Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Interview de Géraldine Blanchard sur l'alimentation : "Une ration ménagère sera toujours plus digestible qu’un aliment industriel"

Samedi 27 Février 2021 | Par Eva Morand

Alimentation 100% naturelle, 100% industrielle ou un mélange des deux : quel est le bon choix pour nourrir son chien ou son chat ? La ration ménagère, cela coûte-t-il vraiment plus cher ? Est-elle vraiment adaptée à tous ? Géraldine Blanchard, vétérinaire spécialisée dans la nutrition, nous dit tout ce qu’il faut savoir avant de se lancer.

En 2009, Géraldine Blanchard, vétérinaire spécialisée dans la nutrition, a créé le site cuisine-a-crocs, destiné à proposer des conseils nutritionnels, ainsi que des recettes de rations ménagères pour chiens et pour chats. En Décembre 2020, son site a obtenu le prix de l’innovation par l’AFVAC dans la catégorie « Vétérinaire Augmenté » pour son nouveau service de coaching en ligne. L’occasion d’évoquer l’importance que devrait prendre l’alimentation de notre animal dans la vie de tous les jours.

Qu’est-ce qu’une bonne ration ménagère pour un chien ou un chat ?

Géraldine Blanchard : Une bonne ration ménagère est une ration qui est adaptée à l’animal en question. Il ne peut pas y avoir une ration pour tous. Pour qu’une ration ménagère soit correcte, il faut qu’elle couvre les besoins et l’appétit de l’animal et qu’elle soit faisable pour le propriétaire au quotidien.

Pour que ce soit simple, les nutritionnistes ont créé une recette qui amène 4 ou 5 ingrédients tous les jours : de la viande ou du poisson pour couvrir les besoins en protéines animales et en acides aminés, une source d’acides gras essentiels, comme par exemple, de l’huile de colza, une source de fibres, ce sont des légumes que l’on donnera toujours cuits et, éventuellement, des calories sous forme de féculents. Ça n’est pas obligatoire, car on peut en trouver dans d’autres ingrédients, mais c’est une source de calories peu coûteuse, c’est donc pratique lorsque l’animal le tolère.

On ajoute ensuite un complément minéral et vitaminé, amenant le calcium, les vitamines et les oligoéléments que l’on ne trouve pas dans les 4 autres ingrédients. Ces compléments représentent 50% des apports de la ration en micronutriments et sont vitaux pour la santé.

Les ingrédients sont-ils faciles à trouver?

Tous les ingrédients sont faciles à trouver en fonction de la zone géographique où l’on se trouve. Ce que nous proposons pour une ration ménagère, c’est une liste d’ingrédients, donc les gens peuvent choisir sur cette liste en fonction du choix de leur animal et de leur zone géographique.

Y a-t-il des ingrédients à bannir ?

Tous les ingrédients ne peuvent pas être recommandés pour tout le monde. Par exemple, pour un chaton en croissance ou une chienne en lactation, une alimentation basée sur du poulet et des courgettes, ne serait pas une bonne idée. Il n’y aurait pas assez de gras, il faudrait donc ajouter beaucoup d’huile ou une autre source de gras et cela ferait un trop gros volume (les courgettes étant très riches en eau). À l’inverse, ce régime « poulet-courgette » pourrait parfaitement convenir à un Labrador sédentaire.

Ce ne sont donc pas des aliments toxiques, mais ils sont inadaptés pour un animal donné alors qu’ils sont intéressants pour un autre.

Vous proposez toutes sortes de nutritions, notamment une mixte alternant croquettes et rations ménagères. Pour quelles raisons ?

Je ne prône pas d’alimentation, je dis simplement aux gens : « Vous voulez nourrir votre animal ? Je vais vous aider à le faire bien ».  J’estime que ce n’est pas à moi de dire à quelqu’un comment il doit faire.

