Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Assurance pour chien et chat</p>

Les glucides contenus dans les croquettes des chiens et chats sont-ils toxiques ?

Mardi 09 Janvier 2018 |

Les glucides contenus dans l’alimentation de nos animaux de compagnie sont-ils dangereux pour leur santé ? Depuis la diffusion du documentaire de France 5 sur l’industrie du « petfood » (alimentation pour animaux de compagnie), la question déchaîne les passions. Pour y voir plus clair, la Dr Charlotte Devaux, vétérinaire nutritionniste, vous donne ses éléments de réponse.  

Pourquoi tout le monde s’inquiète à propos du taux de glucides ? Quel est le problème avec celui-ci ?

En ce moment, la tendance est de respecter la nature carnivore du chien et du chat. Aussi on se penche sur le régime naturel du chat sauvage et du loup, et on s'aperçoit que celui-ci étant essentiellement constitué de proies, il est très pauvre en glucides. Si chez le chat cette observation est bien valable car le chat même domestiqué n'a pas changé de régime alimentaire, chez le chien cela est moins vrai. Les études ont montré que le chien au contact de l'homme s'est habitué à recevoir un régime plus riche en amidon (donc en glucides), que son génome s'est adapté et qu'il est aujourd'hui capable de digérer l'amidon bien mieux que le loup. De plus les chiens d'aujourd'hui n'ont pour beaucoup plus rien à voir avec le loup, pensons au Bouledogue français par exemple. Le chat, en revanche, est toujours très spécialisé pour son régime de carnivore et ne sait pas bien digérer l'amidon.

Les glucides sont aussi aujourd'hui accusés de nombreux maux mais rien n'est prouvé. Les études s'intéressant par exemple au diabète chez le chat ont montré que c'était l'alimentation riche en graisse qui provoquait un surpoids et un diabète bien plus qu'une alimentation riche en glucides. Les glucides et en particulier l'amidon ne sont pas toxiques en eux-mêmes, mais s'ils sont présents en excès dans une ration, ils vont la déséquilibrer. Une ration de carnivores devrait reposer en plus grande partie sur les protéines et les lipides que sur les glucides, mais elle peut tout de même en contenir.

Les chiens et chats ont-ils besoin de glucides ?

Les chiens et les chats ont besoins de fibres dans leur ration. Dans la nature ces fibres sont apportées par la peau et les poils des proies, on les qualifie alors de fibres animales. Dans l'alimentation ménagère comme industrielle, ces fibres sont apportées par les glucides et ont un grand intérêt nutritionnel : fibres insolubles pour la texture les selles, fibres solubles qui vont être fermentées et contribuer à nourrir le microbiote (les bactéries intestinales) et les cellules de la paroi de l'intestin.

L'amidon en revanche, s'il représente une source d'énergie bon marché, n'est pas indispensable pour les carnivores domestiques, ils en trouvent peu dans leur régime naturel et s'en portent très bien. Dans l'alimentation ménagère ou industrielle, l'utilisation d'amidon permet d'apporter des calories à moindre coût économique et écologique. Dans les croquettes, l’utilisation d’amidon permet d’obtenir la texture croustillante.

Apporter des glucides ne permet pas « d’économiser les organes pratiquant la néoglucogénèse ». Dans la nature les carnivores ne mangent pas d'amidon, ils utilisent la néoglucogénèse pour produire du glucose à partir des protéines qu’ils trouvent dans leur régime, leur organisme a été conçu pour. On ne va pas dire d'un cœur que pomper du sang le fatigue car il est conçu pour, bien qu’il le fasse toute sa vie. On ne dit pas « surtout ne faites pas de sport cela va user votre cœur ». Je pense que pour les carnivores c’est pareil, ils sont conçus pour manger des protéines, cela ne les use pas. Contrairement aux omnivores comme l’homme ou le rat qui ne sont pas conçus pour ingérer beaucoup de protéines et chez qui, en trop grande quantité, elles peuvent être nocives.

