Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Akita Inu

Akita Inu
Akita Inu
Origine :
Section :
Spitz asiatiques et races apparentées

Caractéristiques physiques du Akita Inu

L'Akita Inu a l’aspect d’un Spitz asiatique de grande taille, de forte constitution, bien proportionné, avec une ossature robuste. La tête a un front large et un stop prononcé. Les yeux sont relativement petits, de forme presque triangulaire, tout comme les oreilles, épaisses, légèrement arrondies en pointe et inclinées vers l’avant, alignées sur l’inclinaison du cou. La queue est attachée haut, grosse et pleine. Elle est portée enroulée sur le dos. Le chien donne l’image d’une grande noblesse et d’une grande dignité alliées à une grande simplicité.

Poil : court et fourni.
Couleur : le fauve, le sésame, le bringé et le blanc sont admis. Toutes les couleurs, sauf le blanc, doivent présenter de « l’urajiro », c’est-à-dire un poil blanchâtre sur les côtés du museau et des joues, sous la mâchoire, sur la gorge, sur le poitrail et sur le ventre ainsi que sur la partie inférieure de la queue et à l’intérieur des membres
Taille : 64 à 70 cm pour le mâle et 58 à 64 cm pour la femelle
Poids : 30 à 50 kg

Origines et histoire

L'Akita Inu est un chien très ancien, originaire de la préfecture d’Akita, au Japon. Né comme chasseur, il est ensuite devenu un chien de garde et de combat. Actuellement au Japon, il est considéré comme un « trésor national », c’est-à-dire qu’il fait partie de la liste des traditions japonaises qu’il faut défendre et préserver. Il existait au Japon deux principales lignées sanguines : Dewa et Ichinoseki. La première, qui montrait des traces évidentes de croisements avec des molossoïdes, a été sélectionnée en Amérique pour donner « l’Akita américain », appelé aujourd’hui « Grand chien japonais » ; la seconde, qui se rapprochait beaucoup plus du type d’origine, a été choisie par les Japonais comme lignée idéale et est aujourd’hui le véritable « Akita inu ».

Caractère et aptitudes

L'Akita Inu est un chien majestueux, digne et réservé. Méfiant envers les étrangers, il est très doux avec les personnes de la famille, mais il exprime toujours son affection d’une façon calme et digne. Habituellement, il a de bonnes aptitudes pour la garde. Il aime les enfants de la maison, mais il n’est pas très sociable avec ceux qu’il ne connaît pas et il essaie de les éviter en leur lançant un regard supérieur. Il se bagarre beaucoup contre les autres chiens du même sexe, surtout s’il s’agit d’un mâle. Si quelqu’un s’approche de lui un peu trop brusquement, il peut même réagir, surtout s’il ne connaît pas la personne : après tout, c’est un samouraï !

L’Akita n’est pas un chien pour un novice, il possède un fort caractère, l‘éducation se fera dès son plus jeune âge avec une méthode positive. C’est un chien relativement calme et peu aboyeur.

Caractère

Affectueux :
Ce chien reste distant mais néanmoins affectueux envers les membres de son groupe social. Contrairement à de nombreux chiens primitifs, il est relativement démonstratif.

En revanche, envers les personnes extérieures à son groupe social, il paraît froid et complètement indifférent.

Joueur :
Le jeu n’est pas pour ce chien une source de motivation. Il aura souvent un air drôlement supérieur lorsque ses maîtres souhaiteront entrer en contact avec lui par le jeu.

En revanche, l’Akita Inu chiot est très expressif et aime jouer, comme tout bon chiot qui se respecte. Une fois adulte, ce chien n’a besoin de personne pour jouer et peut s’occuper tout seul.

Calme :
Ce chien japonais est certainement l’un des plus calmes de ses semblables. Son air placide est typique de la race.

C’est un tempérament très équilibré qui caractérise le mieux ce chien. Il est doux, calme et très attachant.

Sa sérénité apaise et sa discrétion est telle que parfois, on oublie qu’un Akita Inu réside sous le même toit.

Intelligent :
Ce chien est intelligent, il comprend vite et peut même parfois surprendre ses maîtres. Toutefois, cette intelligence est souvent cachée par un tempérament têtu. En effet, ce chien japonais a la tête dure et il est parfois difficile d'obtenir son attention.

