Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Race de chien :

Apprendre à son chien à bien se tenir chez les autres

apprendre a son chien a bien se tenir chez les autres

Clivage maître/non maître

Votre animal fait partie de votre vie, vous ne pouvez vous imaginer une seule minute sans lui. C’est tout à fait compréhensible. Mais vous ne devez pas occuper le reste du monde ni vous fâcher avec tous parce que vous avez chez vous une boule de poils. Vous ne devez pas non plus penser que tout le monde aime les chiens.

Certaines personnes, sans les haïr, ne souhaitent pas recevoir d’animaux chez eux. Il faut que les maîtres acceptent cette prise de position. Les relations avec les non-maîtres n’en seront que meilleures. Les raisons de « refus » d’un animal peuvent vous sembler aberrantes : présence de poils, peur que l’animal ne détériore le canapé, etc. Un « bon » maître conscient de ses droits et de ses devoirs doit tolérer cette attitude.

Il faut reconnaître aux autres le droit de ne pas aimer les chiens ou de ne pas vouloir recevoir le chien des autres chez eux bien qu’ils en aient un. Certaines personnes ont par exemple peur des chiens, de votre chien, et ne souhaitent pas le dire ouvertement ; il faut le deviner.

Le maître doit être un fin psychologue envers son chien, mais aussi envers les autres personnes. Le clivage maîtres/non maîtres est souvent dû aux maîtres eux-mêmes, et cette situation est très négative pour tous.

Il faut donc, pour éduquer correctement votre chien et le rendre agréable à tous, savoir le faire passer inaperçu, c’est-à-dire qu’on ne le voie pas : soit parce qu’il sait être discret, soit tout simplement parce qu’il n’est pas là.

Oui ! Vous pouvez sortir sans lui. L’animal est, nous vous le rappelons, un plus dans votre vie et non un frein. Il faut que vous soyez convaincu de cela. Vous pouvez et vous devez parfois sortir sans lui. Un animal trop attaché à son maître risque de développer certains troubles du comportement, regroupés sous l’appellation « anxiété de séparation ».

Voici quelques situations types, ainsi que les obstacles à surmonter et des solutions. Anticiper le comportement de l’animal est la première étape de l’éducation. Le corriger en cas de situations difficiles est la seconde.

Vos amis ont un animal

Lorsque vous arrivez chez des amis, il ne vous paraît pas normal d’ouvrir toutes les portes, de demander si vous pouvez vous coucher dans la chambre et d’enfiler le pyjama de Monsieur ! Il en est de même pour votre animal. Il n’est pas chez lui. Vous ne devez pas le laisser renifler partout, ni ouvrir tous les placards, même si c’est un chiot.

Le problème est que ce comportement exploratoire est normal chez un jeune animal. Il faudra quand même l’empêcher. La règle de base est que votre chien doit respecter le territoire de l’autre animal, quel qu’il soit (s’il y en a un).

Vos amis ont un chat
C’est à votre chien de rester tranquille même si le chat vient le voir. Ce n’est pas au chat de se cacher sous un lit toute la soirée. En général, le chat, après avoir pris peur s’il n’est pas habitué aux chiens, revient discrètement. C’est au chat d’être en « sécurité », même si cela semble difficilement réalisable en pratique. Si votre chien ne supporte pas de le voir, remettez-lui sa laisse et attachez-le.

Vos amis ont un chien
La situation, en cas de mésentente, est plus compliquée. Aucun des deux chiens ne cédera. Il est primordial de savoir que c’est à vous, en tant que maître, de céder pour votre animal. S’il faut enfermer un des deux chiens pour éviter la bagarre, c’est le vôtre qu’il faut choisir. En effet, même si c’est l’autre chien qui attaque, il est mal élevé, c’est certain, mais il est chez lui.

Dans l’intérêt de votre animal et de la suite de son éducation, il ne faut pas enfermer l’autre. Votre chien aurait alors l’impression que partout où il arrive, le domaine lui est réservé. Il doit avoir conscience que chez les autres il n’a pas de place attitrée.

Vos amis n’ont pas d’animal

Ils ont accepté de recevoir le vôtre, soit en connaissance de cause car ils ont déjà eu un chien, soit dans l’ignorance la plus totale. Ils pensaient qu’un chien « ça » dort toute la soirée sous la table. Au cours de cette fameuse soirée, ils se rendent compte que non : Rex ne dort pas du tout.

Ils aiment bien les animaux
Ils vous l’ont dit ; vous les avez crus. Ils les aiment mais n’aiment pas les conséquences (poils, pipi…). Quand ils ont vu arriver le Briard tout poilu, ils ont fait : « Oh… il est gros et il a beaucoup de poils. » Oui, c’est un chien ! Votre chien qui flaire un territoire neutre d’odeurs animales mais rempli de senteurs humaines retrouvera l’instinct du marquage.

Comme on sait que pour marquer il urine, mieux vaut se méfier ! C’est dans cette situation que l’on se rend compte que l’apprentissage du territoire à la maison est fondamental. Car si votre animal respecte les zones interdites chez vous, il respectera les zones étrangères à son domaine.

Si vous avez des problèmes chez les amis, reprenez l’éducation chez vous. Car il ne faut pas compter faire quoi que ce soit durant la soirée. Les premières remarques des amis vous auront fait perdre l’autorité sur le chien. Ce dernier le sent très bien. De plus, dès que vous élèverez la voix, vos amis vous opposeront gentiment un : « Laissez-le, il est adorable. »

Ils n’aiment pas les animaux
Ils ne vous l’ont pas dit clairement. Ils ont voulu être gentils. Mais quand vous arrivez et qu’ils vous proposent de l’enfermer dans la salle de bains toute la soirée « pour qu’il soit mieux », vous avez compris… Trop tard !

En général, votre chien se comporte alors au plus mal. C’est perdu pour cette fois. La leçon à tirer de tout cela est qu’il ne faut pas essayer d’aller partout à tout prix avec son chien. Même avec un animal bien élevé, certaines situations sont trop difficiles à gérer. Apprenez-lui la solitude ; vous passerez, chacun de votre côté, des soirées bien plus sereines.

> Un problème d'éducation ?
Découvrez notre méthode exclusive pour éduquer votre chien facilement !

 
Florence Desachy
  • Docteur vétérinaire comportementaliste, enseignante et directrice d'une collection d'ouvrages animaliers

0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)