> Alimentation sans céréales pour chat : Tout ce qu'il faut savoir sur la tendance "Grain Free"

Pourquoi les industriels n'affichent généralement pas le taux de glucides ? Et comment faire pour le connaître/le calculer ?

Parce qu'ils n'y sont pas contraints ! Les industriels n'agissent que sur pression des consommateurs, ce sont les consommateurs qui en s'intéressant au sujet des mycotoxines par exemple ont fait émerger des réglementations. Maintenant les ingrédients et le produit fini sont testés et les industriels font très attention pour éviter le scandale. Jusqu'à présent personne ne s'intéressait aux glucides, il était possible de mettre beaucoup d'un ingrédient pas cher et nutritionnellement peu intéressant sans que personne ne le sache.

Le problème avec le taux de glucides c'est que la méthode de calcul est ancienne et très approximative. Ce que l'on calcule par défaut en faisant 100 moins les protéines, les lipides, les fibres, les cendres et l'humidité s'appelle l'ENA (extractif non azoté). Cet ENA représente l'amidon mais aussi les fibres solubles, or ils n'ont pas le même intérêt nutritionnel. L'ENA n'est pas un indicateur très précis, il donne juste une idée. Il serait très intéressant d'avoir de nouveaux indicateurs plus précis du taux d'amidon mais pour cela il faut que les consommateurs fassent pression.

Concernant le taux de fibres, je ne connais pas d’études montrant l’impact délétère d’un taux de fibres trop élevé. Le problème d’un taux de fibres trop haut est que cela augmente le volume fécal de l’animal et dilue le bol alimentaire ce qui peut entrainer une moins bonne absorption car les enzymes ont plus de mal à faire leur travail de digestion au milieu de toutes ces fibres.

Mais diminuer la digestibilité est parfois ce que l’on cherche dans les aliments visant à faire perdre du poids. Aussi les croquettes étant des aliments très concentrées en calories (entre 3.5 et 4 kcal par gramme, l’équivalent du fromage), l’utilisation des fibres permet de diminuer la densité énergétique. Grâce à elles, l’animal peut ingérer une quantité raisonnable de nourriture pour se rassasier, sans grossir. La plupart des aliments d’entretien des gammes premium ont un taux de cellulose brute entre 4 et 9% (pour les animaux stérilisés par exemple qui ont un besoin énergétique réduit) et sont très bien tolérés digestivement.

Qu'est-ce qu'un taux de glucides raisonnable chez le chien et le chat ?

Chez le chien, le taux de glucides ne pose pas de problème étant donné qu'il s'est adapté à digérer l'amidon. Une fois que les besoins du chien sont couverts en protéines, acides gras essentiels, fibres, vitamines et minéraux, le reste de l'énergie de la ration peut être apporté par l'amidon sans soucis. La plupart des chiens n'auront aucun problème à le digérer.

Chez le chat, il est de toute façon techniquement compliqué d'être à moins de 20% de glucides dans une croquette, et personnellement, je donne à mon chat des croquettes avec 30% de glucides sans trop de problèmes de conscience. De même que pour le chien, je m'attarde plutôt sur le fait que ses besoins en protéines, acides gras essentiels, fibres, vitamines et minéraux soient couverts.

Il n'y a pas de besoins en glucides chez les carnivores. Dans la nature ils n'en mangent pas et ils vont bien. Leur besoin en glucose est couvert par les protéines qu'ils transforment eux-mêmes en glucose par la néoglucogénèse. Ils peuvent manger des glucides mais ils n'en ont pas besoin. Je fais des rations pour chien et chats sans amidon (donc très pauvres en glucides) régulièrement et je couvre tous leurs besoins.

Pendant longtemps, on a rajouté des glucides pour ne pas mettre trop de protéines que l’on pensait toxiques pour les reins. Or on s’est aperçu que si les protéines sont bien toxiques pour les reins des omnivores comme le rat ou l’homme, cela n’était pas vrai chez les carnivores. Le chien et le chat sont faits pour manger des rations très riches en protéines et celles-ci ne sont absolument pas toxiques pour eux. Même lorsqu’ils sont âgés ou insuffisant rénaux ils restent des carnivores avec des besoins en protéines élevés. Il n’existe aucune étude menée chez le carnivore insuffisant rénal montrant les bénéfices d'une restriction en protéines. Remplacer les protéines par des glucides ne repose sur aucun fondement scientifique.

