Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Comment assurer le bien-être de mon cochon d'Inde ?

Vendredi 04 Septembre 2020 |

Le saviez-vous ? Un cochon d’Inde qui court partout en sautant en l’air et en poussant des petits cris est un cochon d’Inde heureux ! Si votre Nac préféré s’adonne à cette activité, c’est que, peut-être sans en avoir conscience, vous vous préoccupez de son bien-être animal.

Bien traiter les animaux, quoi de plus normal ? La notion de bien-être animal est pourtant récente et encore mal connue.

Qu’elle s’applique aux animaux d’élevage ou aux animaux de compagnie, elle englobe les conditions de logement, la nourriture, la santé mais aussi la possibilité de vivre selon les besoins comportementaux de son espèce.

Les Nacs sont parfois les oubliés du bien-être animal. Ils ont pourtant, à l’instar du charmant cochon d’Inde, des besoins très spécifiques.

Une cage spacieuse, une nourriture équilibrée, des soins vétérinaires appropriés et surtout la présence d’un congénère, sont les conditions essentielles au bien-être d’un cochon d’Inde.

Comment assurer le bien-être de mon cochon d'Inde ?

Qu’est-ce que le bien-être animal appliqué au cochon d'Inde ?

L’Organisation mondiale de la santé animale (Oie) définit le bien-être animal comme « l’état physique et mental d’un animal en relation avec les conditions dans lesquelles il vit et meurt ». Cette notion englobe cinq conditions aussi appelées « les cinq libertés fondamentales » :

  • Absence de faim, de soif et de malnutrition
  • Absence de peur et de détresse
  • Absence de stress physique ou thermique
  • Absence de douleur, de lésions et de maladie
  • Possibilité pour l’animal d’exprimer les comportements normaux de son espèce

Les conditions d’élevage sont donc essentielles dans le bien-être animal. Comment élever son cochon d’Inde dans le respect du bien-être animal ? Petit tour d’horizon en 5 points.

Comment assurer le bien-être de mon cochon d'Inde ?

Comment rendre mon cochon d'Inde heureux ?

Du foin et de la vitamine C

La première des cinq libertés fondamentales concerne la nourriture. Le cochon d’Inde est un gros glouton qui mange presque tout le temps. Il faut lui apporter des granulés ou croquettes dédiés à son espèce, mais aussi des légumes verts et des fruits, et du foin à volonté qui sert de lest digestif et lui permet d’user ses dents à croissance continue.

Le cochon d’Inde ne synthétise pas la vitamine C. Elle doit lui être apportée grâce aux aliments (kiwis, poivrons jaunes, fraises, croquettes supplémentées…) ou sous forme de comprimés ou de gouttes.

Comment assurer le bien-être de mon cochon d'Inde ?

De la douceur et des cachettes

Le cochon d’Inde est un animal plutôt craintif. Il faut l’apprivoiser avec douceur. Sa cage devra être installée dans un endroit tranquille. Des cachettes, type maisonnette en bois ou en plastique, lui permettent de se retirer au calme. Les petits cochons adorent aussi se faufiler dans les tunnels ou sous les ponts en rondins.

Attention aux enfants qui sont parfois un peu brusques et risquent de le faire tomber. Il est recommandé de demander aux bambins de s’asseoir par terre pour manipuler leur compagnon.

Comment assurer le bien-être de mon cochon d'Inde ?

Une atmosphère tempérée et un lit douillet

La cage doit être placée à l’abri des courants d’air et la litière (de bonne qualité) changée régulièrement (au moins toutes les semaines). Il n’est pas conseillé de faire vivre les cochons d’Inde dehors en hiver. Un petit panier douillet ou un hamac pour le repos sont fortement conseillés, et très appréciés. En été, attention au coup de chaleur !

Des soins vétérinaires sans attendre

Les cochons d’Inde sont fragiles. En cas de symptômes, il faut consulter sans tarder. Les signes d’une santé dégradée sont variés : éternuements, perte d’appétit, abattement, œil opaque, croutes…

Pour éviter les maux de pattes, fréquents, il faut couper régulièrement les ongles et fournir des petits lits, moins irritants que la litière, pour le couchage.

Comment assurer le bien-être de mon cochon d'Inde ?

Une cage spacieuse et un copain cochon

Pour pouvoir exprimer les comportements normaux de son espèce, le cochon d’Inde doit être installé dans une cage suffisamment grande (au moins un mètre de long) et vivre avec un congénère.

La cohabitation avec le lapin n’est pas du tout recommandée ; elle est source de stress et de risques de maladies.

Si vous optez pour un couple de cobayes, il vous faudra castrer le mâle sous peine de vous retrouver à la tête d’une famille (très) nombreuse…

>>> En Suisse, il est illégal d’avoir un seul cochon d’Inde

Comment assurer le bien-être de mon cochon d'Inde ?

Comment savoir si mon cochon d’Inde est heureux ?

Un cochon d’Inde heureux est un animal alerte, présentant un bon appétit et qui interagit avec son environnement.

Voici quelques comportements typiques qui indiquent que votre cochon d’Inde se sent bien et que ses conditions d’élevage lui permettent d’adopter les comportements propres à son espèce :

  • Il court en exécutant des petits sauts (ce que les Anglais appellent le « popcorning »)
  • Il vocalise (sifflements, roucoulements)
  • Il se dresse sur ses pattes de derrière
  • Il s’allonge de tout son long dans sa cage

A contrario, un petit cochon qui ronge les barreaux de sa cage exprime une frustration. Pas d’affolement cependant, si vous respectez les cinq libertés fondamentales du bien-être animal, cela peut simplement signifier que votre cochon d’Inde exige un rab de salade !

Isabelle Vixège
Dr vétérinaire

Dois-je faire opérer mon chien de la cataracte ?

A lire aussi : Peut-on laisser son lapin vivre au jardin sans risque ?

Crédits photo :

Shutterstock

0 commentaire(s)
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)