Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Assurance pour chien et chat</p>
Logo wamiz

Basenji

Basenji
Basenji
Autre(s) nom(s) :
Terrier du Congo, Chien de Khéops
Section :
Type primitif

Caractéristiques physiques du Basenji

Le Basenji est un chien de petite taille, mésomorphe et mésocéphale, solide et à la musculature sèche. La tête est de largeur moyenne, pas grossière et bien ciselée. Lorsqu’il dresse les oreilles, des rides se forment sur la partie antérieure de la face, en donnant à ce chien son expression « stupéfaite » caractéristique. La queue, attachée haut, forme un ou deux anneaux.

Poil : court et soyeux.
Couleur : saure avec taches blanches et bout de la queue blanche. On trouve aussi des sujets blanc et noir, ou blanc, noir, et feu. Le saure peut être très sombre à cause d’une pigmentation noire très accentuée ; dans ce cas, les taches blanches sont très petites.
Taille : environ 43 cm pour le mâle et 40 pour la femelle
Poids : environ 11 kg pour le mâle et 9 pour la femelle

Origines et histoire

Les premières traces de cette race se retrouvent sur des inscriptions qui datent d’il y a 5 000 ans. Il a été introduit en Europe en 1934. Les tribus africaines l’utilisaient dans les forêts en tant que chien guide. Certains chercheurs soutiennent qu’il est l’ancêtre des Terriers.

Caractère et aptitudes

Longtemps utilisé pour suivre des pistes et signaler la présence de proies ou d’animaux féroces, Le Basenji était également employé à la chasse au petit gibier. C’est un chien très propre, qui ne salit pas inutilement la maison et se nettoie consciencieusement à la manière d’un chat. Il peut être méfiant envers les étrangers, alors qu’il est très amical et sociable avec sa famille et s’adapte aussi aux enfants. Il s’agit toutefois d’un chien primitif qui a besoin de beaucoup d’exercice. Il n’est pas très docile et, s’il flaire une trace, il a tendance à ne pas répondre à l’appel.

Affectueux :

Bien qu’il soit primitif et donc potentiellement plus indépendant que d’autres, le Terrier du Congo, comme on peut également l’appeler, est un chien affectueux qui s’attache généralement à une personne en particulier.

Joueur :

Très actif et joueur, il est très agréable d’interagir par le jeu avec ce chien notamment grâce à son intelligence et sa vivacité.

Il est conseillé d’éviter les jeux de lancé qui ne font que renforcer les instincts de poursuite, déjà très développé chez ce chien initialement utilisé pour la chasse.

Calme :

Ce chien ne sera calme que s’il a été suffisamment dépensé et stimulé dans la journée. Autrement, il peut se montrer très insistant dans ses demandes d’attention pour exprimer son ennui.

Intelligent :

Chien de travail assez polyvalent, ce chien est très malin ! Malheureusement, son intelligence et sa vivacité sont bien souvent bridées par des maîtres peu respectueux qui veulent en faire un chien de compagnie “parfait”.

Chasseur :

Longtemps utilisé pour suivre des pistes et signaler la présence de proies ou d’animaux féroces, le chien Basenji est également employé à la chasse au petit gibier en Afrique. De fait, bien qu’il soit moins utilisé en Europe pour ses qualités de chasseur, son côté primitif lui a permis de maintenir intacts ses instincts.

Craintif / méfiant avec les inconnus :

Toujours en alerte, ce chien se montre méfiant voire distant à l’égard des étrangers. Il a besoin de temps avant d’accorder sa confiance. Et une fois qu’elle est accordée, un seul faux pas peut la remettre en question.

Indépendant :

Ce chien est très indépendant bien qu’il s’attache souvent à une personne de son groupe social. Il a à la fois besoin de l’attention de son maître mais aussi de se tenir parfois à l’écart.

Comportement

Supporte la solitude :

Bien qu’il soit très indépendant comme de nombreux chiens primitifs, ce chien n’aime absolument pas rester seul, et encore moins dans un endroit confiné. Il n’est donc pas envisageable de l’isoler dans une petite pièce ou un chenil.

Facile à éduquer / obéissant :

Comme de nombreux chiens primitifs, il n’est pas aisé d’obtenir la coopération du Basenji qui ne voit parfois aucun intérêt à obéir. Il est souvent considéré comme l’un des chiens les plus difficile à éduquer.

En effet, s’il ne perçoit pas de sens ni de cohérence dans les indications que l’on lui demande, il peut alors se montrer désobéissant, têtu, voire hautain.

