Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Assurance pour chien et chat</p>
Logo wamiz

Mâtin espagnol

Mâtin espagnol
Mâtin espagnol
Autre(s) nom(s) :
Mâtin d'Estremadure, Mâtin de la Manche, Spanish Mastiff
Origine :
Section :
Molossoïdes

Caractéristiques physiques du Mâtin espagnol

Le Mâtin espagnol est un chien bien proportionné, grand et lourd, brachycéphale et mésomorphe, avec un squelette compact. La tête est grosse : le rapport entre le crâne et le museau est de 6/4. L’ensemble crânemuseau, vu de haut, est carré et uniforme. Les axes crâne-face sont légèrement divergents. Les yeux sont petits par rapport au crâne, en amande, de préférence bruns ou noisette. Les oreilles sont de grandeur moyenne, triangulaires, plates, pendantes. Les membres sont droits, forts et musclés. La queue est très grosse à la base, insérée à une hauteur moyenne, forte et flexible. Elle descend jusqu’aux jarrets.

Poil : fourni, gros, dur, mi-long, lisse.
Couleur : les plus appréciées sont les uniformes (blanc sale, fauve, rougeâtre, noir, gris, gris loup et marron), mais les robes bringées et blanc tacheté sont également acceptées.
Taille : environ 77 cm pour le mâle et 72 pour la femelle
Poids : 60 à 90 kg

Origines et histoire

C’est un chien très ancien qui descend, comme tous les molossoïdes, du Molosse du Tibet arrivé en Europe par l’Asie mineure. On pense que le Mâtin espagnol était déjà utilisé par les bergers espagnols il y a 4 000 ans et il est considéré comme la race la plus ancienne de ce pays. La nature et le climat de l’Espagne ont toujours obligé les bergers à pratiquer la transhumance, c’est-à-dire à déplacer leurs troupeaux dans des zones de pâturage parfois très éloignées. Le Mâtin espagnol a été pendant des siècles le protecteur du bétail, notamment des moutons mérinos, dont l’histoire est intimement liée à celle de ce chien. À l’époque moderne, avec la disparition progressive de l’activité de berger, la race a failli s’éteindre. Elle a été aujourd’hui reconstruite mais avec beaucoup de difficultés et on n’a pas encore retrouvé une bonne homogénéité du type.

Caractère et aptitudes

C’est essentiellement un gardien, calme et équilibré, redoutable quand son maître ou ce qui lui appartient est en danger. Les problèmes rencontrés lors de la reconstruction de la race se répercutent notamment sur le caractère de ce chien : certains sujets sont trop agressifs, d’autres (c’est la majorité), trop timides. La sélection éliminera sans aucun doute ces problèmes parce que le Mâtin espagnol est désormais bien suivi et bien élevé dans son pays d’origine.

Affectueux :
Le Mâtin espagnol est très attaché à son groupe social et lui est particulièrement fidèle. Il sait montrer son affection malgré son air parfois détaché. 

Joueur :
Les jeux qui demandent trop d’efforts physiques ne sont pas adaptés à ce colosse ; en revanche, les activités ludiques qui stimulent son intellect et/ou son odorat sont les bienvenues pour ce chien qui apprécie particulièrement interagir avec les membres de son groupe social. 

Calme :
Le Berger de Léon comme on peut également l’appeler est un chien au caractère placide qui, principalement à partir de ses 15 mois devient très posé. Avant cela, le chiot Mâtin espagnol peut paradoxalement se montrer très turbulent et agité. 

Intelligent :
C’est un chien malin qui met ses compétences au service des membres de sa famille adoptive pour qui il voue un grand respect et une loyauté inouïe. 

Chasseur :
Bien plus gardien que prédateur, les seules proies que ce molosse géant guette sont les intrus mal intentionnés qui cherchent à pénétrer son environnement familier. 

Craintif / méfiant avec les inconnus :
Malgré que ce soit un chien équilibré, il existe certains sujets particulièrement réservés et cette timidité se transforme parfois en agressivité si le chiot Mâtin espagnol ne bénéficie pas d’une socialisation de qualité. 

D’un naturel gardien, il se méfiera toujours d’un étranger qui approche et saura montrer sa désapprobation s’il sent un danger.