Faut-il privilégier une alimentation pauvre en glucides ?

Chez le chat, oui car il ne sait pas très bien les digérer et a de toute façon un grand besoin en protéines qui fait que s'il y a trop de glucides dans son alimentation, il va mécaniquement manquer de protéines.

Chez le chien, il faut raisonner dans l'autre sens, faut-il privilégier une alimentation riche en protéines ? Pas forcément chez le chien entier et actif qui a besoin d'une alimentation moyennement concentrée en protéines. Chez ce type d'animal il est plus écologique d'apporter le reste de l'énergie de la ration par une source d'amidon donc végétale que par des protéines animales qui ont un coût environnemental plus élevé. Le chien castré sédentaire est plus comme le chat il a besoin d'une alimentation beaucoup plus concentrée en protéines et donc mécaniquement si on met plus de protéines il y aura moins de glucides.

Si l’animal trouve peu de glucides dans son régime, il ne détruira pas plus ses propres protéines, c'est l'inverse qui se passe, surtout chez le chat. Celui-ci ne détruit ses propres protéines que quand on ne lui en apporte pas assez dans son régime. En effet le chat est habitué à un régime constitué de proies. Celles-ci contiennent essentiellement des protéines. Une souris contient peu de gras et encore moins de sucre. Le chat utilise donc les protéines pour tout faire, y compris pour produire de l’énergie ou du glucose (par la néoglucogénèse) alors qu’un omnivore comme l’être humain utilisera plutôt des glucides pour produire du glucose et des lipides pour produire de l’énergie. Si on lui apporte assez de protéines dans son alimentation il va pouvoir faire tout cela sans problème avec les protéines qu’il trouve dans son régime. En revanche si on ne lui en apporte pas assez dans son régime, il va continuer à utiliser les protéines pour produire de l’énergie et du glucose mais il va le faire avec ses propres protéines ! Donc il s'autodigère, ce qui est un problème. C’est pour cela que le chat a des besoins en protéines aussi élevés et qu’on le considère comme un carnivore strict.

Quelles sont les conséquences d'une alimentation trop riche en glucides ?

Si l'alimentation est trop riche en glucides, elle va être trop pauvre en protéines et c'est surtout cela qui va être délétère pour l'animal. Il n'y a pas de stock de protéines dans l'organisme, toutes les protéines sont fonctionnelles, si l'animal en manque il va perdre de la fonction. Les protéines composent les muscles mais aussi les organes, les os, elles servent dans l'immunité, elles composent la peau et les poils. Elles ont de nombreux rôles. Un animal carencé en protéines ne pourra pas fonctionner correctement, aura un moins beau pelage, sera démusclé et aura plus de risque d'être malade. Tout simplement ses besoins nutritionnels ne seront pas couverts. Une alimentation trop riche en glucides entraine un risque de ne pas couvrir les besoins nutritionnels du chien ou du chat.

Il existe une étude menée chez le chat montrant que lorsqu’on leur distribue un aliment trop riche en glucides, les chats préfèrent limiter la quantité qu’ils ingèrent quitte à se carencer en protéines et en lipides, plutôt que d’ingérer trop de glucides. Je pense que dans cette espère une trop grande richesse en glucides est bien plus délétère qu’une richesse en protéines puisqu’on a vu que celle-ci n’étaient pas toxiques pour les reins.

Concernant le taux de cellulose je ne connais pas d’études scientifiques recommandant de le limiter.

Charlotte Devaux
Vétérinaire nutritionniste

A lire aussi : Le point de vue du Dr vétérinaire Eric Charles sur les glucides

Vous méfiez-vous des glucides contenus dans les croquettes de votre animal ?

