Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Assurance pour chien et chat</p>
Logo wamiz

La hernie discale chez le chien : cause, traitement, prévention

Mardi 09 Octobre 2018 |

La hernie discale est une affection qui touche la colonne vertébrale et la moelle épinière, et qui peut provoquer des symptômes graves et irréversibles, tels que la perte de motricité ou de sensibilité.

ASSUREZ VOTRE CHIEN

Comme n'importe quel membre de la famille !

Obtenez un devis gratuit en 2min et sans engagement sur bullebleue.fr !

Qu'est-ce qu'une hernie discale ?

La colonne vertébrale est traversée par la moelle épinière, à travers chaque vertèbre. Or, entre les vertèbres se trouvent un disque fibreux (bleu foncé) autours d’un noyau gélatineux (bleu clair), autour duquel s’axent les vertèbres. Lors d’une hernie, le disque se rompt et le noyau vient compresser la moelle ou les racines nerveuses.

La hernie discale chez le chien : cause, traitement, prévention

La zone comprimée peut varier : d’une racine nerveuse à la moelle épinière elle-même. Cela dépend énormément de la cause de la hernie, de son temps d’évolution, et de la zone touchée. Les symptômes varient aussi énormément : d’une simple gêne pour marcher à une paralysie complète.

Comment diagnostiquer une hernie discale ?

Les symptômes d’appel sont variables, et peuvent se confondre avec d’autres affections orthopédiques ou nerveuses. Un examen clinique est donc nécessaire pour évaluer les hypothèses, et les vérifier par des examens complémentaires.

On notera notamment :

  • douleur au dos
  • difficulté à se déplacer, boiterie
  • paralysie partielle, ou complète
  • perte de sensibilité, perte de la douleur

Le vétérinaire pratique ensuite un examen d’imagerie, qui peut varier en fonction des cas : radios, avec ou sans liquide de contraste (myélographie), scanner, voire IRM. Cet examen peut être pratiqué sous anesthésie.

L’objectif est d’appréhender le déplacement du disque, et la compression de la moelle épinière. Or, celle-ci est transparente aux rayons X, d’où la nécessité d’injecter un liquide de contraste dans le canal vertébral, ou de passer par un IRM, dans les cas les plus délicats.

Il est important de considérer cette affection comme une urgence, en particulier si les symptômes apparaissent et évoluent rapidement : les dégâts sur la moelle épinière peuvent rapidement devenir irréversibles, et le pronostic dépend donc énormément de la rapidité avec laquelle on intervient pour lever la compression.

Quels sont les facteurs de risque d’une hernie discale ?

Le risque est très différent en fonction des chiens, cela dépend de leur anatomie. Il faut distinguer deux types de hernies, en fonction de la vitesse d’apparition : la hernie discale aiguë, et la chronique.

Les hernies discales aigues se caractérisent par une mise en place très rapide, en moins de 24-48h. Ces hernies sont souvent liées à un choc, et potentiellement douloureuse. Les chiens avec de long corps, ou au contraire un corps « tassé », ont des tensions plus importantes qui s’exercent sur la colonne. On citera notamment les brachycéphales comme les Bouledogues, ou les chiens longilignes comme le Teckel, mais aussi le Berger Allemand, le Caniche ou le Cavalier King Charles. Ces races sont prédisposées aux risques de hernie.

Les hernies discales chroniques peuvent mettre des jours, voire des mois avant de manifester des symptômes visibles. Elles ne sont souvent pas douloureuses. Ce type de hernie peut toucher tous les animaux, cela dépend énormément de leur activité, leur âge, et leur prédisposition raciale (les races citées ci-dessus sont également plus à risque).

Comment soigner une hernie discale ?

Dans le cas d’une atteinte discrète, chronique, avec seulement une gêne ou une douleur dorsale, un traitement médicamenteux (à base d’anti-inflammatoire) est souvent suffisant.

Par contre, dans le cas d’une atteinte plus importante (notamment s’il y a une paralysie), le traitement chirurgical est vivement recommandé, car les lésions peuvent rapidement devenir irréversible. C’est une chirurgie d’urgence, il ne faut donc pas attendre que le chien récupère tout seul s’il perd le contrôle de ses membres, surtout s'il a perdu également la sensibilité.

La hernie discale chez le chien : cause, traitement, prévention

La chirurgie consiste donc à décomprimer la moelle épinière, en enlevant une partie de la vertèbre. Cependant, si la moelle a subi des dégâts, il n’est malheureusement pas possible de le soigner chirurgicalement, et la récupération, très aléatoire (de quelques semaines à jamais), dépend beaucoup du temps mis à lever la compression.

Le pronostic dépend de l’intensité de la hernie, et du temps mis pour intervenir : par exemple, un animal paralysé depuis moins de 48h a 50% de chances de remarcher. Ce chiffre tombe à 10% si l’affection a plus de 2 jours, avec une perte de la sensation de douleur.

Comment prévenir une hernie discale ?

D’une manière générale, il est recommandé d’éviter les déplacements verticaux pour les chiens : tous les sauts vont exercer des contraintes sur la colonne, pouvant conduire à la protrusion du disque, de manière plus ou moins brutale.

C’est encore plus vrai pour les races prédisposées : si vous avez un bouledogue ou un carlin, évitez-lui les descentes de canapé, les escaliers, etc.

De même, pour ces races, attention quand vous le prenez dans les bras : si vous le saisissez par les épaules, tous le poids des postérieurs repose sur les premières vertèbres thoraciques ! Il faut donc soulever le chien en glissant tout l’avant-bras sous son ventre, pour soutenir de manière égale tout le corps du chien.

Dr Stéphane Tardif
Docteur vétérinaire et rédacteur pour Wamiz

A regarder aussi : Pourquoi les chats dorment-ils tout le temps ?

> Vous recherchez une assurance pour votre chien ?
Assurez la santé de votre animal avec la mutuelle des vétérinaires
Crédits photo :

shutterstock

1 commentaire(s)
A mon avis un chien est comme un être humaine ilressent la douleur comme nous ,quand il fait chaud on voit le chien par terre cherchant la fraîcheur, ou s'abriter a l'abris de la chaleur ,la langue tendue ,galette. Qu'est ce on peut faire prendre un bain ,donne beaucoup d'eau pour lui éviter la déshydratation ne pas le mettre dans une niche exposer au soleil,s'il faut le mettre a l'intérieur de la maison lui éviter la ventilation trop rapprocher,Parce que il y'a des chiens les petite race comme le chihuahua est les caniche font des problèmes respiratoire comme bronchopneumopathie .voilà mon point de vue merci
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)