Néanmoins, son intelligence se reflète merveilleusement bien dans le fait qu’il s’adapte facilement à de nombreux modes de vie.

Chasseur :
Initialement, ce chien a été sélectionné pour chasser. Toutefois, il a rapidement changé d’utilité puisqu’il est devenu par la suite un chien de garde et de combat. Aujourd’hui, il garde quelques instincts de prédation mais ce n’est pas ce que l’on retient de ce grand chien.

Actuellement, il est davantage adopté comme chien de compagnie et/ou d’exposition.

Craintif / méfiant avec les inconnus :
Voici un chien qui ne sautera pas sur les inconnus pendant les balades. Face à ce qu’il considère comme des étrangers, voire des menaces, il se montre très distant et prend le temps d’observer et analyser la situation avant d’agir.

A la suite de son analyse, dans de nombreux cas, ce chien japonais décide de tourner le dos et vaquer à ses occupations. Il ne donne pas sa confiance si facilement à quelqu’un.

De fait, il vivra très mal les caresses ou autres rapprochements physiques initiés par des inconnus, même s’ils sont bien intentionnés.

Indépendant :
Comme de nombreux chiens de type Spitz, cet Akita révèle un caractère indépendant. Il est plutôt sûr de lui et d’un naturel décisionnaire. Toutefois, en bon chien de compagnie qu’il est devenu au fil des sélections modernes, il reste tout de même très attaché à son groupe social.

Comportement

Supporte la solitude :
La solitude n’est pas ce que préfère ce chien mais il n’en a pas horreur non plus. Il saura se montrer discret et calme pendant les absences de ses maîtres.

Attention tout de même, cette tranquillité ne sera valable que s’il bénéficie de dépenses avant et après chaque période de solitude.

Facile à éduquer / obéissant :
Son côté placide cache parfois son tempérament de feu et son caractère quelque peu têtu. Il ne faut pas se fier aux apparences, ce chien japonais n’est pas le plus docile de son espèce.

Il comprend et assimile rapidement ce qu’on lui demande mais peut user de stratégies pour se détourner s’il considère que les commandements ne sont ni cohérents, ni justes.

N’étant ni joueur ni particulièrement gourmand, c’est davantage la qualité de la relation qui donnera naissance à une belle coopération entre ce chien et son maître. Si aucune confiance n’est accordée, alors l’éducation en subira les conséquences.

L’éducation devra être douce pour ne pas brusquer ce chien sensible mais également ferme pour ne pas se laisser dépasser. Le chiot Akita Inu devra être encadré dès son plus jeune âge pour éviter l’apparition et le renforcement de mauvaises habitudes.

L’indication du rappel doit être privilégiée lors des premiers mois de vie du chiot, malgré les multiples distractions extérieures qui seront, vis à vis du chiot, toujours plus intéressantes.

Aboiement :
Ce chien de type Spitz aboie peu, ce qui fait de lui un chien calme et discret tout à fait adapté à la vie en appartement par exemple.

Fugueur :
Très attaché et fidèle à son groupe social, ce chien n’est pas partisan des balades en solo. Il sera, certes, parfois réticent à l’idée de revenir vers ses maîtres en balades, mais il ne partira jamais sans eux, sans savoir où ils se trouvent.

Destructeur :
Très calme et équilibré de manière générale, ce chien n’est pas destructeur. Des petits incidents peuvent arriver lorsque l’Akita Inu est chiot mais cela reste tout à fait normal, notamment lors des premières absences.

Gourmand / glouton :
Ce chien japonais ne boudera pas sa gamelle ni une friandise faisant suite à une bonne action, mais ce n’est pas un goulu. Il préfère largement la qualité à la quantité.

Chien de garde :
Méfiant avec les étrangers et initialement sélectionné pour la garde et le combat, l’Akita est un très bon protecteur avec une notion de territoire renforcée. En effet, ce chien forme une bulle autour de lui dans laquelle il place toutes les personnes et environnements qui lui sont familiers.

Lorsque cette bulle est investie par autrui, il se montre particulièrement méfiant et peut alors montrer des signes d’avertissement très explicites.