Sur le site, on propose du tout industriel, du 100% ration ménagère ou du mixte (moitié industrielle, moitié ration ménagère). On propose ce dernier car c’est un bon intermédiaire entre le « tout ménager » qui est quand même un peu difficile pour les gens au quotidien et le « tout industriel » dans lequel on n’est jamais très sûr de l’aliment que l’on donne, de sa digestibilité et si l’aliment couvre les besoins de mon animal ou pas.

Par exemple, si un aliment industriel apporte une quantité de protéines trop importante, je vais adapter la ration ménagère en fonction. Au final, vous avez une alimentation moitié industrielle, moitié ménagère, mais l’ensemble est adapté et couvre les besoins en calories, en protéines et est équilibré pour votre animal.

Interview de Géraldine Blanchard sur l'alimentation :
« Le seul risque de la ration ménagère, c’est que les gens ne l’équilibrent pas »

Certains propriétaires hésitent à passer à la ration ménagère pensant que cela est contraignant, que leur dites-vous ?

S’ils hésitent par peur que cela leur prenne du temps, c’est gérable. La vraie raison pour laquelle ils peuvent hésiter, c’est plutôt quand on part en vacances ou quand on laisse son animal en garde. L’intérêt pour un chien ou un chat dans ces cas-là, c’est d’avoir une alimentation mixte (moitié industrielle, moitié ration ménagère), car on a l’avantage de pouvoir basculer sur de l’industriel quand on est absent (l’animal y est habitué) et on passe en ration ménagère la plupart du temps.

Justement, préparer une ration ménagère, c’est vraiment « gérable » ?

Cela prend environ 1h par semaine pour préparer les portions. On prépare une fois, on congèle les portions et chaque jour, on prend une portion que l’on met au congélateur pour la décongeler pour le lendemain. Si on veut mettre des féculents, il faudra juste prendre 5 min chaque jour pour les cuire.

Cela n’est-il pas plus coûteux qu’une alimentation industrielle ?

Une ration ménagère est beaucoup moins chère qu’une alimentation industrielle humide. En revanche, par rapport à des croquettes de très bonne qualité, cela coûte environ 20% plus cher. C’est la viande qui va faire le prix.

Quel est votre avis sur les croquettes sans céréales, de plus en plus présentes sur le marché ?

Je n’ai pas d’avis tranché sur le sujet car il y a beaucoup d’éléments à prendre en compte. Il y a des aliments qui contiennent trop d’amidon pour certains animaux, dans ce cas il faut un aliment qui en contienne moins. Il y a aussi des animaux qui ne tolèrent pas du tout les céréales. Pour ces animaux, il faut un aliment qui n’en contienne pas du tout. Après, il y a des aliments avec ou sans céréales qui ne contiennent pas assez de protéines pour couvrir les besoins d’un animal donné.  Je pense qu’il faudrait déjà revenir aux fondamentaux comme regarder la quantité de protéines et le profil des acides aminés qui sont présents.

Comment savoir si une ration ménagère convient à un animal ?

Ça, c’est un métier ! J’ai fait les calculs pour que cela soit le cas. Une ration ménagère sera toujours plus digestible qu’un aliment industriel, car elle a forcément subi moins de traitements (physico-chimiques, thermiques) et qu’elle contient des ingrédients extrêmement faciles à digérer pour l’animal. Si vous mangez une alimentation faite à la maison avec de la viande, des légumes, des yaourts etc. Il y a de bonnes chances pour que cela soit plus sain que quand vous allez au Fast-food !

Le seul risque de la ration ménagère c’est que les gens ne l’équilibrent pas. La référence dans l’alimentation d’un chien, quoi qu’on en dise, ça ne peut pas être une croquette. On peut se dire c’est pratique, ce n’est pas cher, c’est facile, ok. Mais la référence, ça ne peut pas être ça.

 

Merci à Géraldine Blanchard d'avoir répondu à toutes nos questions. 

# chien bio, chaton, chien sportif, chat obèse, chat senior, chat de race
Par Eva Morand Crédits photo :

Shutterstock

 

0 commentaire(s)
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)