Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Assurance pour chien et chat</p>

L’emploi des sens chez le chien

Le chien possède les mêmes sens que la plupart des mammifères, notamment l’homme. Ce qui nous distingue du chien, ce sont les proportions entre l’utilisation des différents sens. L’homme est surtout un animal de vue, tandis que le chien perçoit plutôt le monde via l’odorat.

Nous avons beaucoup de mal à nous projeter dans la tête de nos compagnons poilus, la principale raison vient du fait qu’on ne perçoit pas du tout le monde comme eux. Bien que nous disposions des mêmes sens, nous n’avons pas les mêmes compétences pour s’en servir. L’humain vit dans un monde d’images, et un peu de sons ; le chien vit dans un monde surtout d’odeurs, mais aussi d’images et de sons (l’odeur étant le sens le plus talentueux).

L’odorat : le sens le plus utilisé

Le chien fonctionne donc principalement avec le sens de l’odorat, la moitié de son cerveau y est consacré. Mais cela ne veut pas dire qu’il fonctionne sans les autres sens : on prêtait au chien la capacité d’ignorer tous les autres sens, notamment lorsqu’il remonte une piste (on parle de cognition en "one-track mind", quand on est très concentré sur une tâche). En pratique, le chien se concentre sur son flaire, mais les autres sens sont toujours actifs.

De plus, la chasse prend en compte ce subtil mélange des sens : l’odorat sert à détecter la proie, la vision et l’ouïe permettent de la localiser. Le chien a d’ailleurs un comportement de chasse où effectivement, dans un premier temps, seul l’odorat est utile (pour remonter la piste), mais il se doit d’être attentif au moindre mouvement ou au moindre bruit pour ne pas la faire fuir avant de tomber dessus.

Il s’agit donc plus d’une histoire d’attention, quand le chien refuse d’écouter les ordres de son maître pendant qu’il remonte une piste.

Mais l'odeur va rester le principale critère pour décrire son environnement, un chien passera donc toujours du temps à explorer avec sa truffe tout ce qui est nouveau pour lui.

Développer les sens de votre chien

L’humain aime beaucoup stimuler sa vue et peut passer des heures à observer ce qu’il aime, dites-vous que le chien éprouve les mêmes plaisirs lors de la promenade, lorsqu’il renifle les différentes odeurs. Il s’agit d’une occupation, qui donne de l’activité en plus de procurer des sensations agréables : la recherche et la comparaison d’odeurs est un besoin fondamental pour un chien.

Mais il en va de même pour d’autres sens : le chien apprécie la caresse et le massage (plus que le chat, pour sûr), et un chien que vous stimulez régulièrement de la sorte appréciera beaucoup ce contact. Gardez à l’esprit que leurs sensations peuvent être différentes des nôtres, notamment au niveau des zones agréables ou non. Suivez donc les réactions de votre chien pour lui donner les caresses les plus plaisantes pour lui !

Le goût également, est souvent négligé. Bien que l’odorat et le goût soit intimement lié en un seul et même sens, le chien n’a pas un goût très prononcé. Pour sûr, il perçoit les nuances, mais il n’est pas difficile : le chien est un carnivore opportuniste, qui ne fait pas souvent le difficile sur ce qu’il mange. Cependant, un chien dont on éduque le palais pourra commencer à manifester du dégoût pour certains aliments, et peut même devenir difficile. C’est donc un plaisir supplémentaire à apporter au chien, mais il faut se dire qu’à lui proposer de la variété, il finira par l’exiger !

La communication : essayez la synesthésie !

Lorsque l’on communique avec son chien, on utilise presque exclusivement la voix. Or, chez les chiens, la communication acoustique est mélangée à l’odorat et la vue. Il est donc plus facile de communiquer avec son chien, lorsque l’on associe à sa voix des postures ou des gestes.

Les éducateurs le conseillent souvent, pour apprendre des ordres à son chien : utiliser un geste de la main, simultanément à l’injonction vocale, rend l’apprentissage beaucoup plus facile pour le chien (et accessoirement, souvent plus rapide).

La synesthésie est le mélange de plusieurs sens, il s’avère que pour l’apprentissage, on a montré l’efficacité de cette technique y compris à l’école, pour les enfants (mélange des cours avec de la musique, par exemple). Pour les animaux, la différence entre la voix seule, et la voix plus le geste, est encore plus flagrante. Ils ont bien plus l’habitude que nous de naviguer entre ces différents sens, là où nous focalisons plus facilement sur un seul (on décrit les tempéraments humains comme visuels, auditifs ou kinesthésiques, mais rarement un mélange des trois). Donc parler et en même temps s'exprimer avec des mimiques et des gestes est un bon moyen de se faire mieux comprendre du chien !

Dr Stéphane Tardif
Docteur vétérinaire et rédacteur pour Wamiz

0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)
b Partager sur Facebook