Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Cultivez la jeunesse d'esprit de votre chat</p>
  • <p>Cultivez la jeunesse d'esprit de votre chien</p>
Race de chien :

Puis-je punir mon chien quand il fait une bêtise ?

Mardi 28 Novembre 2017 |

Votre chien a fait une bêtise et vous ne savez pas quelle attitude adopter pour le lui faire comprendre ?  La Dr Hélène Gateau, vétérinaire, chroniqueuse animalière et animatrice télé, vous donne ses conseils dans cet extrait de son livre Tout sur votre chien 

Pendant très longtemps, la méthode d’éducation la plus répandue consistait à punir physiquement le chien pour ses mauvais comportements, à le mettre en position de soumission ou encore à utiliser des colliers étrangleurs ou électriques pour « lui faire comprendre ». On sanctionnait alors des comportements dits « indésirables ». Aujourd’hui, ces méthodes coercitives sont en perte de vitesse, au profit de l’éducation positive basée sur la récompense des bons comportements.

Pour autant, il ne s’agit pas de devenir des soixante-huitards de l’éducation canine en étant trop permissif, voire laxiste, car le risque est de se faire déborder et d’avoir un chien incontrôlable. Le chien a besoin de cadre et de limites, vous devez rester le leader et parfois, vous devrez le punir. Mais punir ne doit pas être synonyme de donner une tape, voire même de le gronder. 

Soustraire à son chien quelque chose qu'il aime ou l'ignorer

Lorsqu’un chiot s’amuse à vous mordiller avec ses petits crocs pointus, votre réflexe pourrait être de lui pincer les babines, comme on peut l’entendre parfois. Mais le chiot peut continuer de plus belle, pensant que c’est votre façon de participer à son jeu de bagarre. En revanche, si vous vous levez et que vous le laissez seul, vous lui retirez ce qui lui procure du plaisir et de l’excitation. Et en ce sens, vous le punissez. Lorsqu’il ne se comporte pas bien, la « bonne » punition est de lui soustraire quelque chose qu’il affectionne particulièrement (son jouet préféré, votre présence, sa gamelle de croquettes) : on appelle cela la punition negative.

Vous habitez dans une maison avec un jardin, où votre chien passe beaucoup de temps. Cependant, deux fois par semaine, vous allez le promener en laisse dans le quartier. À chaque fois, c’est le même cirque : il vous voit vous habiller, prendre la laisse. Il commence alors à s’exciter, aboyer car il est heureux d’aller explorer les alentours. Hausser le ton ou le gronder n’aura pas beaucoup d’effet, si ce n’est amplifier son excitation ou lui faire peur. En revanche, si face à ce comportement vous l’ignorez et allez vous asseoir dans le canapé avec un journal, il saisit que vous le privez de sa sortie. Il se trouve puni de son comportement indésirable. Au bout de quelques minutes, votre chien va se calmer et là, vous pourrez lui mettre sa laisse et sortir. Parfois, il est nécessaire de réitérer cette mise en scène plusieurs fois. Lorsqu’on éduque un chien, il faut toujours s’armer de patience.

Sachez également que, à travers certains comportements indésirables (l’animal qui aboie, vous saute dessus ou va systématiquement s’attaquer à vos chaussons), votre chien ne cherche qu’une seule chose : attirer votre attention. En le réprimandant ou en le repoussant, sans le vouloir, vous pouvez renforcer cette mauvaise habitude, car il a eu ce qu’il voulait : interagir avec vous. Dans ces cas-là, la pire punition pour lui est l’ignorance que vous lui porterez ou alors la mise à l’écart du groupe familial. En agissant de la sorte, vous allez progressivement éteindre ce comportement indésirable.

Conseil : pour le punir, prenez votre chien sur le fait

Lorsque votre chien a commis une bêtise (faire ses besoins dans la maison ou voler le rôti sur la table), ne le réprimandez pas après coup. Cela ne sert strictement à rien, mis à part l’angoisser, car il ne comprend pas votre colère. La seule façon utile de punir une bêtise, c’est lorsque vous surprenez votre chien sur le fait. Dans ce cas-là, un claquement de main, un « non » ou tout autre mot que vous utiliserez uniquement à cet effet, exprimé de manière ferme, suffira à arrêter sa conduite inadéquate et à manifester votre mécontentement. Montrez-lui alors immédiatement quelle est l’attitude positive qu’il doit adopter. À vous cependant de faire la différence entre une bêtise et un mauvais comportement réalisé pour attirer votre attention.

Dr Hélène Gateau
Vétérinaire 

helene gateau tout sur votre chienPour mieux comprendre votre chien, avant son arrivée chez vous mais aussi tout au long de sa vie, découvrez tous les conseils du Dr Hélène Gateau dans son livre Tout sur votre chien, aux éditions Albin Michel. 

Punissez-vous votre chien quand il fait une bêtise ?

  • Oui
  • Non
Crédits photo :

Shutterstock

1 commentaire(s)
moi quand jules etait petit c etait stop defendu puis quand il a été plus grand je mettais les mains sur les hanches en me grandissant et en prenant une grosse voix '''et alors defendu ""cela suffisait je lui disais aussi regarde mes yeux comme ils sont en colere en lui montrant mes yeux avec le doigt et cette terrible punition est restée quand il fait le polisson je lui dit regarde mes yeux il baisse les oreilles là je me baisse et j ai droit a un coup de langue parfume parfois a la sardine parfois a la soupe enfin que du bonheur !!!!! comme je t aime mon bébé et comme je m en fou que tu fasses des bétises!!!
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)
b Partager sur Facebook