Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Bottines, protège-griffes… Tous ces accessoires qui vont à l’encontre du bien-être animal

Mardi 18 Mai 2021 | Par Eva Morand

Les accessoires pour chiens et chats sont en plein essor. Même si certains permettent d’améliorer leur bien-être au quotidien, d’autres vont totalement à son encontre.

Bottines, chaussettes, pyjamas, protège-griffes… On trouve désormais tous types d’accessoires pour chiens et chats. Ce marché très lucratif a attiré les plus grandes marques qui proposent désormais leur gamme de produits. Mais au-delà du plaisir procuré au propriétaire lors de ces achats, ces accessoires ont-ils une utilité pour les chiens et les chats ? Décryptage de deux produits : les protège-griffes pour chats et les bottines pour chien.

Accessoires pour chiens et chats, un marché très lucratif 

Le marché des animaux de compagnie se porte bien puisque, d’après un sondage mené par l’institut Ipsos, les dépenses pour les chiens et les chats sont en augmentation en 2019.

Les accessoires les plus simples comme : les paniers, les arbres à chats ou les colliers, font désormais place à des produits beaucoup plus imaginatifs. Les rayons proposent aujourd’hui des bottines, des chaussettes, des sweat-shirts, des bonnets ou même, des protège-griffes.

28 % des propriétaires de chiens affirment d’ailleurs avoir acheté un vêtement pour leur animal et dépensent en moyenne 96 € par an. Quant aux propriétaires de chats, les dépenses sont moindres puisque 11 % déclarent avoir acheté un vêtement pour un coût annuel de 75 €.

Mais ces produits sont-ils conçus dans le but d’aider les animaux ou de satisfaire les envies des propriétaires ? Le bien-être animal ne semble pas toujours être pris en compte.

Bottines, protège-griffes… Tous ces accessoires qui vont à l’encontre du bien-être animal

Les protège-griffes, un accessoire désagréable pour le chat

Pour un chat, faire ses griffes est un comportement essentiel dans son quotidien. Dans la nature, il utilise les troncs d’arbres et autres surfaces suffisamment solides. Dans les appartements, faute de choix, beaucoup se dirigent sur le mobilier, au grand désespoir de nombreux propriétaires.

Pour y remédier, Toby Wexler, un vétérinaire américain, a inventé dans les années 90 le protège-griffes.

Il s’agit d’un petit embout en silicone fabriqué pour s’adapter sur les griffes des chats. Il se fixe sur chaque griffe à l’aide d’une colle et ne peut être retiré. Il tombe au bout de 4 à 6 semaines avec le renouvellement de la paroi de la griffe.

Mais même si on peut lire que les protège-griffes : « sont spécialement conçus pour n’interférer en rien au comportement ou mouvements naturels ».  Masquer les griffes d’un chat perturbe son appui au sol et entraîne un grand stress chez l’animal.

Ainsi, les meubles ne seront plus abîmés, mais le bien-être du chat sera altéré.

Il est préférable d’opter pour des solutions beaucoup plus naturelles pour limiter les griffades des chats, en lui proposant notamment, de multiples surfaces à gratter.

Et les bottines pour chien, une bonne idée ? Ou pas…

Les bottines pour chiens ont vu leur apparition dans le but de protéger les coussinets de nos compagnons à quatre pattes. Une invention qui partait d’un bon sentiment, mais qui peut être très déstabilisante pour la plupart des chiens.

Les coussinets sont dotés d’un système nerveux très développé qui permet à l’animal (chien comme chat) de récolter de nombreuses informations. Ils leur permettent, par exemple, de se repérer dans l’espace selon le type de sol : le dénivelé, l’adhérence, la texture, etc.

Lorsqu’un chien porte des bottines ou autres protections, il ne dispose plus de ces repères au sol et peut être très déstabilisé.

Néanmoins, dans certaines situations très spécifiques, le port de protections est recommandé. C’est le cas des chiens de traîneaux lors des courses ou des chiens de recherche lorsque le sol comporte des objets tranchants.

Même si certains accessoires pour chiens, comme les manteaux, peuvent avoir une utilité pour les chiens âgés ou ceux avec un poil court, la plupart ne servent qu’à satisfaire l’humain. Il est important de considérer les animaux selon leurs besoins fondamentaux et de ne pas tomber dans l’anthropomorphisme.

À lire aussi : 7 conseils pour veiller au bien-être de son chien

# chien de traineau, chien de recherche
Par Eva Morand Crédits photo :

Shutterstock

0 commentaire(s)
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)