Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Cultivez la jeunesse d'esprit de votre chien</p>
Race de chien :

7 choses à ne JAMAIS faire avec son chien

Mardi 09 Août 2016 | Par Equipe Wamiz

Aussi vrai que le chien est le meilleur ami de l’Homme, il n’en reste pas moins un être vivant avec son langage, ses envies, ses goûts, ses besoins et ses humeurs…

1. Le laisser s’ennuyer

Il faut impérativement limiter les moments de solitude à votre chien. En effet, ce dernier a besoin de votre présence pour ne pas s’ennuyer. Un chien qui s’ennuie fait souvent des dégâts… donc que ce soit pour lui comme pour vous, valoriser les moments avec lui et penser à l’occuper quand il est avec vous : sorties, jeux, câlins, rien ne lui fera plus plaisir !

2. Le forcer au contact

Contrairement à nous, les chiens ne comprennent pas le système des «câlins». En effet, alors que pour l’homme, les étreintes sont des démonstrations de sentiments, le chien, lui, voit plutôt ceci comme une tentative de domination. Dans le monde canin, un chien qui va essayer d’en dominer un autre va poser sa patte sur le garrot du soumis… le câlin de l’humain ressemble à cette action et certains chiens risquent de ne pas le supporter.

3. L’obliger à sympathiser avec ses congénères

Les chiens, comme nous, ont des relations sociales avec des individus qu’ils apprécient ou non… par conséquent, si vous forcez ce dernier à s’entendre avec des congénères qu’il n’apprécie pas, votre relation pourrait en pâtir. En effet, votre chien a besoin de vous reconnaître en tant que maître lui apportant une certaine sécurité et lorsque vous le mettez dans des situations inconfortables, ce dernier aura moins confiance en vous. Pensez bien à lire le langage corporel de votre chien avant de lui présenter de nouveaux congénères !

4. Le priver de sortie

Pour avoir un chien équilibré, il est important de le sortir ! Vous devez l’aider à assouvir ses besoins en exercice physique, en expériences sensorielles (odeurs, bruits, …) et en socialisation ! Dans le cas contraire, votre chien pourrait développer des troubles psychologiques ainsi qu’une dépression.

5. Le gronder pour une bêtise qu’on ne l’a pas vu faire

Faites-en sorte que la punition ne soit pas en différée par rapport à la bêtise. En effet, même lorsque vous vous apercevez de la bêtise quelques instants après que votre chien l’ait faite, il est déjà trop tard. Par exemple, lorsque vous arrivez chez vous, que votre chien a fait pipi et que vous le punissez, votre quatre pattes associera votre retour à la punition, ce qui est mauvais pour lui.

6. Lui donner des sucreries

L’ingestion de sucreries comme le chocolat, les bonbons ou les gâteaux peuvent avoir de graves conséquences sur la santé de votre animal. En effet, l’organisme du chien n’est pas comme le nôtre, il ne tolère donc pas toujours les substances que l’on ingère. Mieux vaut donner à votre compagnon des friandises conçues pour lui, réduisant alors le risque d’obésité canine et même d’empoisonnement.

7. Le violenter

Avec votre compagnon, la punition doit être utilisée de façon exceptionnelle et vous ne devez surtout pas avoir recours à la violence ! Votre main doit être synonyme de caresse pour votre chien. Ainsi, si vous souhaitez dresser votre animal vous pouvez utiliser l’éducation positive, et pour le punir de temps en temps, l’enfermer quelques minutes dans votre chambre ou une autre pièce de la maison.

A lire sur le même thème : Promener son chien : comment rendre ce moment parfait ?

Crédits photo : Shutterstock
0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)
b Partager sur Facebook