Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Assurance pour chien et chat</p>

Soins, brossage, médicaments… Mon chat ne supporte pas d’être manipulé, comment faire ?

Jeudi 07 Juin 2018 | Par Elise Petter

Parfois, il faut impérativement manipuler son chat. Que ce soit pour le soigner, le brosser, juste le déplacer ou pire le rentrer dans sa caisse de transport. Et là, la gentille boule de poils se transforme en tigre sauvage.

Si pour vous ces actions sont une évidence, le chat, lui, ne comprend pas que c'est pour son bien et son confort.

Quand on le brosse, il retient qu'on lui tire les poils et que c'est désagréable. Le tenir dans les bras est une entrave qui porte gravement atteinte à sa liberté de mouvements.  C'est inconcevable pour Félix de subir la moindre contrainte sans tenter de faire comprendre que ça ne lui plait pas du tout.

Pour peu qu'il ressorte de sa caisse de transport directement sur la table du vétérinaire qui le manipule dans tous les sens et lui pique la peau pour injecter un vaccin, et c’en est trop !

Habituer et récompenser son chat

Pour éviter ce genre de désagrément, l'idéal serait d'habituer le chat tout jeune à être manipulé, brossé, soigné. Laissez la caisse de transport ouverte en guise de panier, et il n'en aura pas peur quand vous en aurez besoin. Brossez le quelques secondes tous les jours pour qu'il ne fuit pas à la vue de la brosse.

Pensez à récompenser toutes manipulations réussies. De cette façon, votre chat coopèrera plus volontiers à vos manipulations. Transformez cela en une sorte de jeu récurent.

chat boite transport


Si Félix est vraiment brusque, alors il faudra procéder par étapes. D'abord accepter de voir la brosse par exemple. Pour la caisse de transport, on se contentera de la laisser sortie, ouverte, sans tenter de le faire rentrer dedans. Au bout de quelques jours on y mettra un met que le chat apprécie, en évitant de l'épier, pour qu'il comprenne qu'il n'est pas systématiquement enfermé dedans, et qu'il peut y trouver du plaisir.
Par la suite on fermera la porte quelques secondes, et ainsi de suite.

N'oubliez pas des odeurs apaisantes (lavande, cataire, etc.) pour aider à calmer le fauve qui sommeille dans votre boule de poils préférée.

Avec un peu de temps et quelques avantages, Félix adorera être manipulé !

Marie-Hélène Bonnet
Comportementaliste du chat
www.comportement-chat.fr

Crédits photo :

Shutterstock

0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)
b Partager sur Facebook