Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Cultivez la jeunesse d'esprit de votre chat</p>
  • <p>Assurance pour chien et chat</p>
Race de chat :

Où et comment bien acheter ou adopter son chat ?

Mercredi 18 Janvier 2017 |

Bien sûr, qu’il soit chien ou chat, un animal n’est pas un objet. Mais en accueillir un ne se fait pas n’importe comment, n’importe où, ni à n’importe quel prix. Vous devez donc être sûr de vous avant de franchir ce cap et bien choisir s'il viendra de chez un particulier, une association, un élevage ou une animalerie...

1. Adopter son chat chez un particulier/sur un site de petites annonces

Selon un sondage récemment effectué sur Wamiz, vous êtes 39% à être passés par un particulier ou un site de petites annonces pour pouvoir adopter un animal de compagnie.

Les avantages :

  • Cette méthode vous permet de trouver quelqu’un en qui vous avez confiance et/ou qui habite près de chez vous.
  • Par conséquent, vous avez la possibilité de vous rendre chez ce particulier pour découvrir l’environnement dans lequel a été élevé l’animal. Avec un peu de chance, vous pourrez même voir ses parents et vous faire une idée de ce que deviendra votre félin.
  • Le prix est également un avantage non négligeable : il y a souvent des personnes qui vous demanderont de rembourser ce que leur a coûté l’animal (vaccins, identification, stérilisation) ou qui cèderont leurs animaux à titre gratuit moyennant bons soins.


Les inconvénients :

  • Bien que la loi impose un numéro de SIREN à quiconque veut vendre un animal, le risque de trafic existe. Certains particuliers importent des chats de l’étranger pour les revendre ici au prix fort. On ignore alors tout d’eux.
  • Le trafic de chats conduit souvent à des arnaques : le matou peut être en réalité d’une race différente de celle vendue à l’origine.
  • S’il existe des éleveurs amateurs très sérieux, d’autres en revanche cherchent avant tout à faire du profit. S’ils ne spécifient pas leur numéro de SIREN, l’âge des animaux à céder (il est conseillé pour leur bien-être qu’ils aient au moins 2 – 3 mois), au moins le numéro d’identification de la mère, le nombre d’animaux de la portée et l’inscription ou non à un livre généalogique : faites attention, ce n’est pas légal. Peut-être vous cache-t-il des choses sur ses boules de poils…

> Vente de chats et de chiens par les particuliers : ce qui va changer au 1er janvier 2016

2. Adopter son chat via une association/un refuge

Mais vous êtes également 32% à vous être tournés vers une association ou un refuge pour procéder à cette adoption.

Les avantages :

  • En adoptant en refuge, vous faites une bonne action. Vous sauvez deux animaux : celui que vous recueillez et celui qui sortira de la rue pour cet abri. En plus vous êtes «gagnant» : il vous faudra débourser 80€ pour l’adoption d’un chat et 100€ pour celle d’un chaton. Ces tarifs correspondent aux frais de vaccination, d’identification et de stérilisation.
  • En plus de faire un heureux, vous vous assurez d’avoir un animal en règle : en association, il sera vacciné, identifié et stérilisé.
  • Les bénévoles et salariés des refuges connaissent leurs animaux. Ils seront donc en mesure de vous guider vers le chat avec lequel vous serez le plus compatible.


Les inconvénients :

  • Il est rarement possible de connaître le passé de l’animal. Certains chats ont vécu le pire et peuvent malheureusement avoir développé des soucis de comportement (ce n’est pas une généralité !).
  • En refuge, les félins se partagent différentes salles d’une même chatterie. Comme dans tout endroit clos, les microbes se propagent très vite. Les vétérinaires font tout leur possible pour soigner les animaux à temps. Si vous en adoptez un malade, vous serez généralement mis au courant de la marche à suivre pour le soigner.

> 5 bonnes raisons d’adopter un chat de refuge

3. Acheter son chat de race dans un élevage

Pour 25% d’entre vous, l’adoption d’un chat s’est faite en élevage.

Les avantages :

  • Par le biais d’un élevage, l’animal que vous adoptez est forcément en règle dans la mesure où l’éleveur a fait de sa passion sa profession.
  • Vous cherchez une «bête de concours» ? Ayant inscrit ses tigres de salon au Livre Officielle des Origines Félines (LOOF), l’éleveur vous garantit les origines de sa portée et prouve qu’elle est bien de «pure race».
  • Vous pouvez aller visiter la chatterie pour vous rendre compte de ce qu’il s’y passe et choisir le chaton avec lequel vous avez le plus d’affinités. En plus, l’éleveur vous prodiguera tous ses conseils pour que tout se passe au mieux.


Les inconvénients :

  • L’adoption en élevage a un prix : celui des différents frais inhérents à sa portée, la race, les inscriptions au LOOF…
  • Les éleveurs font se reproduire des animaux pour garantir des critères propres aux races qu’ils élèvent. Il est donc possible que certains félins puissent souffrir de tares génétiques
  • Le risque de trafic n’est pas exclu des élevages : certains d’entre eux, peu scrupuleux, peuvent mentir sur les origines de leurs animaux.

> Où acheter son chat ?

4. Acheter son chat dans une animalerie

Et en enfin, vous êtes 5% à avoir adopté votre animal dans une animalerie.

Les avantages :

  • Les animaleries sont un peu des magasins de grandes distributions. Proches de chez vous, elles vous évitent d’aller loin et vous proposent tout le nécessaire pour vos chats.
  • Dans une animalerie, de nombreuses races de chat sont présentes… ce qui vous laisse l’embarras du choix.


Les inconvénients :

  • Il arrive souvent que les animaleries pratiquent des tarifs d’élevage sans pour autant pouvoir toujours le justifier.
  • Peu scrupuleuses, certaines animaleries importent des chats de l’étranger ou d’élevages français véreux. On ne connaît alors pas les origines des animaux et ces derniers peuvent être sevrés trop tôt ou porteurs de maladies
  • Il est difficilement possible de voir les parents de l’animal et d’avoir accès à des informations sur l’élevage d'origine.

A lire aussi : Je veux un chat : quelle race choisir ?

D'où vient votre chat ?

  • D'un refuge
  • De chez un éleveur
  • De chez un particulier
  • D'une animalerie
Crédits photo :

Shutterstock

1 commentaire(s)
si on me demandait mon avis , je conseillerai aux futurs adoptants d'aller dans un refuge S P A , ils sont si nombreux à attendre une famille aimante .
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chat :
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)
b Partager sur Facebook