Il faut se montrer très patient, sûr de soi et surtout cohérent si l’on souhaite obtenir de beaux résultats avec ce chien. Mais dans tous les cas, ce ne sera jamais un chien de cirque qui obéira au doigt et à l’oeil à son maître simplement pour lui faire plaisir et obtenir une friandise.

Ce n’est qu’en créant et renforçant une très grande complicité que le chien Basenji pourra se montrer coopératif.

Aboiement :

Sans être complètement muet, le Basenji n’aboie pas, il chante. Il émet des vocalises qui peuvent être très aiguës et qui rappellent un peu le jodel tyrolien.

Fugueur :

S’il sent une piste intéressante, ce chien primitif aux instincts bien marqués peut alors partir à toute allure sans se retourner ni prêter attention aux tentatives de rappel de son maître.

Destructeur :

Puisque ce chien n’apprécie vraiment pas la solitude, de gros dégâts peuvent être constatés à la suite d’une absence trop prolongée sans aucunes activité d’occupation.

Gourmand / glouton :

La nourriture peut être un bon moyen pour obtenir la concentration de ce chien très têtu et souvent difficile à éduquer.

Chien de garde :

Méfiant vis à vis des inconnus, ce n’est pas un chien de garde à proprement parler mais il peut donner l’alerte avec ses vocalises caractéristiques si un intrus approche.

Premier chien :

Il peut être assez désarmant d’adopter un Chien de Khéops, ainsi parfois nommé, comme premier animal de compagnie. En effet, son côté têtu et indépendant peut en décourager plus d’un ! Des maîtres novices seraient rapidement tentés de baisser les bras mais il faut dans ce cas ne pas hésiter à faire appel à un professionnel de l’éducation et du comportement canin.

Conditions de vie

Basenji en appartement :
La vie en appartement n’est possible pour ce chien que s’il est stimulé et promené plusieurs fois par jour. Il ne peut se contenter de quelques sorties hygiéniques le matin et le soir.

Ses maîtres doivent être très disponibles. En effet, ne supportant pas la solitude, il pourrait se montrer très bruyant en poussant des hurlements pour exprimer son mécontentement ; ce qui pourrait déranger les voisins d’un immeuble par exemple.

Le mieux pour ce chien est de vivre à la campagne, dans une maison avec un jardin bien clôturé pour éviter les fugues (fréquentes chez cette race).

Il ne doit pas vivre en extérieur, notamment lorsqu’il pleut car ce chien ne supporte pas bien les intempéries.

Besoin d’exercice / sportif :

Pour canaliser leur grande énergie et contrôler un minimum leurs instincts, il convient de proposer aux chiens Basenjis des activités stimulantes, le plus régulièrement possible.

De longues balades quotidiennes sont indispensables et pour aller plus loin, il est conseillé d’inscrire son chien dans un club spécialisé en agility, pistage, course, etc.

Voyage / Facilité de transport :

Au vu de son gabarit moyen, ce chien peut assez facilement suivre ses maîtres partout s’il a été suffisamment socialisé dès son plus jeune âge aux différents environnements et stimuli qui les accompagnent.

En revanche, bien qu’il fasse partie des “petits chiens”, son poids ne lui permet pas de pouvoir voyager en sac de transport. Il convient donc de lui apprendre à marcher en laisse sans tirer mais aussi à attendre sans s’impatienter, notamment dans les transports en commun.

Compatibilité

Le Basenji et les Chats :

Si le chiot Basenji n’a pas été habitué à côtoyer des chats dès son plus jeune âge, il sera compliqué de lui imposer une telle cohabitation, notamment à cause de son instinct de prédation très marqué.

Le Basenji et les Autres chiens :

De nature plutôt sociable, le chiot Basenji a toutefois besoin d’une socialisation de qualité dès son plus jeune âge pour apprendre à communiquer avec ses semblables. La cohabitation peut parfois être compliquée (notamment entre chiens entiers de même sexe), à part si les sujets ont grandi ensemble.

Le Basenji et les enfants :

Il s’entend généralement bien avec les enfants mais seulement si ces derniers le respectent. Ses réactions peuvent être imprévisibles s’il se sent menacé ou qu’il est traité de manière irrespectueuse.

Le Basenji et les Personnes âgées :
Bien que des personnes retraitées pourraient parfaitement convenir à ce chien qui ne supporte pas la solitude, il a besoin de maîtres sportifs et dynamiques pour répondre à ses nombreux besoins de dépense.

