Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Assurance pour chien et chat</p>
Logo wamiz

Adopter un chat quand on habite dans un studio : bonne ou mauvaise idée ?

Lundi 06 Août 2018 |

Voilà une question qui revient souvent. Le chat a-t-il besoin de place pour être heureux et de combien de place ? Est-il possible d’adopter quand on vit dans un petit studio ?

Eh bien, ça dépend !

Chat dans un studio ? Une question de caractère !

Suivant sa race et son caractère, il peut avoir besoin de beaucoup de place ou non. Il faut aussi tenir compte de son « passé ». S'il a grandi en liberté dans un jardin et qu'il passait ses journées à se balader, il lui faudra évidemment de la place et pour lui le studio c'est impossible ! 

De même si vous viviez dans un endroit où il sortait librement et que vous déménagez au 5ème étage en ville, il sera plus difficile d'adapter Félix à sa nouvelle vie.

Il faut aussi tenir compte de son "univers". Si votre studio est très épuré sans stimuli où jouer, se cacher, grimper, alors oubliez l'idée d'adopter.

Un chat préfèrera vivre dans 20m2 avec des jouets, un arbre à chat, un carré d'herbe à grignoter, des étagères pour grimper, des cachettes diverses (sous le canapé, sur l'armoire, dans l'armoire, etc.), des odeurs sympas, et une présence suffisante de votre part. Comparé à une vie dans 120 m2 sans cachettes, sans étagères, sans présence où on ne peut pas s’amuser.

Vous l'avez compris ce n'est pas une question de place, mais d'environnement.

chat appartement allongé

Comment rendre mon chat heureux dans un petit espace ?

Donc oui un chat peut vivre parfaitement heureux dans un petit espace si on enrichit suffisamment son environnement pour le rendre passionnant. Par exemple quelques friandises cachées tous les jours à des endroits différents pour le faire bouger. Des souris attachées sur le rebord de l'arbre à chat pour qu'il saute pour les attraper. Laissez libre court à votre imagination, les astuces et tutoriels ne manquent pas sur Internet.

Pensez aussi à combler vos absences. Un petit fond sonore par exemple, est une bonne alternative. Si possible des sons d'animaux, ou des voix qui parlent plutôt que de la musique. Et si c'est la télé, une chaîne animalière de préférence. Pendant que Félix cherche l'oiseau qui chante partout, il ne s'ennuie pas à tourner en rond !

Les étagères murales en forme d'escalier permettent d'escalader, de se percher, d'observer par une fenêtre. Accrochez des petits jouets dessus et vous aurez des heures d'amusement.

Vous voyez, ce n'est pas une question de place, mais d'aménagement principalement.  Toutefois, n'oubliez pas, c'est le caractère du chat et son passé s'il est adulte qui feront la différence. Si vous adoptez un adulte il est impératif d'avoir ses antécédents s'il doit vivre dans un petit espace et/ou sans sorties.

Vous vous lancez ? Je vous souhaite de longues années de bonheur avec votre compagnon.

Marie-Hélène Bonnet
Comportementaliste du chat
www.comportement-chat.com

# relation homme-animal
Crédits photo :

Shutterstock

1 commentaire(s)
Bonjour,
Cet article m'a fait bondir.
Il faut cesser de dire que le chat qui avait l'habitude de sortir ne peut pas se faire à la vie en appartement. C'est faux.

Mon expérience : mon chat de 4 ans (qui a été abandonné et que j'ai trouvé dehors) vivait dans 33m2 avec accès libre à l'extérieur quand j'étais chez moi (soit le soir, la nuit et les week-ends, jours fériés, congés...)
Avec un voisin qui avait un jardin, entouré de petits murets pour sauter, se promener, dormir au soleil, il avait même des copains chats... La belle vie quoi. Il était libre une bonne partie du temps.

Puis en début d'année, il a déclaré une allergie alimentaire avec prise de cortisone pendant des mois, nourriture adaptée... Le véto m'a prévenue, comme il sort il mange ce qu'il trouve dehors et en ville avec des voisins pas très propres, il y a de quoi faire. Son allergie risquait de revenir à tout bout de champ malgré la nourriture hypoallergénique.
Je ne me voyais pas faire des allez-retour chez le véto et le gaver de médocs.

Du coup j'ai décidé d'essayer de l'empêcher de sortir.
J'ai vraiment eu un moment de doute. Allai-t’il s'y faire ? Me pourrir la vie ? Déprimer ?
Que faire si il ne s'y fait pas ?
C'est un gros chat de 7kg, pas très câlin, qui a besoin de beaucoup bouger...

Et bien il a juste pleuré tous les soirs devant la porte pendant 2 semaines pour sortir.
Après cela c'était fini. Il s'y est très bien fait.

C'est même mieux pour moi : il ne griffe plus les rideaux comme il le faisait tous les jours quand il voulait sortir. Je le vois plus. Il est plus câlin, plus joueur.
Et il est en sécurité ! Fini la boule au ventre le matin quand il était en retard. Et il ne risque plus d'embêter un voisin !

En bref : beaucoup de propriétaires de chats se retrouvent dans cette situation : obligation de passer de maison à appart ou de appart à appart plus petit et prennent la mauvaise décision d'abandonner leur chat au passage pensant qu'il ne sera pas heureux.
C'est une grosse erreur !
Le chat va s'adapter et ça ne demande pas plus d'efforts que ça ! Il faut juste de la patience.
Et pour tout vous dire, je travaille beaucoup, je suis absente 11h par jour et je n'ai pas de RTT et bien tout va bien, ça ne le gène même pas. Il est content quand je suis là.

Le mien a juste besoin d'un truc : il faut qu'il puisse regarder dehors. Donc la fenêtre (que j'ai grillagé) est ouverte dès que possible et son lit est sur la table juste en dessous. Et quand je ne suis pas là il y a toujours un bout de volet ouvert.

Voilà donc ce n'est pas impossible comme le dit l'article, loin de là, votre chat sera heureux dans votre nouvel appartement. Il suffit d'être à l'écoute de ses besoins, d'être patient et de ne pas se décourager. Ça prend du temps.

Non à l'abandon et adoptez, n'achetez pas.
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)