Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Les conséquences de l’obésité canine

Il est très fréquent de rencontrer des propriétaires qui sous-estiment les conséquences graves de l’obésité de leur chien :

- altération de la morphologie externe (c’est l’aspect auquel les propriétaires sont le plus sensibles)

- vivacité diminuée. Elle se comprend aisément par les efforts supplémentaires nécessaires pour entreprendre la moindre activité physique

- augmentation des risques pathologiques

- fragilisation de l’appareil locomoteur. L’embonpoint prédispose aux troubles ostéoarticulaires, rhumatismes, dysplasie, hernie discale, arthrose, ostéochondrose, hyperostose, par réduction de l’activité physique, qui, elle-même, entretient l’embonpoint

- atteintes de l’appareil digestif. Le chien obèse souffre d’un ralentissement du transit, de constipation, de flatulences. La fonction détoxifiante du foie est diminuée.

Une insuffisance hépatique par désordre intestinal et surcharge graisseuse du foie apparaît. Elle s’accompagne alors souvent de troubles cutanés de type eczéma, et parfois d’altération de la fonction rénale. Une pancréatite, une insuffisance pancréatique peuvent s’installer. Il est à souligner à ce propos que le risque de diabète sucré est multiplié par dix chez un chien obèse

- atteinte de l’appareil cardiorespiratoire. La fatigue cardiaque est certainement le trouble le mieux connu des propriétaires d’animaux obèses. Le cœur est infiltré de tissu adipeux, et la fatigue cardiaque est d’autant plus grande que se surajoutent l’augmentation de poids et des troubles circulatoires. Ces derniers se manifestent par une diminution de l’endurance et une difficulté à supporter la chaleur

- atteinte de l’appareil reproducteur amenant infertilité et difficultés de mise bas

- une fragilisation générale : sensibilité accrue aux infections virales, aux anesthésiques lors d’interventions chirurgicales, diminution de l’espérance de vie.

Comment aider un chien obèse à maigrir ?

C'est à la fois simple et compliqué : il faudra modifier l'alimentation mais aussi le mode de vie du chien obèse.

Si votre chien a de vrais problèmes de poids, consultez votre vétérinaire avant toute chose, afin de savoir combien de poids il doit perdre, et comment procéder. Il faudra procéder à une perte de poids en douceur, dans la durée, afin de ne pas faire souffrir votre chien, ou lui générer des carences.

Vous pouvez aussi opter pour des croquettes sur mesure qui prendraient en compte les besoins spécifiques de votre chien, et qui contiendront juste ce qu'il faut pour que votre chien fasse le plein d'énergie, sans excès.

Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)