Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • Wamiz Box
Race de chien :

Comment bien choisir son chien d’appartement ?

choisir chien appartement

Avant de choisir son chien

Bien choisir un chien d'appartement n'est pas évident. Il faudrait pouvoir tester chaque race dans une situation normale pendant quelques jours ou quelques semaines, et pouvoir dialoguer avec différents propriétaires de chacune de ces races pour leur demander un avis éclairé. Tout cela n’est évidemment pas possible. Alors, comment choisir son chien ?

Faire un bon choix est très important, car on n’achète pas un chien comme on acquiert un objet.

L’achat d’un animal représente un engagement et une responsabilité pour environ une quinzaine d’années, durée de vie moyenne d’un chien.

Il est toujours très important de profiter de votre visite de l’élevage pour parler avec l’éleveur, pour lui exposer vos préoccupations, et pour observer les chiens adultes présents dans l’élevage. Il saura vous conseiller et, suivant votre type de vie, saura vous orienter vers telle ou telle race, ou vers telle ou telle portée.

On peut définir un certain nombre de critères assez simples pour choisir son chien d’appartement :

La taille et le poids

Les races de chiens dites d'appartement sont en général petites. Le plus lourd pourrait être le Bouledogue français dont le poids peut atteindre, pour les sujets les plus lourds, 14 kilos. Les plus légers sont le Chihuahua et le Yorkshire, dont le poids peut descendre aux environs d’un kilo.

Ce premier critère est très important à prendre en considération. En effet, si vous habitez un appartement au cinquième étage et que vous devez porter votre chien dans l’escalier ou dans l’ascenseur plusieurs fois par jour, il faudra choisir un chien de très petit format. La taille de votre chien est également importante suivant le modèle de voiture que vous conduisez.

Le caractère

Suivant votre propre personnalité, il faudra choisir un chien plutôt calme ou plutôt débordant d’énergie, un chien plus ou moins facile à éduquer, un chien bruyant ou silencieux...

Il est toujours extrêmement intéressant de voir les parents du chiot que vous souhaitez acheter ; en effet, ils sont souvent une indication précieuse sur la vraie personnalité de leur descendance ; sont-ils agressifs ou dociles, sont-ils calmes et silencieux, ou joueurs et pleins de vie ?

Les rapports avec les enfants

Les enfants aiment beaucoup jouer avec les chiens. Certaines races adorent les jeux et les bruits des enfants, tandis que d’autres ne supportent pas la brusquerie enfantine. Encore une fois, il faut en parler avec l’éleveur chez lequel vous allez acheter votre chien.

Il est même conseillé d’emmener vos enfants au moment du choix, afin de pouvoir observer comment les chiens adultes présents dans l’élevage se comportent avec eux. Dans tous les cas, même si vous avez déniché le chien qui sera le compagnon idéal de vos enfants, il faudra tout à la fois que les enfants et le chien acceptent les règles du jeu dès le départ. Chacun doit respecter l’autre et chacun doit pouvoir se retirer au calme dans son coin à lui, lorsqu’il souhaite se reposer ou bien s’isoler.

Les rapports avec les autres animaux

Si vous êtes déjà l’heureux propriétaire d’un autre chien, d’un chat, d’un hamster, d’un oiseau ou de poissons d’aquarium, il faut choisir un chien qui acceptera tout ce petit monde et qui saura se faire accepter par lui. Les Terriers sont issus de nombreuses générations de chiens de chasse, et on peut penser que votre chinchilla préféré risquera sa vie en présence d’une machine à chasser les rongeurs comme un Scottish Terrier, par exemple.

Un chien pour le sport

Vous souhaitez avoir un petit chien, mais il devra vous accompagner dans vos longues promenades quotidiennes ou hebdomadaires, ou mieux, vous suivre pour un petit footing. Savez-vous qu’il existe des concours d’agility pour toutes les races de chiens ? Suivant leur catégorie, ils vont se mesurer avec leurs congénères sur des épreuves de vitesse, de sauts, d’obéissance. Il ne faut pas se fier à leur taille.

En général, sauf peut-être pour les races minuscules, les chiens de compagnie qui suivent un entraînement régulier peuvent être de bons chiens de sport. Bien entendu, les efforts doivent être adaptés à leur taille et à leur endurance. Mais si vous êtes modeste dans vos ambitions sportives et que le chien vous suit depuis qu’il est assez grand pour le faire, il sera un très bon compagnon de jeu et un grand sportif. N’oubliez jamais que chaque effort doit être progressif, et qu’il ne faut pas pousser un chien au-delà de ses possibilités.

