffrir.

Pour garantir ce confort à votre vieux chien, vous devez apprendre à reconnaître ses douleurs, à les dépister, les démasquer pour pouvoir les décrire à votre vétérinaire qui, à son tour, vous donnera les moyens de lutter. Vous devrez aussi apprendre à évaluer l’intensité douloureuse pour pouvoir anticiper une reprise du traitement antalgique et rapporter son efficacité au vétérinaire.

5 questions clés à se poser pour savoir si son chien souffre

1. Mon chien se plaint-il ?

Question essentielle ! Pourtant certains chiens souffrent en silence alors que d’autres se plaignent plus facilement ; certains poussent des cris perçants alors que d’autres grognent en silence ; c’est parce que personne ne connaît mieux votre chien que vous qu’il vous appartient de reconnaître cette plainte et de lui attribuer l’importance requise. Vous devrez également vous demander : cette plainte se produit elle toujours dans les mêmes conditions (manipulation ou saut, ...), est-elle stable ou a-t-elle tendance à s’aggraver ?

2. Mon chien a-t-il changé de comportement ?

Si votre animal a changé sans raison apparente, s’il dort plus (ou moins) qu’avant, s’il se réveille en sursaut (voire en criant) ; s’il refuse les contacts et se cache ; s’il ne supporte plus se congénères alors qu’il était plutôt sociable, c’est peut-être qu’il souffre.  S’il ne remue plus la queue lorsque vous prenez sa laisse, s’il raccourcit ses promenades et cherche à rentrer à sa maison, s’il ne vous attend plus derrière la porte, c’est que quelque chose lui fait mal. Si l’agressivité a pris la place de la gentillesse et l’affection, si votre chien grogne ou cherche même à vous mordre lors de telle ou telle manipulation, c’est que les douleurs lui sont insupportables.

3. Mon chien a-t-il changé d’attitude ?

L’expression faciale est un bon moyen d’appréhender la douleur chez le chien.  Lorsque la douleur s’installe de façon chronique, ses traits se tirent, son regard devient vide, hagard et triste.  Les positions prises par votre chien vont aussi vous renseigner sur l’origine de la douleur : la boiterie est un exemple évident de douleur entraînant un changement d’attitude (la patte douloureuse reste en l’air). Si votre chien a mal au ventre, il aura tendance à se mettre en position de prosternation (c'est-à-dire arrière train-arrière levé, sternum au sol). S’il a mal à l’œil il fermera ses paupières, s’il a mal au dos, il marchera le dos rond, s’il a mal à la tête, il peut se mettre à pousser le mur avec son front !

4. Mon chien est-il anormalement agité ?

Si votre chien est anormalement agité, qu’il va et vient dans la maison sans raison, s’il vous tourne autour comme pour vous alerter, c’est certainement qu’il souffre et ne sait comment trouver le repos. Cette agitation est surtout perceptible la nuit lorsque vous entendez votre chien aller et venir, se coucher, se lever , venir vers vous puis se recoucher sans arrêt.  A l’inverse certains chiens peuvent devenir anormalement calmes et rester sans arrêt dans leur panier.

5. Mon chien a-t-il modifié son appétit ?

La disparition (voire la seule modification) de l’appétit constitue un signal important envoyé par votre chien. Si la douleur empêche votre chien de manger, c’est qu’elle nécessite une prise en charge immédiate.

> Comment adapter l’alimentation de son chien senior ?

Evaluer la douleur de son chien

La réponse à ces questions constitue une étape essentielle dans la recherche de la douleur. Mais parfois cela ne suffit pas : parce que vous n’êtes pas sûr de l’interprétation des comportements que vous avez observés ou parce que vous doutez de voir toujours les mêmes. Pour faire face à cette incertitude, plusieurs solutions s’offrent à vous :

Vous pouvez vous faire aider par les autres membres de la famille qui à leur tour peuvent donner leurs impressions.

Vous pouvez enregistrer les séquences les plus significatives (les enregistrer sur un CD ou sur votre disque dur) et les montrer à votre vétérinaire. Lui, saura, à coup sûr, interpréter les comportements suspects, les changements posturaux ou les attitudes anormales. Cette méthode présentant l’intérêt de pouvoir revoir les séquences après le traitement et permettre ainsi les comparaisons (avant et après traitement)

Une fois la douleur décelée, vous devez l’évaluer : le plus simple reste d’associer à chaque réponse (aux 5 questions) des croix correspondant à l’intensité douloureuse : une croix pour une douleur légère, cinq croix pour une douleur violente.

Muni de vos réponses, vous devez alors voir votre vétérinaire qui définira avec vous les moyens de prendre en charge la douleur de votre animal.

Comment aider son chien à faire face à la douleur ?

La prise en charge de la douleur doit être globale et repose sur trois piliers :

- Le traitement médical, qui  est bien sûr choisi par le vétérinaire qui va opter pour un antalgique de niveau 1 (un anti-inflammatoire) ou de niveau 2 (un morphinique) si la douleur est violente et ancienne.  Il pourra vous prescrire une forme orale, injectable ou un patch. Ce traitement sera efficace mais il nécessitera des contrôles permettant de vérifier la bonne tolérance du produit (votre chien est âgé et son foie, son estomac et ses reins ne fonctionnent plus comme avant), et vous donnant la possibilité de rendre compte au vétérinaire de l’efficacité du traitement (diminution ou disparition de la douleur). Ces contrôles seront réguliers selon un rythme défini par le docteur.

- L’alimentation, qui joue un grand rôle dans le contrôle de la douleur ; d’abord parce que votre chien aime certainement bien manger. Lui apporter ce qu’il aime sera pour lui une source de plaisir. Mais aussi parce qu’une alimentation équilibrée judicieusement choisie permettra de mieux gérer la douleur : si votre chien souffre d’arthrose, l’alimentation peut lui apporter des éléments de lutte contre la disparition du cartilage et éviter la prise de poids qui aggrave l’arthrose. Si votre chien souffre d’une douleur cancéreuse, son alimentation devra apporter certains nutriments indispensables à la lutte contre la tumeur et présenter une valeur énergétique suffisante pour l’empêcher de maigrir.

- L’hygiène de vie, qui  joue un rôle essentiel dans le contrôle de la douleur à bien des égards : d’abord parce qu’elle permet de lutter contre la plus pernicieuse des douleurs : la souffrance psychologique qui peut entraîner votre vieux chien vers la dépression. Ensuite parce qu’en le promenant régulièrement, en le faisant jouer, vous stimulez l’ensemble de son organisme : ses articulations, ses muscles et sa tête ! Vous évitez ainsi le repli sur soi et l’accroissement de la perception douloureuse.  Les massages peuvent aussi se révéler très efficaces pour contrôler certaines douleurs…

Ainsi, après avoir dépister la douleur, après l’avoir évaluée puis traitée, vous allez pouvoir la surveiller, la traquer pour l’empêcher de dégrader le confort de vie de votre chien. C’est un discours à trois que vous avez entamé entre votre vieux chien, son vétérinaire et vous avec l’objectif unique de proposer à votre vieux compagnon santé, bien-être et longévité.

Dr Boudaroua
Docteur Vétérinaire à Solliès-Pont dans le Var (83)

Quel âge à votre chien ?

  • C'est un chiot
  • Entre 1 et 8 ans
  • Plus de 8 ans
Crédits photo :

Shutterstock

0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)
b Partager sur Facebook