Premier chien :
L’Akita Inu n’est pas un chien pour les novices. Son éducation et sa socialisation demandent rigueur, patience, cohérence et assiduité. Seuls des maîtres expérimentés ou parfaitement avertis sauront accompagner au mieux ce chien sensible dans la vie de tous les jours.

Une éducation laxiste et une socialisation médiocre voire inexistante auront de lourdes conséquences sur le bien être émotionnel de ce chien.

Conditions de vie

L'Akita Inu peut vivre en plein air en toutes saisons et à toutes les températures mais il préfère vivre à côté de l’homme. À la maison, il n’aboie pratiquement jamais. L'Akita Inu supporte très bien l'appartement car c'est un chien très calme.

Akita Inu en appartement :
Ce chien primitif s’adapte particulièrement bien à la vie en appartement pour deux raisons principales : c’est un chien très calme qui préfère faire la sieste que courir dans le jardin, d’une part, et d’autre part, c’est un chien discret que l’on entend presque jamais aboyer.

De plus, son indépendance lui permet de pouvoir se coucher dans un coin sans rien demander à personne pendant de longues heures. Il n’aura pas nécessairement besoin d’un jardin et d’un accès extérieur régulier pour se sentir bien dans ses pattes.

Dans tous les cas, que ce chien vive en appartement ou en maison, qu’il ait un jardin ou non, des balades extérieures quotidiennes (de minimum 1h) sont indispensables.

Besoin d’exercice / sportif :
Ce chien japonais a besoin de se dépenser mais ne sera pas particulièrement sportif si ses maîtres ne le sont pas. Il s’adapte donc avec brio à de nombreux modes de vie.

Dans tous les cas, des balades quotidiennes doivent lui être proposées pour répondre à ses besoins de dépense qui sont, certes, modérés, mais tout de même présents.

Pour les plus sportifs, l’Akita pourra suivre aisément son maître lors d’un jogging ou d’une course à vélo. S’il est entraîné, il peut d’ailleurs exceller dans ces domaines grâce à sa grande endurance.

Voyage / Facilité de transport :
D’une part, la grande taille de ce chien ne permet pas un transport aisé. D’autre part, sa sensibilité et sa méfiance le poussent à vouloir éviter toute situation qui ne lui est pas familière.

Même si une bonne socialisation permet d’atténuer cet effet, il est vrai que ce chien japonais n’est pas le meilleur compagnon de voyage de son espèce.

Compatibilité

L’Akita Inu et les Chats :
La cohabitation entre un Akita et des chats est tout à fait possible mais il est préférable que les deux animaux aient grandi ensemble.

Une socialisation précoce est nécessaire, mais cela ne garantit en rien la bonne entente de ce chien avec tous les autres chats.

L’Akita Inu et les Autres chiens :
La démarche naturelle de l’Akita Inu (démarche raide et lente, oreilles dressées bien droites et queue relevée) est semblable à celle d’un chien qui va attaquer ou qui cherche des noises à son voisin.

Ainsi, les rencontres congénères sont souvent délicates car les autres chiens identifient l’attitude et la posture de l’Akita comme étant une menace.

Par ailleurs, sélectionné initialement comme chien de combat, ce chien japonais a gardé quelques instincts qui peuvent néanmoins être tempérés grâce à une socialisation précoce et de qualité.

En revanche, aucun miracle ne serait fait entre des chiens de même sexe, notamment les mâles. Pour eux, l’entente s’avère compliquée et la cohabitation impossible.

L’Akita Inu et les enfants :
Ce chien s’entendra très bien avec les enfants, il aime leur compagnie, mais uniquement ceux de son groupe social, avec qui il a grandi.

D’un naturel sensible et discret, il ne devra pas être brusqué ou chamaillé par les enfants, au risque de réagir d’une manière qui ne sera pas appréciée.

L’Akita Inu et les Personnes âgées :
Puisque c’est un chien très calme et discret, il peut convenir à des personnes âgées amatrices de la race. Toutefois, il convient davantage à des personnes actives et dans la force de l’âge qui pourront contrôler ce chien, notamment un mâle lors de rencontres congénères avec chien de même sexe.