Un chien de garde

Si votre chien d’appartement est le meilleur des chiens de compagnie, il peut également être un bon chien de garde en vous avertissant par ses aboiements de la présence d’un étranger indésirable. On pourrait classer nos chiens d’appartement en plusieurs catégories : les chiens qui n’ont aucun rôle de protection ou de garde - où l’on pourrait, par exemple, inscrire les Lévriers - et les avertisseurs, c’est-à-dire les chiens qui par leurs aboiements vont vous prévenir de la présence anormale d’un intrus. Ce sont les plus nombreux dans ce groupe.

La plupart des chiens de cette liste sont capables d’être de bons avertisseurs : leur ouïe est très développée, et ils ne dorment que d’un seul œil. Il existe également de petits chiens qui vont passer à l’action et mordre, parfois très dangereusement, l’intrus. Dans cette dernière catégorie on pourrait inscrire toute la liste des Terriers.

Bien entendu, il existe de fortes variations individuelles. En général, les chiots vont adopter le même comportement que leurs parents. Il existe des lignées de bons gardiens ou de bons aboyeurs, et des lignées de chiens qui ne montrent aucun intérêt pour la garde ou la défense. Encore une fois, il faut demander conseil à l’éleveur et observer le comportement des parents de la portée où vous allez choisir votre chiot.

La place disponible

Votre choix de race doit tenir compte de la place que vous pouvez consacrer à votre chien dans l’appartement. Le plus petits des chiens ne dépasse pas 1 kilo et les plus grands atteignent plus de 10 kilos.

Le chien doit disposer d’un coin bien à lui où il pourra se reposer au calme, sans que personne ne le dérange. Il faut prévoir un endroit dans votre appartement qui lui sera réservé. Suivant sa taille, cet endroit sera plus ou moins grand.

Le temps réservé à votre chien

Un chien, il faut s’en occuper. Il faut le nourrir, le promener, le toiletter. Le temps que vous passez à vous occuper de votre chien n’est peut-être pas toujours une corvée, mais il y aura des jours où cela ne sera pas forcément très agréable. Vous devez savoir quel temps de votre journée, ou de votre semaine, vous êtes prêt à consacrer à votre chien.

Il existe sans doute près de chez vous un parc où vous pourrez l’emmener en promenade. Cela vous sera bénéfique autant qu’à votre animal, mais lorsqu’il pleut ou lorsque la température est basse, il faudra quand même sortir votre chien pour sa promenade quotidienne. Si vous êtes absent toute la journée, le chien supportera assez mal la solitude.

Le toilettage

Certaines races dont la fourrure est très abondante demandent un toilettage suivi, fréquent et très long. Là encore il faut savoir décider quel temps vous êtes prêt à consacrer à votre chien pour son toilettage. Un Yorkshire ou un Lhassa Apso demandent plus de brossage, peignage et bains qu’un Chihuahua, dont le poil est très court.

Les vacances

Pour les vacances, vous avez le choix entre différentes possibilités. La plupart des propriétaires de chiens préfèrent évidemment que leur animal les accompagne en vacances. Les petites races posent moins de problèmes que leurs cousins géants, tant pour le transport que pour l’hébergement. Mais renseignez-vous bien à l’avance, car tous les hôtels ou campings n’acceptent pas forcément les animaux de compagnie.

Vous pouvez aussi choisir de laisser votre chien en pension, pendant la période de vos vacances, ou demander à un ami de s’en occuper en votre absence. Mille solutions existent toujours, mais il faut y penser suffisamment tôt.

Le budget

Les chiens de petite taille ne coûtent pas cher en alimentation, mais ils occasionnent des frais de toilettage, de soins vétérinaires, d’assurance, de produits d’entretien, d’accessoires, de pension, etc. Ces frais atteignent assez vite plusieurs dizaines d’euros par mois.

Cela représente un budget qu’il faut gérer correctement. Bien entendu, même si vous êtes dépensier, le coût d’un chien reste toujours très modeste, et bien inférieur à d’autres dépenses du ménage. Mais il faut prévoir ces dépenses, et les intégrer dans le budget de la famille.

Retrouvez toutes les races de chiens d'appartement.

 
Michel Bolzinger
  • Docteur vétérinaire passionné par les chiens et auteur d'ouvrages de référence sur les animaux de compagnie

4 commentaire(s)

Divine94800 a écrit:
il y a 2 ans
chihuahua:ece donne moi des conseils sur le chihuahua stp
Miss-Light a écrit:
il y a 4 ans
Bouledogue français :D
Chloe28340 a écrit:
il y a 6 ans
Moi j'ai beaucooup les Cavalier King Charle !
Chihuahua a écrit:
il y a 6 ans
J'adore les chihuahua est même si cela coûte assez cher il faut avoir le temps de le coiffer,de le ponponner !!!!
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)