Indépendant :
Jamais collant, ce chien se montre très affectueux avec les membres de son groupe social mais toujours avec un fond d’indépendance. 

Toutefois, même lorsqu’il reste à l’écart, il garde toujours un oeil sur ses humains car il a besoin de garder un lien avec eux. 

Comportement

Supporte la solitude :
Bien qu’il sache sans problème rester seul, surtout s’il a été habitué dès son plus jeune âge aux absences progressives et positives de ses maîtres, ce chien a toujours besoin d’un contact humain. Il n’aime pas avoir ses maîtres loin de lui. 

Facile à éduquer / obéissant :
Lorsqu’il est chiot, le Mastin espanol, ainsi appelé dans son pays d’origine, doit intégrer les règles de vie et les bases éducatives pour s’intégrer au mieux au sein de sa famille et, de manière plus générale, au sein de la société. 

Parfois têtu, il n’est pas toujours évident de le motiver mais une relation de qualité entre un maître et son chien parvient toujours à de beaux résultats. 

Pour que la coopération soit présente, aucune brutalité ne doit entrer en jeu dans l’éducation de ce colosse au coeur tendre. Même s’il est imposant, ce sont les méthodes douces qui lui permettent de devenir le chien équilibré qu’il mérite d’être. 

Au vu de son gabarit, ce sont principalement les ordres de base ainsi que la socialisation qui doivent être privilégiés pour garder un contrôle sur lui, dans n’importe quelle situation. 

Aboiement :
Très gardien, s’il vit dans un endroit “animé”, il se peut que sa grosse voix raisonne souvent, au moindre passage ou bruit qu’il considère suspect. Une bonne éducation et une socialisation permettent de contrôler cet instinct et limiter les aboiements intempestifs. 

Fugueur :
Bien trop gardien et protecteur, ce chien ne prend jamais la fuite. Il aurait trop peur de ne pas pouvoir protéger les siens en cas de danger. 

Destructeur :
C’est surtout lorsqu’il est chiot que le Berger de la Manche, comme on l’appelle également, se montre parfois destructeur. Bien qu’il soit davantage maladroit en réalité. 

Gourmand / glouton :
Ce chien mange énormément. Il faut faire attention à bien équilibrer ses repas pour qu’il ne souffre pas d’embonpoint. 

Chien de garde :
Au vu de sa prestance, ce chien est un gardien né qui n’a pas besoin de beaucoup d’artifices pour impressionner qui que ce soit. Il est très efficace comme chien de garde et prend ce rôle très à coeur. 

Premier chien :
Cette race est en phase de reconstitution et il est donc difficile de trouver des exemplaires parfaits. Ce n’est pas un chien pour les débutants mais il peut représenter un défi fascinant pour quelqu’un qui veut se lancer dans l’élevage d’un molossoïde à l’histoire très ancienne et aux potentialités immenses.

Conditions de vie

Dans un jardin, mais avec un abri adéquat parce que le Mâtin espagnol  souffre du froid. Il doit avoir beaucoup de contacts avec les humains.

Mâtin espagnol en appartement :
Imposer une vie en appartement à ce colosse peut générer de nombreux tourments, autant psychologiques que physiques. Le Mâtin espagnol a besoin d’espace pour être bien dans ses pattes et dans sa tête.

Mieux vaut privilégier un environnement rural, en maison avec jardin où il pourra d’une part se dégourdir les pattes à sa guise et d’autre part remplir son rôle de gardien à merveille. 

Par ailleurs, bien qu’il puisse vivre aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur, c’est un chien qui a besoin de contacts humains pour s’épanouir, il est donc préférable de le laisser à dormir à l’intérieur sous le même toit que ses maîtres. 

Besoin d’exercice / sportif :
Qualifié de lymphatique, il est vrai que ce chien n’est pas d’une sportivité incroyable. Toutefois, il possède une belle endurance qui lui permet de faire de longues randonnées aux côtés de ses maîtres. 

Il a d’ailleurs besoin d’au moins deux sorties par jour, en dehors de son environnement familier, pour se dépenser physiquement mais aussi et surtout socialement et de manière olfactive. 

N’espérez pas pratiquer un sport régulier avec le Mâtin espagnol, il n’est absolument pas taillé pour les activités intenses.