Santé

Bien que l'Akita soit un chien primitif, donc rustique, deux maladies touchent généralement la race : l'adénite sébacée (maladie de la peau, perte de poil) et le VKH (inflammation du cerveau et de l'iris de l'oeil, dépigmentation de la peau et du nez etc.). Ce sont deux maladies auto-immunes : le système immunitaire du chien réagit contre son propre organisme, il attaque les cellules malades mais aussi celles en bonne santé). La mode de transmission n'est pas clairement défini, mais c'est une pathologie héréditaire.

> Pour en savoir plus sur les principales maladies et la santé de l'Akita Inu

Résistant / robuste :
Le côté primitif de ce chien pourrait traduire d’une grande robustesse, et pourtant, ce chien japonais reste tout de même fragile.

Supporte la chaleur :
Ce chien pourra supporter la chaleur mais privilégiera toujours un coin frais pour se reposer.

Supporte le froid :
L’incroyable et abondante fourrure de l’Akita lui permet de jouir d’une belle protection contre le froid et l’humidité. Il peut évoluer dehors par tous les temps.

Tendance à grossir :
Etant gourmand, sans plus, l’Akita Inu n’est pas prédisposé à l’embonpoint. Il faut simplement veiller à ne pas le suralimenter, notamment s’il ne pratique pas d’activité physique particulière régulièrement.

Maladies fréquentes :

  • Adénite sébacée (maladie héréditaire de la peau)

  • Syndrome de Vogt-Koyanagi-Harada dit VKH (pathologie héréditaire : inflammation du cerveau et de l'iris de l'oeil, dépigmentation de la peau et du nez etc.)

Toilettage et entretien

A l’instar du chat, cet Akita fait sa toilette tout seul, ce qui fait de lui un chien très propre. Son entretien n’est donc pas difficile mais doit tout de même être régulier.

Les yeux et les oreilles sont également à surveiller et à nettoyer régulièrement.

Perte de poils :
Les mues annuelles de l’Akita Inu sont très impressionnantes, il perd ses poils en touffes. Cela nécessite des brossages quotidiens longs et parfois fastidieux pendant cette période.

Prix

Le prix d'un Akita Inu varie en fonction de ses origines, son âge et son sexe. Il faut compter en moyenne 1600€ pour un chien inscrit au LOF. Les lignées les plus hautes peuvent être vendues jusqu’à plus de 3000€.

Concernant le budget mensuel alloué à l’entretien de cette race, comprenant nourriture et soins, il oscille entre 40 et 60€ par mois.

Espérance de vie moyenne : environ 10 ans

Remarques et conseils

La race a risqué une première fois de disparaître à cause d’une épidémie de rage au Japon, la deuxième fois pendant la Seconde Guerre mondiale quand on tuait les chiens pour nourrir la population.

Bon à savoir : L’histoire de Hachiko, l’Akita Inu le plus célèbre du monde ne vous est sûrement pas indifférente. Cela a commencé dans les années 20, à Tokyo. Ce fameux Hachiko accompagnait tous les jours son maître à la gare et chaque jour, il attendait le retour de ce dernier là où il l’avait laissé le matin.

Au bout de 5 ans, son maître est malheureusement décédé au travail et n’est donc jamais rentré. Mais l’histoire ne s’arrête pas là, malgré qu’elle soit déjà très jolie : le plus merveilleux et extraordinaire réside dans le fait que Hachiko a continué à attendre son maître, et ce pendant 10 longues années. En 1935, le chien décéda à son tour et une statue de bronze a été érigée à sa mémoire, devant la gare.

82 commentaire(s)
Mon akita inu est une femelle de 4 mois. Elle est très amicale et joueuse (un peu trop parfois).
Bonjour j'aimerai aquérir un akita inu mais j'ai deja un chat a la maison qui ne semble pas avoir peur des chien. Je voulais savoir si ils se supporteraient.
Mon akita a 1 an et 7 mois il vit avec 2 autres males de 4 et 3 ans jai pas de problème pour le moment . Je l adore.
Une race vraiment très jolie
Bonjour je souhaite acquérir depuis très longtemps un akita dans l'idéal un mâle mais voilà je viens d'appeler un éleveur pour en ad'opter un qui me dis que vu que j'ai déjà 2 mâles un bouledogue français et un braque allemand très docile et sociable . Il y a sûrement un braque du weimar qui va arriver mâle aussi . Du coup l'éleveur me conseil une femelle et la faire stériliser que me conseillez vous ?

Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)