Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Assurance pour chien et chat</p>
Logo wamiz

Mon chien fait pipi partout, que faire ?

Mercredi 23 Mai 2018 |

Votre chien urine à l’intérieur de la maison ? Ce comportement gênant, souvent dû à l’éducation, peut être également lié aux marquages urinaires, fréquent chez le chien mâle. La stérilisation est une voie thérapeutique souvent proposée en cas de marquage. Il convient donc de distinguer les différentes causes de malpropreté, pour ensuite voir l’impact de la stérilisation sur les marquages.

C’est un motif de consultation très fréquent en médecine du comportement, car les causes de malpropreté sont variables et nombreuses. Pour un chien, le comportement propre pour uriner consiste à ne pas se faire dessus, la propreté est une notion humaine qui doit donc lui être apprise par l’éducation. Il ne maîtrisera pas le concept de propreté, mais il apprendra dans quel contexte il peut s’exécuter.

Le chien urine de deux manières différentes : d’une part, l’élimination lui permet de vider sa vessie, et se présente sous forme de flaque sur un support horizontal ; et d’autre part, le marquage urinaire est caractérisé par des petits jets d’urine sur un support en général vertical. Il faut distinguer également l’incontinence, qui correspond à des pertes d’urine continues et involontaires.

Tout d’abord, il convient donc de confirmer que le comportement indésirable correspond à du marquage urinaire. Il convient également d’éliminer les causes biologiques qui viendraient perturber votre chien, comme une cystite qui augmente la fréquence des pauses pipis : votre chien n’arrive peut-être simplement pas à se retenir.

Les causes de marquage urinaire

Le marquage urinaire est un comportement particulier. Il y a beaucoup de mythes sur l’interprétation de ce comportement, et on manque encore d’études. Par exemple, on n’a aucune preuve que l’urine véhicule des informations (comme le sexe, l’humeur,…), dans la mesure où on cherche encore la ou les molécules qui servent de support (et non, malgré le fait qu’on en parle souvent, on ne connait qu’une phéromone à ce jour, et pas chez le chien !).

Par contre, on sait que l’urine joue un rôle au niveau des comportements sexuels. A défaut de trouver les phéromones qui peuvent en être la cause, on a montré l’impact d’hormones comme la testostérone dans les marquages. En effet, plusieurs études montrent une diminution des marquages de 20 à 60% après stérilisation (et notamment la suppression des hormones sexuelles).

Attention, la testostérone n’est pas l’apanage des mâles (voici l’un des mythes les plus coriaces) : les mâles produisent entre 5 et 10 fois plus de testostérone, mais les femelles en produisent également. La notion de territoire, qui est encore assez floue dans l’espèce canine, ainsi que les comportements de marquage dans une moindre mesure, concerne également les femelles. On est certain qu’il y a un lien entre ces comportements et les hormones sexuelles, mais on n’explique pas, par exemple, pourquoi certains chiens expriment plus ces comportements que d’autres, ce n’est pas proportionnel à sa production de testostérone.

Il est vrai que la majorité des chiens vus pour marquage urinaire sont des mâles entiers. C’est assez rare de voir une femelle lever la patte, et les chiens qui marquent à l’intérieur de la maison le font généralement dans des contextes particuliers (présence d’autres chiens autour ou femelle en chaleur dans les environs). On va donc avoir un intérêt à diminuer sa production de testostérone en cas de marquage urinaire.

Comment corriger un problème de marquage urinaire

La première étape consiste donc à consulter un vétérinaire, de préférence comportementaliste, pour exclure les causes biologiques et les autres causes de malpropreté. Il faudra bien vérifier notamment si l’éducation ne peut pas simplement résoudre le problème, avec de simples exercices d’apprentissage.

Si le marquage est avéré, la stérilisation peut diminuer voir supprimer le comportement indésirable. Une bonne solution consiste alors à tester son impact avec une stérilisation temporaire. Nettement moins invasive que l’opération chirurgicale, ce processus présente l’avantage d’être réversible, ce qui permet de tester l’impact de la stérilisation sur les comportements de votre chien.

En effet, une stérilisation est un acte chirurgical, et qui peut avoir un impact négatif dans certains cas.

De plus, il faut garder à l’esprit que seul 40 à 60% des chiens qui marquent répondent à la stérilisation. En revanche, on a une amélioration importante, de l’ordre de 90%, chez les chiens qui y répondent. C’est donc un avantage conséquent de pouvoir tester cette thérapie de manière réversible pour constater l’impact sur le comportement.

Il est difficile d’évoquer le sujet en consultation, mais il s’avère que la castration du chien mâle est souvent taboue, ce qui limite drastiquement la motivation des propriétaires à venir consulter en cas de marquage. Il faut donc savoir que l’impact de la stérilisation n’est pas systématique, et qu’on dispose aujourd’hui d’options non chirurgicales qui permettent de l’essayer.

Sources :
- Behavior Problems of the Dog and Cat, 3rd Edition, Landsberg et al., 2003
- Effects of castration on problem behaviors in male dogs with reference to age and duration of behavior, J Am Vet Med Assoc. 1997 Jul 15;211(2):180-2
- Treatment of problem behaviour in dogs and cats by castration and progestagen administration : a review, Vet Q. 1989 Apr;11(2):102-7
- Castration of adult male dogs: effects on roaming, aggression, urine marking, and mounting, J Am Vet Med Assoc. 1976 Jun 15;168(12):1108-10
- Influence of orchiectomy on canine behaviour, Vet Rec. 1997 Jun 14;140(24):617-9

A lire aussi : Stérilisation et conflit chez le chien

Crédits photo :

shutterstock

0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)