Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Assurance pour chien et chat</p>
Logo wamiz

Bullmastiff

Bullmastiff
Bullmastiff

Caractéristiques physiques du Bullmastiff

Le Bullmastiff est un chien à la structure forte, symétrique et puissante, mais non lourde. Sa tête est celle d’un chien de prise : son crâne doit être fort et carré. Le périmètre du crâne doit être égal à la hauteur au garrot. Le museau est court : la distance entre la pointe du nez et le stop représente environ un tiers de la longueur totale de la tête. Les axes crâne-face sont convergents et le stop est donc bien marqué. Les yeux peuvent être foncés ou noisette, de grandeur moyenne, bien écartés et séparés par une ride. Les oreilles, en forme de « V » ou repliées vers l’arrière, ont une attache large et haute, à la hauteur de l’occiput. La dentition doit être forte, avec des canines grandes et bien séparées. La fermeture en ciseaux ou en tenailles est autorisée : un léger prognathisme est admis mais non recherché. Les membres sont forts et musclés.

Poil : court et dur.
Couleur : toutes les nuances du bringé, du fauve et du rouge. Le masque noir sur le museau est indispensable.
Taille : 63.5 à 68.5 cm pour le mâle et 61 à 66 cm pour la femelle
Poids : 50 à 59 kg pour le mâle et 41 à 50 kg pour la femelle

Origines et histoire

Le Bullmastiff est issu d’un croisement entre le Mastiff et le Bulldog. Les premiers croisements entre ces deux races avaient uniquement pour but de créer des chiens de combat à la fois puissants et souples. Toutefois, à la fin de l’époque des combats officiels (1853), on s’est rendu compte que ces croisements pouvaient donner naissance à une nouvelle race pure aux grandes qualités et les gardes forestiers s’y sont particulièrement intéressés : ils avaient en effet besoin d’un chien souple, puissant et doté d’un grand flair pour lutter contre les braconniers. La sélection de la race pure a commencé au XIXe siècle et elle s’est perfectionnée à la fin du siècle dernier grâce à S. S. Moseley, qui est considéré comme le père du Bullmastiff moderne.

Caractère et aptitudes

C’est un chien de garde fort et courageux, mais également très doux en famille et avec les enfants. Malgré son air de « vieux sage » il est très joyeux, docile et toujours prêt à apprendre. Il a un très bon odorat et est pour cette raison souvent employé comme chien policier en Angleterre. Dans le reste de l’Europe et aux États-Unis, où il est assez répandu, il est utilisé surtout comme chien de garde, de compagnie et d’exposition.

Affectueux :

Le Bullmastiff est généralement doux et affectueux envers les membres de sa famille adoptive et montre d’ailleurs une belle sensibilité qui lui permet de ressentir toutes les bonnes (mais aussi mauvaises) ondes que dégagent ses maîtres.

Joueur :

Malgré les apparences, ce chien est très joyeux et toujours prêt à interagir avec les membres de son groupe social.

Calme :

Ce molosse, comme beaucoup de chien de sa catégorie, sait se montrer calme mais sous ses airs de vieux sage, se cache un tempérament actif et énergique.

Intelligent :

L’intelligence de ce molosse se traduit par sa très appréciée polyvalence. Par exemple, il  a un très bon odorat et est, pour cette raison, souvent employé comme chien policier en Angleterre. Par ailleurs, dans le reste de l’Europe et aux États-Unis, où il est assez répandu, il est surtout utilisé comme chien de garde, de compagnie et d’exposition.

Chasseur :

La chasse n’est clairement pas l’activité de prédilection de ce chien de garde mais il peut toutefois montrer de l’intérêt pour la poursuite de certains gibiers.

Craintif / méfiant avec les inconnus :

Contre toute attente, ce chien est plutôt sociable avec les étrangers même s’il garde toujours un oeil sur eux. En effet, il maintient sa vigilance dans toutes les situations, même les plus anodines.

Par ailleurs, ce molosse saura parfaitement faire la distinction entre un nouvel invité et un intrus non désiré. Sans pour autant se montrer agressif. Son physique impressionnant suffit généralement à dissuader tout intrus.

Indépendant :

Ce gros molosse est totalement dévoué à son maître. Il a sans cesse besoin de garder un oeil sur les membres de son groupe social et de leur faire plaisir par quelconque moyen que ce soit.

Ce chien a à coeur de se rendre utile et il attend d’ailleurs de ses maîtres qu’ils lui fassent confiance pour mener à bien diverses missions. En cela, l’équilibre psychologique du Bullmastiff dépend de la confiance que ses maîtres lui accordent.

Comportement

Supporte la solitude :

Le Bullmastiff est un vrai chien de famille qui ne s’épanouit que s’il est entouré. De fait, il n’apprécie pas être exclu ou se retrouver seul. Ainsi, un apprentissage précoce de la bonne gestion de la solitude est indispensable.

Il doit comprendre que les absences de ses maîtres ne signifient pas nécessairement inquiétude et stress. Des jouets d’occupation lui permettront de ne pas trouver le temps trop long mais les absences ne devront pas pour autant se prolonger.

