Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Intoxication aux cyanobactéries : comment protéger mon chien lors des baignades ?

Jeudi 06 Août 2020 | Par Nathalie D'Abbadie

Chaque année en été, on entend malheureusement parler des intoxications aux cyanobactéries qui engendrent la mort de chiens qui se baignent sans se douter des risques encourus. Voici comment protéger votre chien de ces dangereuses algues bleues.

L’intoxication aux cyanobactéries est un danger méconnu par les propriétaires, et pourtant, elle peut être fatale, et ce en seulement quelques minutes !

Ces algues bleues, présentes dans certaines sources d’eau douce, sont un véritable poison pour nos compagnons à quatre pattes. Voici comment reconnaître ce danger et ainsi protéger son chien des cyanobactéries.

Que sont les cyanobactéries, et comment affectent-elles le chien ?

Les cyanobactéries, également appelées algues bleues ou algues bleu-vert, sont des bactéries qui se trouvent dans les sources d’eau salées ou douces.

Pas dangereuses en tant que telles, les cyanobactéries deviennent problématiques lorsqu’elles sont trop nombreuses et libèrent en grande quantité des toxines dans l’eau lors du processus de production d’oxygène.

Ces algues qui servent avant tout à filtrer et nettoyer l’eau finissent par l’empoisonner si elles sont trop nombreuses ! C’est alors qu’elles peuvent donner une apparence verte à l’eau qui les héberge.

Intoxication aux cyanobactéries : comment protéger mon chien lors des baignades ?

Le réchauffement climatique et la pollution mis en cause

Malheureusement, les activités de l’Homme contribuent à la prolifération des cyanobactéries. Le réchauffement climatique augmente les températures de l’eau, et de nombreux points d’eau contiennent de plus en plus de phosphore à cause des eaux usées mal traitées, ainsi que l’usage de pesticides, entre autres.

Or, les fortes températures et la présence des nutriments (phosphate et nitrate) qui nourrissent ces algues bleues font qu’elles se multiplient et perturbent l’équilibre délicat des milieux aquatiques.

Les cyanobactéries sont particulièrement tenaces et omniprésentes

Les eaux bien ensoleillées, peu profondes et chaudes, comme les lacs, étangs et rivières avec peu de courant ou de fond, sont le terrain idéal pour la prolifération de cyanobactéries. Toutefois, elles sont très tenaces et peuvent se trouvent dans toutes sortes d’eaux, ainsi qu’en milieu désertique !

En buvant l’eau qui contient les toxines libérées par les cyanobactéries, les chiens sont victimes d’intoxication, et ce même en n'ingérant que quelques gouttes.

Malheureusement, on trouve des cyanobactéries dans le monde entier, y compris dans nos contrées, notamment dans le bassin de la Loire, mais aussi dans de nombreuses autres zones en France.

Ici, voyez l'aspect du « Lac vert » situé à côté du Tanet dans le Haut-Rhin sur la commune de Soultzeren, et qui contient un taux toxique de cyanobactéries :

Quels sont les symptômes d’une intoxication aux cyanobactéries chez le chien ?

Une intoxication aux cyanobactéries peut engendrer des troubles digestifs et/ou nerveux en seulement 15 minutes, même si les effets de l’intoxication peuvent aussi se faire sentir plusieurs heures après une baignade.

Le chien intoxiqué pourra être victime de diarrhée et/ou vomissements, difficultés respiratoires, convulsions ou tremblements, difficultés à rester debout, salivation excessive… Il faut traiter l’intoxication très rapidement, sans quoi l’animal en mourra.

Intoxication aux cyanobactéries : comment protéger mon chien lors des baignades ?

Comment protéger mon chien des algues bleues ?

Si on ne peut éviter totalement ces bactéries à partir du moment où son chien va dans l’eau ou se balade à côté d’elle, on peut toutefois chercher à éviter les risques de la baignade avec son chien.

Inspectez l'eau avant d'autoriser la baignade à votre chien

Cela passe par le fait de respecter soigneusement les interdictions de baignade, tout en vérifiant la surface de l’eau avant de se baigner dans les zones autorisées pour vérifier qu’il n’y a pas d’algues bleues.

Néanmoins, les algues ne sont pas toujours visibles à la surface, car elles peuvent se fixer aux rochers sous l’eau ou se cacher juste sous la surface de l’eau.

Malheureusement, ces algues peuvent parfois se présenter dans des zones où la baignade est autorisée, même si ces points d’eau sont généralement fermés dès qu’on apprend l’existence du danger.

Bien entendu, il faut proscrire la baignade dans toute eau présentant des cyanobactéries, et même éviter de se balader dans les environs.

Si vous vous baladez près d’une source d’eau croupie ou incertaine, gardez votre chien en laisse. Cela évitera aussi les risques de noyade.

Rincez bien le pelage de votre chien

Si le chien a des gouttelettes d’eau sur le corps suite à des éclaboussures, il pourrait s’intoxiquer plus tard en faisant sa toilette.

C’est pourquoi il faut laver le pelage de votre chien avant de le rincer abondamment à l’eau claire dès que vous en avez la possibilité, pour éviter de déclencher une terrible bombe à retardement.

Portez des gants pendant cette opération : les cyanobactéries sont également nocives pour les humains, même si nous les tolérons mieux que les chiens.

Intoxication aux cyanobactéries : comment protéger mon chien lors des baignades ?

Que faire dans le cas d’une intoxication aux cyanobactéries ?

Après une baignade ou même une balade à côté d’une source d’eau, appelez votre vétérinaire si votre chien présente un ou plusieurs de ces symptômes :

  • Difficultés respiratoires
  • Diarrhée ou vomissements
  • Convulsions ou tremblements, ou des difficultés à rester debout
  • Perte de connaissance
  • Salivation excessive

Après avoir appelé un soignant animalier et expliqué la situation, rendez-vous immédiatement au centre vétérinaire le plus proche, pour que votre animal soit soigné au plus vite. Il n’y a pas d’antidote à l’intoxication aux cyanobactéries, mais votre vétérinaire pourra soigner les symptômes de votre chien.

Si possible, prenez un petit échantillon de l’eau ingérée pour que des analyses puissent être faites, mais ne perdez pas de temps : une prise en charge vétérinaire rapide pourrait sauver la vie de votre animal !

A lire aussi : Vacances d’été : 9 dangers qui menacent vos chiens et chats pendant la période estivale

> La santé de votre chien est aussi une priorité.
Assurez le avec notre partenaire Assur O'Poil.

# danger, cyanobactéries
Par Nathalie D'Abbadie Crédits photo :

Shutterstock

0 commentaire(s)
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)