Santé

Il a vécu pendant des millénaires en chassant au milieu des forêts et des savanes africaines et c’est donc un chien très robuste, qui connaît moins de problèmes que d’autres races plus connues et répandues. L’unique problème peut provenir de l’étroite consanguinité, étant donné le nombre réduit de sujets d’origine.

Résistant / robuste :

Il a vécu pendant des millénaires en chassant au milieu des forêts et des savanes africaines et c’est donc un chien très robuste. L’unique problème peut provenir de l’étroite consanguinité, étant donné le nombre réduit de sujets d’origine.

Supporte la chaleur :

Originaire d’Afrique, ce chien ne craint pas la chaleur et adore se reposer au soleil.

Supporte le froid :

Bien que plutôt rustique, ce chien n’aime pas le froid et encore moins l’humidité. Il n’est pas rare de voir un Basenji refuser aller se promener par temps de pluie.

Tendance à grossir :

Son dynamisme lui permet de maintenir son poids de forme.

Maladies fréquentes :

  • Syndrome de Fanconi (problème rénal)

  • Dysplasie de la hanche

  • Hernie inguinale

  • Colobome (développement inachevé de l’oeil)

Toilettage et entretien

Le Basenji est un chien très propre qui se lave tout seul comme un chat. Il ne demande donc que très peu d’entretien. Toutefois, cela n’empêche pas de le brosser régulièrement pour maintenir la beauté et les qualités protectrices de sa robe.

Perte de poils :

Ce chien perd très peu de poils.

Prix

Le prix d'un Basenji varie en fonction de ses origines, son âge et son sexe. Il faut compter en moyenne 800€ pour un chien inscrit au LOF. Les lignées les plus hautes peuvent être vendues jusqu'à 1000€.

Concernant le budget moyen pour subvenir aux besoins d'un chien de ce gabarit, il faut compter environ 30€/mois.

Espérance de vie moyenne : environ 10 ans

Remarques et conseils

Le Basenji est connu comme « le chien qui n’aboie pas » : en réalité, il émet des vocalises qui peuvent être très aiguës et qui rappellent un peu le jodel tyrolien.

12 commentaire(s)
Pourais-je savoir Pourquoi c'est écris Grande-Bretagne à la place de Congo comme origine? Car le Basenji est un chien congolais de la région du Kasaï son nom signifie sans manière au pluriel.
Bonjour,
J'ai adopté une femelle Basenji il y a à peu prés 8 mois dans un élevage elle a 5 ans et j'ai de gros problème avec elle j'aurais besoin de quelques conseils car elle est trés fugueuse la SPA vient de la retrouvé après une énième fugue nous l'avons amené voir plusieurs comportementaliste qui nous ont dis que nous pourrions rien faire de plus avec elle.
Nous avons voulu la placer avec quelqu'un qui à plus d'experience que nous mais c'est difficile de trouver. J'aurais besoin de vos conseils pour l'aider à vivre au mieux ces traumatisme avant de lui trouver une famille.
Bonjour,
J'ai adopté une femelle Basenji il y a à peu prés 8 mois dans un élevage elle a 5 ans et j'ai de gros problème avec elle j'aurais besoin de quelques conseils car elle est trés fugueuse la SPA vient de la retrouvé après une énième fugue nous l'avons amené voir plusieurs comportementaliste qui nous ont dis que nous pourrions rien faire de plus avec elle.
Nous avons voulu la placer avec quelqu'un qui à plus d'experience que nous mais c'est difficile de trouver. J'aurais besoin de vos conseils pour l'aider à vivre au mieux ces traumatisme avant de lui trouver une famille.
Mes beaux-parents on un basenji et il est génial c'est le plus gentil des chiens , on s'amuse bien avec lui malgré ses 12 ans :) nous aimerions en avoir un mais les prix sont trop exorbitant pour nous alors nous cherchons dans les refuges
J'ai un basenji et en effet ce sont des chiens très calme et joueur a leur moment , qui ecoute quand il veux , donc toujours tenu en laisse car fugueur mais sinon c'est un amour de chien qui ce plie en 4 pour nous faire plaisir , il est trés calin avec moi voir pot de colle. Le mien porte aussi un manteau en hiver seulment car il est très frileux alors ne veux pas sortir faire ces besoin. Ce qui est des activités physique il a besoin de beaucoup ce depenser ce qui est pratique avec le mien c'est qu'il peut jouer avec le chien de ma mere ( un croisée border collie) donc il ce defoule bien et en general sont tres calme le soir venu. En tout cas je ne regrette pas d'avoir pris cet race de chien je l'adore et pour rien au monde je m'en séparerais de mon toutou d'amour.

Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)