Facile à éduquer / obéissant :

Ce n’est pas un chien très docile, mais son envie de contenter ses maîtres le pousse à coopérer si la relation est basée sur la confiance et le respect mutuel.

Beaucoup de patience et de cohérence seront nécessaires pour obtenir des résultats avec ce chien qui, dans tous les cas, ne sera jamais un chien avec une obéissance au carré. Il aura toujours besoin d’un petit temps de réflexion avant d’obéir.

Toutefois, l’avantage certain de ce chien est qu’il a une très bonne mémoire. De fait, ce qui est acquis l’est pour la vie.

Par ailleurs, au vu de son gabarit imposant, il convient de commencer l’éducation dès l’arrivée du chiot Bullmastiff à la maison. Des règles de vie et bases éducatives devront être instaurées rapidement pour éviter que le chien ne prenne de mauvaises habitudes.

Dans un premier temps, le rappel et la marche en laisse sans tirer seront des notions à acquérir très vite afin, d’une part, de garder un contrôle sur ce chien qui deviendra ensuite très imposant puis, d’autre part, pour que les balades se déroulent de la plus douce des manières.

L’aide d’un professionnel de l’éducation et du comportement canin est souhaitable.

Aboiement :

Plutôt discret, le Bullmastiff n’aboie jamais sans raison. Si on l’entend, c’est vraiment qu’il se passe quelque chose et qu’il est temps de s’inquiéter.

Fugueur :

Ce molosse au grand coeur est bien trop protecteur vis à vis des siens pour quitter le nid et partir seul à l’aventure.

Destructeur :

Dans un premier temps, au vu de sa mâchoire impressionnante, les petits jouets de qualité médiocre n’auront pas une très longue durée de vie. En cela, ce chien se montre très destructeur.

Puis, dans un second temps, il peut aussi s’en prendre à d’autres objets qui “ne lui appartiennent pas” et qui traînent dans la maison, notamment s’il est laissé seul trop longtemps ou qu’il est malheureusement atteint d’un trouble de l’anxiété de séparation.

En cas de stresse lié aux absences, les objets détruits seront principalement ceux sur lesquels l’odeur des maîtres est très présente (coussins, chaussures, télécommande, téléphone, etc.). Alors qu’en cas d’ennui, tout pourra y passer !

Gourmand / glouton :

Gros mangeur, il faudra veiller à ne pas suralimenter ce grand molosse en équilibrant ses repas et en lui proposant une activité physique suffisante pour éviter le surpoids.

Sa gourmandise est toutefois un avantage certain pour son éducation car les friandises constituent pour ce chien une réelle motivation.

Chien de garde :

Excellent chien de garde, ce molosse a à coeur de protéger les siens tel un véritable garde du corps. Il est fiable et a d’ailleurs besoin qu’on lui confie régulièrement des missions : la garde étant celle qu’il préfère mener.

Premier chien :

Malgré ses nombreuses qualités, le Bullmastiff n’est pas à mettre entre les mains de tout le monde, et encore moins de maîtres novices. En effet, un défaut d’éducation ou de socialisation pourrait nuir à la belle image de ce chien que tente d’entretenir les amateurs de la race.

Conditions de vie

On peut l’installer dans le jardin, surtout s’il doit garder la maison, mais il faut le rentrer souvent parce qu’il a besoin d’une compagnie humaine.

Bullmastiff en appartement :

Contrairement à son proche cousin le Mastiff qui est légèrement plus imposant, le Bullmastiff est plus adapté pour une éventuelle vie en appartement. Il sait en effet, malgré son gabarit, se faire tout petit s’il le faut.

Par ailleurs, quelque soit son cadre de vie, ce molosse a surtout besoin d’une compagnie humaine. De fait, même s’il a la chance de bénéficier d’un jardin, il ne devra pas y passer tout son temps et rentrer à l’intérieur le plus souvent possible pour partager des moments avec ses maîtres.

Malgré sa possible adaptation à la vie citadine et en appartement, ce mode de vie n’est tout de même pas son idéal. Il préfère vivre dans une maison avec jardin, où il pourra exploiter de manière plus naturelle ses capacités de gardien.

Toutefois, qu’il vive en appartement, à l’intérieur, à l’extérieur, en ville ou à la campagne, ce chien aura besoin d’un minimum de 2 balades par jour (davantage s’il est en appartement bien entendu) pour répondre à ses besoins physiques, mentaux, sociaux et olfactifs.

Besoin d’exercice / sportif :

Volontiers sportif, le Bullmastiff accompagnera avec plaisir ses maîtres lors de longues balades à la campagne. Attention tout de même à ne pas lui infliger d’efforts trop intenses avant la fin de sa croissance ni même lorsqu’il fait trop chaud.

D’autres activités pourront lui être proposées comme par exemple le pistage, où il pourra exprimer toutes ses capacités olfactives avec joie et enthousiasme. Les sports de traction sont également appréciés par ce grand chien puissant mais attention à ne pas trop le solliciter non plus au risque de nuir à ses articulations.

