Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Les perles du véto : "le dépucelage de chat"

Samedi 21 Avril 2018 |

Comme beaucoup de professions de service, les vétérinaires voient souvent des petites histoires rigolotes entre les murs de leur clinique. Voici une série qui reprend quelques-unes des anecdotes les plus mignonnes que nous rapportent les propriétaires de chats.

Ces histoires sont inspirées de mon expérience propre, ainsi que du groupe public Facebook « Les perles des clients vétérinaires ». Elles sont anonymes et ne visent pas à dénigrer, simplement à partager quelques petits moments cocasses ou insolites de notre quotidien !

Overbooké

« Clinique des Zanimo, bonjour !
- Bonjour, je vous appelle pour prendre rendez-vous avec Dr Véto mercredi.
- Oui bien sûr, à quelle heure?
- Alors ce qu’on va faire, je vais aller chercher mon agenda, et je vous rappelle dans 15min »

Le dépucelage de chat

Une jeune femme m'amène sa minette en consultation et je lui fais remarquer qu'elle a des puces.
Elle réagit vivement : « Ah bon ? Quelle horreur !! Vous pouvez la dépuceler ? »

Le diable de Tasmanie

Une dame me décrit le chat qu’elle va nous apporter :
« Mais si vous savez, il a les poils long comme les sacrés de Tasmanie... »

Cette dame voulait surement évoquer le Birman, ou Sacré de Birmanie, ce chat qui porte si bien son nom pour sa morphologie et son tempérament insolite.

Les perles du véto :

La stérilisation forcée

« Bonjour, je voudrais prendre rendez-vous pour mon petit chat pour le faire encastrer ! »

Le lait trans-dimensionnel

« Bonjour, je viens acheter du lait matérialisé pour un chaton de 2 jours »

Le Fauve

Comme d'habitude pour finir, voici une anecdote personnelle : il est des moments cocasses dans la vie d'un vétérinaire, comme le jour où un client vous apporte cette caisse de transport pour la chirurgie de son chat dans la matinée :

Les perles du véto :

La caisse contient un gros matou de plus de 10kg. Vous n'avez naturellement pas ignoré la présence des gants de contention, fournis avec la caisse, en prévision du carnage à venir ! Le chat a en effet été présenté comme un véritable lion...

Le chat n'est véritablement pas un animal facile à soigner : craintif, peu sociable et encore moins enclin à la manipulation, il répond souvent par l'agressivité, et apprend vite à se méfier des lieux comme la clinique. On apprécie alors quand le propriétaire connait son chat, et nous prévient du danger : d'une part, cela évite d'aller au front et de se faire blesser, mais c'est aussi utile au chat. On peut en effet s'organiser pour l'anesthésier sans le sortir de sa boite, ce qui assure pour lui le moins de manipulations possibles pour le soigner.

Voici le fauve une fois endormi, on reconnait ne pas vouloir se battre avec lui vu sa taille !

Les perles du véto :

Dr Stéphane Tardif
Docteur vétérinaire et rédacteur pour Wamiz

A lire aussi : VDM : 5 choses que vous ne devez jamais (mais alors jamais) faire à votre chat

Crédits photo :

Shutterstock

2 commentaire(s)
dans tous les métiers il y a des anecdotes cocasses ça détend un moment !!!
Pittoresque! Mais de sympathiques histoires, il y a toutes sortes de chats et toutes sortes d'humains pour partager leur vie!
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)