Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Dois-je faire vacciner mon lapin nain ?

Mardi 09 Juillet 2019 |

Le lapin nain est un animal vivant souvent à l’intérieur. Contrairement à nos chats et chiens, il a rarement l’occasion d’avoir des contacts avec ses congénères. Du coup, certains propriétaires se demandent : dois-je faire vacciner mon lapin nain ? La réponse est oui !

Les lapins peuvent contracter deux maladies gravissimes : la myxomatose et la maladie hémorragique. Elles s’attrapent via les puces et les moustiques ou le foin. Heureusement, des vaccins existent pour protéger nos petits compagnons à longues oreilles.

Vaccins du lapin : contre quelles maladies ?

La vaccination du lapin consiste à protéger l’animal des microbes qui pourraient le rendre malade. Votre lapin nain peut être vacciné contre deux maladies potentiellement mortelles :

  • La myxomatose

La myxomatose est une maladie due à un virus. Initialement présente sur le continent américain, elle a été introduite en Europe au XIXème siècle. On la rencontre aussi bien chez le lapin sauvage (de garenne) que chez le lapin domestique.

Elle se manifeste par de nombreux nodules sur tout le corps. Elle provoque également un gonflement des paupières et de la zone génitale. On rencontre aussi une forme respiratoire se traduisant par une pneumonie. La myxomatose se transmet d’un animal contaminé à un lapin sain par piqûre de moustiques ou de puces.

Dois-je faire vacciner mon lapin nain ?

  • La maladie hémorragique

La maladie hémorragique se manifeste, comme son nom l’indique par de multiples saignements. Ces hémorragies étant le plus souvent internes le principal symptôme de cette pathologie est malheureusement la mort subite du lapin. Parfois, une fièvre, des problèmes respiratoires ou encore des pertes de sang au niveau du nez ou de l’anus sont observés. Dans tous les cas, le décès est inéluctable.

La maladie hémorragique n’est apparue en France qu’en 1988. Elle est causée par un virus. À partir des années 2010, un nouveau virus (dit variant) est apparu. Ce virus mutant est très présent parmi la population de lapins de garenne. Depuis 2015, des vaccins contre ce nouveau variant sont commercialisés.

La contamination se fait entre lapins par l’intermédiaire des crottes ou des secrétions nasales. Ces virus sont très résistants et peuvent survivre dans le milieu extérieur jusqu’à 4 mois ; c’est pourquoi un fourrage ou des végétaux ayant été au contact d’animaux malades peuvent être contaminants.

Dois-je faire vacciner mon lapin nain ?

Mon lapin ne sort jamais : dois-je le faire vacciner ?

La réponse est toujours oui ! Il est conseillé de vacciner votre lapin nain, même s’il ne sort jamais.

Les moustiques et les puces peuvent pénétrer dans les appartements. À moins de vous trouver au cœur d’une grande ville, il est possible que ces insectes se soient contaminés sur un lapin malade et transmettent la myxomatose à votre compagnon.

Votre lapin nain d’appartement peut également contracter la maladie hémorragique par des pissenlits ou autres herbes récoltés dans la nature et souillés par un lapin sauvage malade. Même le foin du commerce n’est pas à l’abri de ce genre de contamination.

Si vous habitez en campagne, près d’un élevage de lapins de chair ou que des lapins de garenne gambadent autour de chez vous, votre NAC est très exposé et la vaccination extrêmement recommandée. Attention également si vous emmenez votre lapin citadin en vacances en zone rurale pour les vacances.

Il n’y a pas de traitement contre la myxomatose et la maladie hémorragique. Seule la vaccination peut protéger votre lapin. En zone humide, vous pouvez compléter cette protection par la pose de moustiquaires aux fenêtres. Traiter chats et chiens contre les puces est également une bonne mesure. Et éviter de ramasser de l’herbe ou des pissenlits dans la nature.

Dois-je faire vacciner mon lapin nain ?

Quand vacciner mon lapin nain ?

La vaccination du lapin nain peut débuter dès l’âge de 5 à 6 semaines. Si possible, il est conseillé de débuter le vaccin contre la myxomatose avant l’entrée en activité des insectes piqueurs (vers février-mars). Pour une protection optimale de votre lapin contre la myxomatose et les deux virus de la maladie hémorragique, deux vaccinations par an sont nécessaires.

C’est votre vétérinaire qui fournit les vaccins et pratique les injections. Il vous remet ensuite le carnet de vaccination de votre lapin nain et vous informe des rappels nécessaires. Ces visites sont également l’occasion de faire un check-up complet de votre NAC, de couper les griffes ou encore de vérifier la dentition. Prévoyez une caisse de transport et n’hésitez pas à prévenir votre vétérinaire si votre lapin nain est particulièrement craintif. Dans ce cas, une serviette en éponge pourra être utile pour l’envelopper et éviter qu’il ne se blesse en se débattant.

Les vaccins contre la myxomatose et la maladie hémorragique sont très sûrs. Les effets secondaires sont rares ; le vaccin contre la myxomatose peut être responsable de l’apparition d’une petite boule sans gravité sous la peau.

N’hésitez plus à faire vacciner votre lapin nain. Il le vaut bien !

A lire aussi : Faut-il faire stériliser son lapin ?

Isabelle Vixège, Dr vétérinaire

Votre lapin est-il vacciné ?

  • Oui
  • Non
# vaccin, lapin nain
Crédits photo :

Shutterstock

0 commentaire(s)
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)