Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Les méthodes pour rééduquer son chien

Pour rééduquer son chien, deux ensembles de méthodes existent : celles qui vont faire disparaître un comportement nocif et celles dont le but sera de faire apparaître un comportement agréable.

La punition

Elle doit respecter certaines règles. Ce n’est souvent qu’une solution ponctuelle :
- la punition doit cesser dès que le chien est soumis
- elle doit être juste
- elle doit être donnée sur le moment et non en différé par rapport à la bêtise
- elle ne doit pas blesser le chien
- elle doit être systématique pour la même faute
- elle doit être mise en place au début de l’éducation

L’extinction

On supprime un comportement néfaste en supprimant la cause. On rééduque un chien qui détruit tout durant votre absence en supprimant les rituels de départ (prendre ses clés…).

L’habituation

Le stimulus à l’origine du comportement indésirable est provoqué mais de façon très courte afin que la réaction de l’animal redevienne normale même en présence de la stimulation. Le chien a peur d’un bruit. On le reproduit sur une durée très faible afin de l’habituer.

La désensibilisation

Le stimulus est présenté à dose très faible puis augmenté mais il ne doit jamais provoquer de réaction. Si le chien réagit, le niveau de stimulus est redescendu. Le chien a peur d’un bruit, on le reproduit avec une intensité très faible au départ.

Le contre-conditionnement

On associe à la situation qui déclenche un mauvais comportement un comportement ne pouvant exister en même temps que celui non désiré. On utilise par exemple le jeu, le repas, tous les comportements qui vont détourner l’animal de son trouble en présence de la situation déclenchante. La voiture qui passe fait peur au chiot, on joue avec lui au moment précis de son passage.

L’immersion

L’animal est mis dans la situation qui déclenche son comportement anormal : exemple du chasseur qui tire des coups de fusil avec le chien qui a peur. Cette méthode est à envisager avec l’aide d’un professionnel qui vous suit de près. Une autre solution consiste à faire apparaître un bon comportement.

La récompense

Cette méthode est aussi appelée renforcement positif. Elle consiste à ignorer le comportement non désiré et à caresser le chien ou lui donner une friandise dès qu’il agit bien. L’animal va associer votre joie au comportement et le reproduire.

L’association

On associe le chien avec un autre chien afin qu’il calque son comportement sur lui. C’est l’exemple des jeunes chiens de chasse qui chassent avec des plus expérimentés pour la première fois.

1 commentaire(s)
J'apprécie beaucoup tous les conseils partagés et intelligents pour aider mon chien à reconnaître ses bons comportements et savoir lire ma satisfaction lors de ces derniers afin de les répéter et les introduire dans son instinct. Notre petit Coton de Tuléar est un chien très enjoué dans sa nature. Mais, elle a de la difficulté à vivre les séparations et nos absences. Plutôt calme en notre présence, elle devient anxieuse dès que l’on passe levpas de la porte. Comme elle a été séparée de sa maman à seulement 7 semaines, on comprend mais, il nous est difficile de gérer cette anxiété. Elle a 1 an maintenant et on en est encore à essayer des moyens comme partir de petites périodes, seulement au jardin, au coin de la rue mais, elle jappe et pleure à fendre l’âme. En condo, c’est un comportement qui pourrait déranger. Par contre, nos voisins comprennent et, tout comme nous, sont confiants qu’un jour, elle pourra comprendre que nous revenons toujours. Enfin! Merci de m’avoir lue.
Thérèse Fournier
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)