  • Oui
  • Non
Crédits photo :

Shutterstock

6 commentaire(s)
Ca me fait un peu rire jaune quand même, "Chez le chat, il est de toute façon techniquement compliqué d'être à moins de 20% de glucides dans une croquette" Ah, c'est pour ça que celles mangées par mon chat sont à 11,5% de glucides seulement? Cela doit tenir du miracle!

L'article ne parle même pas des mycotoxines, ni des conséquences des glucides sur le pancréas et le foie. Même aux chevaux on ne leur donnes pas de céréales car ils ne le digèrent pas et que c'est une cause majeure de fourbures et de coliques (les deux causes majeures de décès chez le cheval)! Imaginez donc un chien ou un chat!

Les glucides sont une cause de problèmes et cela fait un moment qu'on le sait! Mais bon comme les industriels financent les études nutritionnelles des vétérinaires et les subventionnent pour qu'ils vendent leurs merdes faut pas s'étonner!
Oui, c'est une astuce je vais regarder ça :0) merci pour l'idée
Merci pour cet article qui me parait bien fait et clair.
Il a aussi l'air sérieux et correspond bien à ce que je lis de-ci de-là.
J'ai des chats et j'essaie à tout prix de leur donner le moins de glucides possible. Mais c'est souvent difficile ! Il faut y mettre le prix, mais pas autant qu'on pourrait croire ( il faut bien regarder et chercher !!)
Pourquoi donner sous quelque forme que ce soit des glucides aux chats, cela reste une absurdité ! Merci pour cet article clair et bien documenté, mais un bémol pour les croquettes "green", elles sont bien adaptées pour les jeunes chats mais pas du tout pour les chats seniors, et ça personne ne vous le dit !!! Steak haché, poulet et haricots verts restent ce qu'il y a de mieux pour les chats quel que soit leur âge. A bon entendeur, salut ...
moi j ai arrete les croquettes mon bébé ne les supportait pas alors je suis revenu a la ration menagere celle que je donnais a mes chiens dans les annees 80 avant de passer aux croquettes a cette epoque je pense qu il y avait moins de demande et elles devaient etre de meilleure qualité maintenant je pense qu ils mettent n importe quoi comme pour nous d ailleurs dans les plats prepares d ailleurs ce qu ils appellent les cendres dans les croquettes sortent de l equarissage donc des animaux morts dans les prés avec des pathologies diverses avec des antibiotiques et des medicaments divers donc pour moi croquettes c est finies mais il faut reconnaitre que c est plus complique je fais le riz les legumes et la viande pur 2 jours je lui mets surtout du poulet 1 fois par semaine 1 boite de sardines (il adore ) mais apres bonjour l odeur du nez a l attention de miss puce j achete le poulet chez super u chez moi quand ils arrivent a 1 jour de la dlv ils sont "" soldes "" a - 30 % donc cela fait un poulet a environ 3 € 40 le kg je prends tout fait cuire au four c est meilleur au gout je desosse et congele en petits sacs pour noel il y avait beaucoup d invendus j ai rempli le congel et cela ne me revient pas plus cher que les croquettes
Faudra m'expliquer pourquoi ma petite Miss vomit dès que je lui donne des croquettes et ce quelque soit la qualité et la marque. Même les plus naturelles possibles. Les vétérinaires m'ont donné des échantillons pour voir.... Ben vu les marques, la composition, moi c'est tout vu, plutôt crever que de lui donner ça. Je teste la nourriture ménagère... Elle ne vomit plus. Elle a des selles de lapins lol, le poil brille, et elle est tellement contente. Mais c'est quand même la galère à organiser, et pour trouver de la viande de poulet c'est la misère, c'est horriblement cher et en plus ce n'est même pas de la qualité, faut faire l'appoint souvent, produit frais oblige. Et en circuit barfeur, tarifs de livraison plus de 100€ à aller chercher soi même en plus. Déprimant. Je n'ai rien trouvé de mieux pour elle pour l'instant alors...
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)
b Partager sur Facebook