Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Assurance pour chien et chat</p>
Logo wamiz

L'alimentation maison pour le chien

La ration ménagère, ou le repas fait-maison, est une option tout à fait réalisable pour un chien. Cependant, il faut bien être vigilant pour équilibrer la ration, afin d’apporter les bons nutriments, en quantité suffisante mais pas excessive. Voici donc quelques conseils à connaître pour la nutrition du chien.

La nutrition repose sur un apport suffisant en nutriments et énergie (calories), et un équilibre entre tous ces nutriments. Il faut donc tenir compte des besoins spécifiques du chien, et ils sont différents des nôtres !

Il existe environ 50 nutriments différents nécessaires pour nourrir un chien ! Donc équilibrer une ration n’est donc pas toujours évident. Et un régime déséquilibré peut entrainer des problèmes de santé sur le long terme.

Par exemple, le chien tire beaucoup plus son énergie des protéines animales (là où nous, humain, priorisons les sucres), ce qui fait que sa ration comporte plus de viande que nous. Il ne faut donc pas donner exactement ce que nous mangeons nous, mais adapter les doses. Chaque aliment apporte une partie des besoins, et il faut mesurer, en fonction du poids et de l’activité de son chien, la quantité de chaque aliment à lui fournir. Il est fréquent de devoir rajouter des compléments minéraux-vitaminés pour obtenir un équilibre parfait.

Quels aliments donner à mon chien ?

On va distinguer cinq composants essentiels de la ration :

  • La viande est la source principale de protéines et d’énergie pour les chiens et les chats, qui sont des carnivores.
  • De l’huile végétale, pour couvrir les besoins en lipides et acides gras essentiels (attention à ne pas cuire cette huile).
  • Un peu de féculents (riz, pâtes), qu’il faut veiller à bien cuire, pour les besoins en glucides
  • Des légumes verts, cuits également, apportent des fibres, de l’eau, des oligo-éléments, et augmente le volume du repas (pour plus de satiété).
  • Enfin, un complément minéro-vitaminé pour couvrir les oligo-éléments non fournies dans cette ration : calcium et phosphore en priorité. Il est très important de ne pas négliger ces compléments alimentaires : je rencontre beaucoup de rations ménagères ou de BARF qui n’en ont pas et cela risque de provoquer des carences à moyen-long terme, avec des effets sur la santé.

Il faut donc choisir quelques aliments parmi ces catégories, et ensuite déterminer la dose à donner, en fonction du poids, de l’activité, et du statut physiologique de votre chien.

Quelles quantités donner ?

C’est la question la plus difficile, car l’espèce canine ne permet pas une « recette commune » : les chiens sont très différentes les uns des autres au niveau de leur morphologie et leur activité. Avec des poids allant de 2kg à 90kg, il faut savoir s’adapter à chaque chien.

Il est rudement conseiller de faire cette ration avec votre vétérinaire, qui pourra évaluer les besoins de votre chien et vous fournir un « repas type », parfaitement équilibré, avec les quantités à donner pour chaque aliment.

Cette ration peut évoluer dans le temps, en fonction de ses besoins : croissance, activité, gestation, maladie peuvent demander de s’adapter (de la même façon qu’on change de gamme de nourriture industrielle à chaque étape de la vie du chien).

Peut-on nourrir son chien avec les restes de table ?

Vous pouvez donner des petites récompenses à votre chien avec les aliments que nous mangeons couramment : viandes et légumes peuvent tout à fait plaire à votre chien. Cependant, ces apports supplémentaires ne doivent pas déséquilibrer le reste de la ration : il faut donc que cela reste exceptionnel, et que les quantités soient très réduites.

N’oubliez pas qu’un chien de 20kg fait le quart du poids moyen d’un homme, donc un quart de fromage correspond au fromage entier pour le chien ! Il faut adapter les quantités données en dehors de la ration ménagère pour que cela reste une récompense qui offre un peu de variété au chien, mais il ne faut pas que ce bonus représente plus de 5-10% des apports en calories.

A quelle fréquence doit-on nourrir son chien ?

Comme pour l’alimentation industrielle, un chien adulte peut se satisfaire d’un repas par jour. Cependant, un chiot, un chien peut actif, malade, ou une chienne en gestation/lactation, sont des situations où deux voire trois repas par jour sont adaptés.

Dr Stéphane Tardif
Docteur vétérinaire et rédacteur pour Wamiz

2 commentaire(s)
le lait de sa mère
j'ai un petit chien de 7 joueres quel est la nouriture que je dois lui donner ? répond moi stp
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)