Publicité

Lutter contre la dépression saisonnière du chat grâce à la luminothérapie

chien chat lumière chien chat lumière
© Emma White - Flickr
La rédaction

Publié le

Nos animaux de compagnie sont eux aussi sensibles à la quantité de lumière qu'ils reçoivent au quotidien, surtout en ce qui concerne les chats.

Conséquence : lorsque les jours commencent à raccourcir, et le soleil à décliner, chiens et chats souffrent parfois d'un coup de blues. Le manque de lumière peut en effet engendrer une augmentation de la production de mélatonine. Cette hormone, surnommée l'hormone du sommeil, est commune aux humains et à de nombreux mammifères. Une surproduction de mélatonine peut provoquer somnolences, stress et dépression, y compris chez nos animaux de compagnie.

Qu'est-ce que la luminothérapie ?

Les lampes de luminothérapie, qui diffusent une lumière proche de celle du soleil en termes d'intensité et de spectre lumineux, contribuent à réguler l'horloge biologique des animaux comme celle des humains en rééquilibrant le taux de mélatonine.

Méthode non-invasive, naturelle et économique, la luminothérapie se démocratise de plus en plus et peut s'avérer aussi efficace sur des chats ou des chiens victimes d'une petite déprime saisonnière.

Comment ça marche ?

Soyez prudents. Les séances de luminothérapie peuvent être quotidiennes mais ne doivent pas être trop longues. On recommande des séances de 30 minutes avec une lampe d'une intensité de 10 000 lux. Une bonne occasion de passer un bon moment de détente et de complicité avec son animal de compagnie.

Pour le choix de la lampe, privilégiez celles qui portent la mention CE et assurez-vous qu'elles n'émettent pas de rayons UV ni d'infrarouges. Les prix peuvent varier entre 40 euros et plusieurs centaines d'euros.

Alliée à de l'exercice, des jeux stimulants et l'instauration d'une routine rassurante, la luminothérapie aidera votre chat ou votre chien à passer un automne et un hiver sereins.

 

Laisser un commentaire
2 commentaires
Utilisateur anonyme

Utilisateur anonyme

Tout à fait d'accord avec cet article. Moi même atteinte de trouble affectif saisonnier (TAS), j'ai testé bon nombre de lampes avant de trouver mom bonheur. J'ai accepté de participer à la rédaction d'un guide si cela peut en aider quelques uns dans mon cas :
choisir la meilleure lampe de luminotherapie
Utilisateur anonyme

Utilisateur anonyme

http://achetezlemeilleur.com/meilleure-lampe-luminotherapie-comparatif-test-avis/
Confirmation de la suppression

Êtes-vous sûr de vouloir supprimer le commentaire ?

Connectez-vous pour commenter