Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Covid-19 : mon furet est-il à risque, et comment le protéger ?

Vendredi 01 Mai 2020 |

Comme les chats et les chiens, le furet peut héberger des coronavirus spécifiques à son espèce. Qu’en est-il du Covid-19 ? Le furet peut-il attraper le nouveau coronavirus ? Actuellement, il n’a pas été répertorié de cas de la maladie chez les furets dans les conditions naturelles.

Tous les propriétaires de furet le savent : leur petit compagnon est sensible à la grippe humaine. Les personnes grippées doivent être particulièrement vigilantes pour ne pas contaminer leur animal. On peut donc légitimement s’inquiéter au sujet du Covid-19.

Y-a-t’il un risque, lorsque l’on en est atteint, de transmettre la maladie à son furet ? Des études préliminaires ont montré que le furet était sensible au coronavirus chinois, les risques de contamination de l’humain au furet ou du furet à l’humain semblent cependant faibles.

Covid-19 : mon furet est-il à risque, et comment le protéger ?

Le furet : un animal sensible aux coronavirus

Les coronavirus sont des micro-organismes communs qui peuvent infecter de nombreuses espèces animales. Le furet peut héberger 2 alphacoronavirus spécifiques à son espèce. Il s’agit du :

  • FRECV (Ferret enteritic coronavirus) aussi appelé Entérite catarrhale épizootique, qui est responsable de diarrhées.
  • FRSCV (Ferret systemic coronavirus), plus virulent, il induit une maladie entrainant une péritonite, une atteinte nerveuse et immunitaire avec des lésions primaires de vascularites (inflammation des vaisseaux sanguins). Cette maladie présente des similitudes avec la PIF (Péritonite Infectieuse Féline), maladie à coronavirus affectant les chats et malheureusement mortelle. Le FRSCV est essentiellement rencontré chez les jeunes furets.

Mais qu’en est-il des coronavirus humains ? Peuvent-ils, comme le virus de la grippe, passer la barrière d’espèce et infecter nos furets ?

Lors de l’épidémie humaine de SRAS de 2002, des chercheurs ont réussi à inoculer la maladie à des furets. Les animaux avaient développé des anti-corps (signe qu’ils avaient contracté le virus) et certains avaient présenté des symptômes.

Le coronavirus responsable du SRAS de 2002 est très proche de celui induisant le Covid-19. On peut donc penser qu’il est possible que le furet soit aussi sensible au virus du Covid.

Covid-19 : mon furet est-il à risque, et comment le protéger ?

Covid-19 : des furets infectés expérimentalement

Dans 2 études récentes, des chercheurs ont réussi à infecter des furets expérimentalement par inoculation nasale avec des fortes doses du coronavirus responsable du Covid.

Les furets se sont révélés positifs au dépistage, mais ont développé peu de symptômes. Les animaux contaminés étaient ensuite capables d’infecter leurs congénères par contact direct ou par voie aérienne. Dans ces conditions expérimentales extrêmes, le furet serait donc susceptible de contracter le Covid-19, mais également d’être contagieux.

Récemment, les Pays Bas ont rapporté des cas de Covid-19 dans 2 élevages de visons. Les animaux ont présenté des signes respiratoires et ont été dépistés positifs. Des employés étaient atteints du Covid ; il s’agit donc vraisemblablement d’une contagion de l’humain vers l’animal.  Le vison est un mustélidé tout comme le furet. La contamination de ces élevages corrobore la sensibilité des mustélidés au Covid-19.

Covid-19 : mon furet est-il à risque, et comment le protéger ?

Conseils aux propriétaires de furet pendant l’épidémie de Covid-19

Tout d’abord, pas d’affolement. Le risque de contaminer son furet reste faible. Les furets infectés expérimentalement l’ont été par des doses de virus bien supérieures à celles diffusées par un humain atteint du Covid et déposées directement à l’intérieur du nez.

De plus, ces études ne sont pas encore complètement validées par la communauté scientifique et elles ont inclu un très petit nombre de furets. Quant aux visons malades, ce sont des animaux d’élevage qui vivent dans un milieu confiné et surpeuplé, favorisant l’émergence et la diffusion des maladies.

Covid-19 : mon furet est-il à risque, et comment le protéger ?

Cependant, face à la sensibilité avérée du furet au coronavirus humain, il est recommandé aux propriétaires pendant l’épidémie de :

  • Bien se laver les mains avant et après manipulation du furet
  • Éviter le contact et le léchage au niveau du visage
  • Désinfecter régulièrement la cage et les accessoires à l’eau de javel
  • En cas d’activité professionnelle à risque (soignants, caissières…) changer de vêtements en arrivant à la maison
  • En cas de symptômes, demander si possible à une personne non contaminée de réaliser les soins quotidiens et porter un masque

Il s’agit de mesures de précaution ; la contamination et la contagiosité au Covid-19 du furet n’ont pas été rapportées dans les conditions de vie « normale » à ce jour.

De plus, les connaissances scientifiques actuelles ne font pas émerger un risque de diffusion du Covid-19 par les animaux domestiques.

Comme le rappelle l’Académie vétérinaire : « la voie de transmission avérée du Covid-19 est la transmission inter-humaine et les mesures barrières prônées depuis plusieurs mois sont essentielles pour éviter la propagation de ce coronavirus », aux humains, comme aux furets !

Prenez soin de vous et de vos compagnons.

Isabelle Vixège
Dr vétérinaire

Dois-je faire opérer mon chien de la cataracte ?

A lire aussi : Coronavirus du chien : comment protéger mon animal et peut-il me contaminer ?

# coronavirus
Crédits photo :

Shutterstock

0 commentaire(s)
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)