Une activité sportive est donc souhaitable mais doit rester modérée et raisonnée en fonction des capacités physique de ce puissant molosse.

Voyage / Facilité de transport :

Même si ce chien adore suivre ses maîtres partout et sait se faire tout petit lorsqu’il faut, son gabarit peut rendre les voyages compliqués.

De plus, son aspect typique de molosse lui confère une malheureuse et fausse réputation de chien méchant qui peut effrayer les plus novices.

Toutefois, même s’ils peuvent s’avérer délicats, les transports sont toutefois possibles mais nécessitent préparation (se renseigner de l’accessibilité ou non des chiens par exemple) et matériel adapté (caisse de transport à la taille du chien, muselière pour les transports en commun, etc.).

De plus, l’éducation et la socialisation de ce molosse doivent être parfaitement acquises pour qu’il puisse suivre ses maîtres dans leurs différents déplacements sans problèmes.

Compatibilité

Le Bullmastiff et les Chats :

Ce n’est pas le chien le plus sociable de sa catégorie mais s’il est habitué dès son plus jeune âge à côtoyer un chat, il pourra, à défaut de s’en faire un véritable ami, tolérer sa présence.

Le Bullmastiff et les Autres chiens :

Très sûr de lui et quelque peu brusque, l’entente avec les autres chiens et parfois difficile car ce chien a presque toujours envie de prendre le dessus et faire la loi.

Une socialisation de qualité, de principalement avant les 3 mois du chiot Bullmastiff est souhaitable en favorisant des rencontres congénères contrôlées, toujours positives et le plus régulièrement possible.

Toutefois, il ne faut pas espérer faire cohabiter deux Bullmastiffs entiers ensemble, cela risquerait de se terminer beaucoup trop souvent en bagarre. Mieux vaut privilégier une cohabitation entre chiens de sexes différents.

Le Bullmastiff et les enfants :

Jovial, actif et sensible, ce chien s’entend généralement très bien avec les enfants et apprécie leur présence. Des règles de vie doivent toutefois être instaurées malgré le très bon caractère de ce chien pour que les enfants apprennent à respecter sa tranquillité.

Le Bullmastiff et les Personnes âgées :

Même si le besoin de dépense est modéré chez ce molosse, sa puissance et son gabarit ne sont pas vraiment compatibles avec des personnes âgées qui pourraient rapidement se laisser dépasser, notamment pendant les balades.

Santé

C’est un chien assez robuste mais il ne faut pas le laisser grossir : comme il est très vorace, il faut fixer un programme d’alimentation correcte avec l’éleveur et ne pas s’en écarter, même devant les supplications les plus insistantes du chien.

Résistant / robuste :

Le Bullmastiff, comme de nombreux chiens de sa catégorie, est rustique et de construction solide.

Supporte la chaleur :

Son nez légèrement écrasé peut l’empêcher de réguler sa température corporelle aussi rapidement qu’un autre chien. De fait, la chaleur ne le met clairement pas dans une situation confortable.

Lors des périodes estivales, il est conseillé d’adapter les sorties et de proposer des balades tôt le matin et tard le soir.

Supporte le froid :

Le poil court et dur lui confère une bonne protection contre les intempéries mais toutefois dans la limite du raisonnable.

Tendance à grossir :

C’est un chien assez robuste mais il ne faut pas le laisser grossir : comme il est très vorace, il faut fixer un programme d’alimentation correcte avec l’éleveur puis le vétérinaire et ne pas s’en écarter, même devant les supplications les plus insistantes du chien.

Maladies fréquentes :

Toilettage et entretien

L’entretien de la robe de ce chien type Dogue n’est pas compliqué, quelques brossages par semaine suffisent à maintenir la beauté et les qualités protectrices de sa robe à poil dur.

Perte de poils :

La perte de poils est modérée mais s’intensifie lors des périodes de mue à l’automne et au printemps. Les brossages devront alors être quotidiens pour éliminer le maximum de poils morts.

Prix

Le prix d'un Bullmastiff varie en fonction de ses origines, son âge et son sexe. Il faut compter en moyenne 1300€ pour un chien inscrit au LOF. Les lignées les plus hautes peuvent être vendues jusqu'à 1500€.

Concernant le budget mensuel alloué à l’entretien de ce chien (nourriture et soins classiques inclus), il est estimé à environ 70€/mois.

Espérance de vie moyenne : environ 9 ans

Remarques et conseils

Le Bullmastiff est le chien idéal pour ceux qui aiment les grands molosses mais n’ont pas la place suffisante pour accueillir un véritable « géant ». Son caractère équilibré en fait un chien fiable en toute circonstance mais attention aux maîtres novices qui ne seraient attirés que par ses magnifiques caractéristiques physiques.

6 commentaire(s)
Bien
Je le trouve tres mignon mais moi j aurais un spitz loup ♥
Bonjour j ai un bullmastif de 3 mois il est adorable
D une extreme douceur,plus passepartout que un petit chien,calme fidele,,ideal meme pour un appartement minuscule,s adapte a toutes situation
Imposant , intelligent , gentil , il faut avoir de la poigne pour les tenir mais adorable tout de meme.

Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)