Voyage / Facilité de transport :
Bien évidemment, son grand gabarit ne lui permet pas de voyager facilement avec ses maîtres. Lors des départs en vacances, une grande organisation est nécessaire pour pouvoir l’emmener : de la place dans le coffre en passant par les lieux qui acceptent les chiens (de si grand format qui plus est). 

Mieux vaut parfois trouver des solutions de garde en pension familiale ou chez des amis par exemple. 

Compatibilité

Le Mâtin espagnol et les Chats :
L’entente ne pose généralement pas de problème mais il est préférable que les deux espèces aient grandi ensemble. 

Le Mâtin espagnol et les Autres chiens :
Ce grand chien s’avère très patient, il s’entend généralement bien avec ses congénères si on lui a permis lorsqu’il était chiot de développer et renforcer ses codes canins. C’est également un parfait compagnon pour les petits chiens. 

Le Mâtin espagnol et les Enfants :
Cette cohabitation est possible puisque ce chien est calme et patient. Toutefois, attention, le grand gabarit de ce chien pourrait ne pas convenir aux plus petits. Sans faire exprès bien entendu, ce molosse pourrait se montrer trop brusque et maladroit. 

Le Mâtin espagnol et les Personnes âgées :
Bien qu’il soit de nature très calme, ce chien puissant n’est pas recommandé pour les personnes âgées. Si ses maîtres ne sont pas en mesure de le contrôler, il peut rapidement devenir dangereux.

Santé

Résistant / robuste :
C’est un chiot assez délicat mais une fois adulte, c’est un chien rustique et robuste.

Supporte la chaleur :
Au vu de ses origines, ce chien est habitué aux fortes températures, il ne craint donc pas la chaleur. 

Supporte le froid :
Bien qu’il soit de constitution robuste et qu’il puisse, a priori, vivre en extérieur, il peut souffrir du froid malgré son pelage dense et fourni. Il est conseillé de le faire dormir au chaud. 

Tendance à grossir :
S’il n’est pas suffisamment dépensé et que ses rations journalières sont trop riches : attention à la surcharge pondérale. 

Maladies fréquentes :

Toilettage et entretien 

Ce chien ne demande aucun toilettage si ce ne sont quelques brossages hebdomadaires, surtout s’il vit en intérieur. 

Ses oreilles tombantes ont besoin de soins réguliers pour éviter toutes infections.

Perte de poils :
Le Mâtin espagnol perd ses poils de manière modérée, cette perte s’intensifie lors des périodes de mue où les brossages doivent devenir plus fréquents.

Prix

Le prix d'un Mâtin espagnol varie en fonction de ses origines, son âge et son sexe. Il faut compter en moyenne 1200€ pour un chien inscrit au LOF. Les lignées les plus hautes peuvent être vendues jusqu'à 1500€. 

Concernant le budget moyen pour subvenir aux besoins d'un chien de ce gabarit, il faut compter environ 90€/mois.

Espérance de vie moyenne : environ 12 ans

Remarques et conseils

Cette race est en phase de reconstitution et il est donc difficile de trouver des exemplaires parfaits. Ce n’est pas un chien pour les débutants mais il peut représenter un défi fascinant pour quelqu’un qui veut se lancer dans l’élevage d’un molossoïde à l’histoire très ancienne et aux potentialités immenses.

2 commentaire(s)
Bonjour.
Mon lévrier galgo espagnol ne se remet pas du décès de sa copine une mastine espagnole de 15 ans. Il était très proche d'elle, elle le sécurisait quand il y avait de l'orage (le galgo a peur de l'orage, en tout cas le mien). Sinon, nous cherchons une mastine plutôt âgée, maternelle, et acceptant la proximité d'une autre mastine plus jeune et plutôt dominatrice.
Merci de faire des propositions.
Didier
Bonjour a tous, je suis Claire, j ai besoin de conseils si possible car je m apprête a adopter un Mastin, mais j ai un peu peur que ma seat ibiza ne soit assez grande, pour partir en ballades,loll et mon jardin ne fait que 150 a 200 m2,,,,ma fille a 3 ans, mais je sais que la plupart des mastins sont gentils avec les enfants
C est un chien de 3- 4 ans
MERCI BCP POUR TOUS VOS CONSEILS

Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)