Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Télétravailler avec son chien ou son chat, un nouveau mode de bien-être au travail

Mardi 03 Novembre 2020 |

Après 2 mois de confinement les propriétaires d’animaux domestiques semblent avoir mieux vécu cet enfermement. Jamais seuls, grâce à un compagnon à quatre pattes à leurs côtés, ils continuent désormais à travailler dans un quotidien aux objectifs professionnels quelque peu adoucis. 

Au programme de ce télétravail pas comme les autres en compagnie de nos animaux : travail, caresses, repas, jeux et sorties ! Un nouveau mode de travail qui comporte une majorité d’atouts malgré quelques désagréments qui pourraient faire débat.

Un véritable bénéfice au quotidien

De nombreuses études scientifiques s’accordent à dire que la présence d’un animal de compagnie dans son quotidien présente de nombreux bénéfices pour la santé. Car des gestes anodins, comme caresser son animal, auraient un véritable retentissement biologique sur nos hormones avec : 

  • La libération d’ocytocine et de prolactine, hormones impliquées dans l’attachement social,

  • Une augmentation de la quantité d’endorphines, hormone du plaisir, 

  • la diminution du cortisol, la fameuse hormone du stress.

Télétravailler avec son chien ou son chat, un nouveau mode de bien-être au travail

Ces effets ont un impact sur le long terme sur notre état de santé. On constate : 

  • une baisse de la pression artérielle, 

  • une diminution du risque de maladies cardio-vasculaires,

  •  un soutien moral et psychologique.

L’animal est un médicament naturel qui mériterait d’être remboursé par la sécurité sociale !

Mélissa 39 ans, peut en parler. Elle partage sa vie depuis 1 an avec un chat européen nommé Croquette : « J’ai décidé de partir d’Angers et de venir habiter à Paris afin de me rapprocher de mon travail et de mes amis. Malheureusement, j’ai emménagé juste avant le confinement. Je me suis donc retrouvée enfermée seule dans mon studio pendant 2 mois. Heureusement, Croquette était là. Ça peut paraître bête pour certain, mais sa présence me réconforte chaque jour. Ses jeux, ses repas, ses câlins, ont rythmé et égayé mes journées. Je travaille désormais 3 jours par semaine en télétravail et je suis ravie de pouvoir continuer à passer du temps avec lui. Peut-être même que sans moi lui aussi s’ennuierait d’ailleurs! (rires) ».

Un plaisir partagé

Mélissa n’a peut-être pas tort. Notre présence quotidienne enrichit les journées de nos animaux et évite pour certains de longues siestes interminables. Car finalement, que font les animaux quand ils s’ennuient ? Eh bien, ils dorment ! 

Même si un chat peut naturellement dormir 15h par jour et environ 13h pour un chien, il reste tout de même de nombreuses heures à occuper. Enfermés dans une maison ou un appartement, les choix d’occupation sont plutôt limités pour nos animaux. Des troubles du comportement peuvent d’ailleurs apparaître du fait d’un stress, d’une anxiété ou d’un ennui. Certains chats peuvent se mettre à uriner en dehors de leur litière et les chiens peuvent grignoter le mobilier ou les chaussures. Chacun s’exprime à sa façon. 

Notre présence accrue à la maison a indéniablement permis de supprimer voire de diminuer drastiquement ce type de comportement. Car finalement, lorsque nous entretenons une belle relation avec notre animal, notre présence l’occupe et l’apaise.

Stress, embarras : les désagréments les plus gênants

Télétravailler avec son chien ou son chat, un nouveau mode de bien-être au travail

 

Parmi les désagréments les plus gênants, il y a celui de transmettre son stress à son animal. En effet, nos animaux nous observent chaque jour bien plus que nous le pensons et absorbent nos émotions. Par exemple, si notre visage est crispé, ils vont sentir une tension. Il faut donc prendre garde à ce que ce travail à la maison n’ait pas un effet négatif sur votre animal.

De plus, en 2016, un article intitulé « Pets and happiness » indiquait que les études menées sur les bienfaits de la présence d’un animal de compagnie étaient souvent faussées. En effet, on a souvent conclu que les propriétaire d’animaux étaient en meilleure santé et plus optimistes, mais sans pour autant prendre en compte le type de personnes qui décidaient d’adopter un animal. Est-ce que les gens ayant une bonne condition physique sont plus enclins à avoir un animal ? Est-ce que la catégorie sociale entre aussi en ligne de compte ? Le sujet fait débat. Une chose est sûre, la science ne peut mesurer ce que l’on ressent en travaillant avec un animal.

Dans la catégorie des désagréments plus légers, il y a les situations loufoques lors des visio-conférences. Comme, un chat qui passe devant la caméra de l’ordinateur au beau milieu d’une réunion au sommet ; un chien qui arrive avec un jouet à la bouche en arrière-plan. De quoi être décrédibilisé auprès de ses collègues.

Bref, ces quelques situations cocasses peuvent sérieusement entacher une réputation au travail. 

Fabien, 39 ans, a par exemple découvert que lors de ses furtives absences son chat se couchait sur son clavier et envoyait (involontairement) des textos. Une note d’humour qui ne ferait pas sourire tous les managers.

Télétravailler avec son chien ou son chat, un nouveau mode de bien-être au travail

Retour au travail, baisse du télétravail, des astuces pour une meilleure transition

Nous n’avons malheureusement pas tous la possibilité de continuer le télétravail. Il est difficile d’expliquer à son patron qu’il est préférable pour vous de travailler à la maison car votre animal ne supporte pas être seul.

Afin d’habituer son animal à de nouvelles absences il faudrait y aller très progressivement et lui permettre de s’occuper:

  1. Absentez-vous quelques heures par jour et augmentez progressivement la durée.

  2. Répondez moins aux sollicitations de votre animal lorsque vous travaillez.

  3. Laissez des friandises dissimulées dans votre maison, il s’occupera à les chercher.

  4. Investissez dans des jouets d’occupation pour chien: tapis d’enfouissement, Kong, bois de cerf, jeux d'intelligence ou pour chat : jeux d'intelligence, SlimCat, coussin d’herbe à chat.

Les chats et les chiens sont dotés d’une grande capacité d’adaptation mais il ne faut pas en abuser. Ce sont des animaux routiniers qui prennent leurs repères sur nos habitudes et notre rythme du quotidien afin de se rassurer. Lors d’un nouveau changement de rythme de travail il faudra donc y aller progressivement afin de ne pas trop stresser votre animal qui avait probablement apprécié ces nouvelles habitudes à vos côtés.

 

Eva Morand - Comportementaliste

A voir aussi :

# relation homme-animal, télétravail
Crédits photo :

Shutterstock

0 commentaire(s)
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)