Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Assurance pour chien et chat</p>
Race de chien :

Comment optimiser l’alimentation de son chiot ?

Lundi 29 Août 2016 | Par Elisa Gorins

Une alimentation équilibrée et adaptée selon la race, la taille, le poids, l’âge et l’activité du chiot est essentielle à son bon développement. C’est entre deux et six mois que sa croissance est la plus rapide, et c’est donc à ce moment qu’il faut être le plus vigilant.

Les chiots sont très actifs. Leurs besoins énergétiques et nutritionnels sont plus importants que ceux d’un adulte. Leur alimentation doit contenir des protéines, des glucides, des acides gras essentiels, des vitamines et du calcium. Toutefois, tous les chiots n’ont pas les mêmes besoins. Ceux-ci s’évaluent surtout en fonction de leur race, de leur taille et de leur activité.

Nourrir son chiot… en fonction de sa taille et de poids

La taille du chiot est un paramètre à ne pas prendre à la légère lorsque l’on doit choisir son alimentation et les rations quotidiennes. En effet, il faut partir du principe qu’un petit chien atteint son poids adulte entre 9 et 12 mois, un chien de race moyenne entre 12 et 18 mois, et un chien de grande taille à 24 mois (alors que certains d’entre eux auront pratiquement atteint leur taille adulte à 6 mois). Les mini juniors ont donc une croissance plus rapide, mais leur estomac est plus petit. Par conséquent, leur alimentation doit être plus riche en énergie et en nutriments que celle des medium ou maxi juniors.

Nourrir son chiot… en fonction de son activité

En ce qui concerne les quantités, elles dépendent, là encore, de la taille et du poids de l’animal, mais également de son activité. La division des repas est cependant commune à la plupart des chiots : on donnera trois à quatre repas par jour à un animal âgé de 2 à 6 mois, puis deux repas jusqu’à son premier anniversaire. On peut ensuite répartir l’alimentation du chien adulte en un repas ou deux.

Il faut veiller au respect des quantités qui peuvent varier en fonction de l’activité du chiot. Un chiot très actif pourra manger davantage qu’un chiot qui ne l’est pas beaucoup. Enfin, attention au surpoids du chiot qui pourra entraîner des problèmes de squelette, notamment chez les futurs grands chiens.

Pour aller plus loin, n’hésitez pas à jeter un coup d’œil à notre rubrique consacrée au bonheur des chiens !

A lire sur le même thème : Comment reconnaître un chien heureux ? 

Saviez-vous qu'il fallait différencier l'alimentation d'un chiot et d'un chien adulte ?

  • Oui
  • Non
Crédits photo : Shutterstock / Gladskikh Tatiana
0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)
b Partager sur Facebook