Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Assurance pour chien et chat</p>

4 astuces pour ajouter du fun aux repas de votre chat

Vendredi 15 Juin 2018 |

Le chat a besoin d'activité, et en particulier avec la nourriture. Dans la nature, il chasse toute la journée pour trouver de quoi satisfaire ses besoins. Mais à la maison, avec la gamelle qui se remplie comme par magie tous les jours, il doit se trouver une autre occupation. Lui fournir un exercice ou un jeu associé à la distribution de la gamelle est alors la solution pour augmenter facilement son bien-être !

« Contenu sponsorisé par Perfect Fit »

L’activité principale du chat, dans la nature, est la recherche de nourriture. A la maison, ses besoins alimentaires sont souvent satisfaits avec une gamelle à disposition plusieurs fois dans la journée. Or, cette activité est censée l’occuper, tout au long du jour et de la nuit, et un chat qui ne sort pas peut avoir besoin d’une compensation.

De plus, la récompense alimentaire de la chasse incite le chat à réaliser ces activités avec une grande motivation. C’est comme le fait de cuisiner pour nous : la phase qui précède, dite appétitive, est très plaisante, et augmente  le plaisir de la phase consommatoire, le repas en lui-même. Pour le chat, c’est le même processus : le repas est encore meilleur lorsqu’il faut réaliser un petit effort pour l’obtenir.

Voici  deux bonnes raisons de donner une activité à votre chat autour des repas. Il existe alors un grand nombre de possibilités, que nous allons étudier maintenant.

Les gamelles anti-gloutons

C’est le modèle le plus simple de « gamelle augmentée » pour les chats. Généralement, elles sont formées par une sorte de labyrinthe dans lequel le chat ne peut pas passer la tête, ce qui l’oblige à utiliser ses pattes pour ramener la nourriture.

Le chat est un animal qui outille merveilleusement bien ses membres antérieurs. Il dispose d’une anatomie particulière qui lui permet de réaliser des mouvements plus complexes que le chien avec sa patte. Il peut allègrement s’en servir pour manipuler des objets, et ce type de gamelle invite le chat à apprendre à se servir de sa patte.

Il existe aussi des formats verticaux, avec différents étages. Le principe est le même : le chat ne peut accéder à la nourriture qu’avec la patte.

L’avantage immense de ces gamelles est d’obliger le chat à manger plus lentement, ce qui est utile pour perdre du poids également.

Les fun-boards

Ce sont des plateaux un peu plus évolué que les simples gamelles de type labyrinthe. Trappes, leviers, tiroirs : les exercices cognitifs demandent des ressources à l’animal. Autant un chien n’a généralement aucune difficulté à trouver rapidement la solution, autant le chat est moins compétent. Il faut adapter l’exercice : l’idée est de donner au chat une tâche cognitive à sa portée.

Il existe aujourd’hui beaucoup de distributeurs de croquettes qui peuvent s’adapter dans ce but. Des modèles récents sont commandés par le chat lui-même, qui doit se positionner d’une certaine façon devant la trappe pour que sa puce soit lue et active l’ouverture. Ce type de distributeurs entraîne le chat à réaliser certains apprentissages pour obtenir sa récompense.

Pour l’heure, ce type de jouet est difficile à trouver dans le commerce, mais les années qui vont suivre vont certainement en voir apparaître un grand nombre

Cacher la nourriture

Il n’est nullement obligatoire d’acheter une gamelle spéciale pour stimuler les repas du chat. L’idée est d’obliger le chat à avoir une petite activité de recherche, donc la solution la plus simple est de cacher la gamelle, dans des lieux variés et pas toujours en évidence.

N’oubliez pas que votre chat compte avant tout sur son flaire pour se diriger, et faites-lui confiance : il trouvera sa nourriture, quel que soit l’endroit où vous pensez la cacher. Tout le plaisir vient du fait de changer la cachette de temps en temps : votre chat explorera son domaine de vie et tous les lieux où vous êtes susceptibles de déposer de la nourriture.

Il est aussi important de contrôler la quantité, pour ne pas donner trop : prévoyez la quantité journalière que vous répartissez ensuite dans les différentes gamelles, et libre à vous de les disposer ensuite dans votre domicile en changeant un peu de place tous les jours.

Do It Yourself : comment fabriquer sa gamelle « cat-activity » ?

Il est possible de bricoler soi-même des accessoires, avec un peu d’imagination, de patience et d’huile de coude.

Les tunnels, par exemple, sont des objets qui stimulent énormément le chat : empilez et collez ensemble des rouleaux en carton, et déposez des croquettes au milieu : vous avez alors un fun-board fait maison.

Il existe aussi une autre façon de rendre la croquette plus attirante, très simplement : il suffit de la jeter ! Courir et pouvoir manger ensuite, ça rappelle fortement la chasse. Vous pouvez vous en servir comme récompense lors des exercices d'apprentissage, ou simplement pour distribuer une partie des croquettes, ce qui ajoutera du fun à son repas !

Dr Stéphane Tardif
Docteur vétérinaire et rédacteur pour Wamiz

A lire aussi : Chat et alimentation : quand et comment lui donner à manger ?

Crédits photo :

shutterstock

1 commentaire(s)
MONCHAT NE MANGE PAS LES HERBES A CHAT MAIS LES PLANTES GRAMINIEES DU JARDIN
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)
b Partager sur Facebook